Critiques Séries : Legacies. Saison 1. Episode 1.

Critiques Séries : Legacies. Saison 1. Episode 1.

Legacies // Saison 1. Episode 1. This is the Part Where You Run.


Après The Originals, spin off de The Vampire Diaries et arrêté la saison dernière, c’est au tour d’un spin off de The Originals de faire son apparition sous le sobre nom de Legacies. Ce dernier est centré sur Hope et Alaric. Créé également par Julie Plec (à qui l’on doit déjà les deux séries précédentes), nous sommes plongés dans les aventures de Hope Mikaelson et je dois avouer que la fille tribide du vampire Klaus et de Lizzie et Josie, est finalement un personnage qui mérite le détour. Si l’on pensait avoir tout vu de l’univers de Mystic Falls et de The Vampire Diaries, on se rend rapidement compte que nous et qu’il y a encore de belles histoires à raconter. Le fait que l’on soit au lycée, permet aussi de se concentrer sur d’autres aventures qui ramènent le téléspectateur aux débuts de la série originale. L’école qui a ouvert à la fin de la série mère est finalement le centre d’attention de Legacies, ce qui est un choix intéressant et permet également de relier toutes les intrigues les unes avec les autres, et toutes les séries de cet univers. L’univers est terriblement riche et je ne sais pas encore si Legacies va pouvoir soutenir tout ce qu’elle est en train de mettre en place sans donner l’impression de se répéter. Deux ans après la mort de sa mère, de son père et de son oncle, Hope est donc maintenant livrée à elle-même (ou presque). Tout cela a un effet intéressant sur la vie du personnage mais cela permet aussi à Legacies de s’affranchir un peu du passé.

Les aventures de Hope Mikaelson, la fille tribride du vampire originel Klaus, et de Lizzie et Josie Saltzman, les jumelles d'Alaric, au sein de l'école Salvatore de Mystic Falls, réservée aux jeunes vampires, sorciers, et autres êtres surnaturels.

La série conserve tous ces trucs très adolescents qui avaient fait le succès de la série mère à ses débuts et Julie Plec le sait très bien. Cela se ressent qu’elle s’inspire des débuts de Vampire Diaries tout en conservant ce qui avait aussi permis l’évolution de cet univers en quelque chose d’un brun plus mature. L’actrice est en plus de ça charismatique et s’inspire tout de suite comme une héroïne naturelle. Danielle Rose Russel n’est pas l’actrice la plus connue du monde mais elle parvient à nous offrir tout un tas de bonnes surprises. Lizzie et Josie sont des opposées, mais elles parviennent toujours à mettre de côté leurs problèmes dans le but de garder le lien qu’il y a entre les deux soeurs jumelles. La série continue de développer l’histoire d’Alaric et de ses filles en parallèle du reste. Finalement, si je ne m’attendais pas forcément à ce que Legacies soit aussi réussie, je suis agréablement surpris que cette sorte de X-Men des êtres surnaturels, vampires et sorciers fonctionne si bien et donne en plus de ça envie de poursuivre l’aventure au delà. Je serais donc au rendez vous, accrochez votre ceinture, on retourne à Mystic Falls et cela m’avait presque manqué (même si finalement l’univers n’a pas été si absent que ça).

Note : 7/10. En bref, un point de départ efficace et réussi qui donne envie de se replonger dans l'univers de Mystic Falls.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article