Critiques Séries : How to Get Away with Murder. Saison 5. Episode 5.

Critiques Séries : How to Get Away with Murder. Saison 5. Episode 5.

How to Get Away with Murder // Saison 5. Episode 5. It Was the Worst Day of my Life.


Parfois, How to Get Away with Murder est capable de produire des épisodes étonnants. Cela arrive très rarement chaque année mais cet épisode fait office de surprise. Un épisode particulièrement léger et surtout silencieux qui permet de mettre en avant de grands moments émotionnels et riches qui exploitent les qualités de tous les personnages. La série reprend alors des éléments que l’on a déjà vu par le passé afin de continuer à les développer. Il y a le procès de Nate Sr., avec des enjeux narratifs différents et surtout riches en émotions grâce à une lettre que Nate à écrit il y a 14 ans et qui refait surface juste maintenant. Mais ce qui fait réellement l’intérêt de cet épisode, c’est l’état de Bonnie qui se dégrade alors qu’elle apprend que sa soeur a kidnappé son bébé et que Nate a enquêté sur ce qui s’est passé. La série aime créer des moments nuancés et elle a clairement le choix de le faire dans cet épisode. Tout cela permet de gérer le traumatisme mais aussi l’état mental de ses personnages. Notamment du point de vue de Bonnie. Cette dernière est clairement au centre de l’épisode et le tout résonne du début à la fin de l’épisode. Elle confronte Nate au début de l’épisode, et l’on sent à ce moment là que quelque chose se trame. Mais surtout que How to Get Away with Murder compte bien faire évoluer les choses différemment cette semaine.

« You ripped open the part of my life that I killed myself to get past »

Le casting est maintenant plus à l’aise avec les rôles qu’ils incarnent ce qui permet là aussi de nous offrir de beaux moments. L’intrigue de Nate Sr permet là aussi d’exploiter les éléments narratifs de How to Get Away with Murder qui fonctionnent très bien depuis le départ. En choisissant de revenir sur des éléments que la série a déjà traité pour les faire évoluer est un choix intéressant. Notamment du point de vue de Bonnie. Et la relation qu’elle entretient avec Miller est elle aussi différente de celle qu’elle avait avec Asher. C’est un peu comme dans la relation entre Annalise et Frank, quand les gens savent sur notre passé, alors ils sont un peu plus présents et ont des réactions différentes. Car ils n’ont pas à s’expliquer auprès des autres pour ce que le passé a pu faire. Et c’est là aussi que l’histoire de Bonnie fonctionne le mieux. Sans parler de Nate Sr, qui a lui aussi tout un tas de bonnes surprises à nous offrir, notamment dans le tribunal. Les scènes de jugement sont elles aussi très efficaces et mettent en lumière les qualités intrinsèques de la série plus que tout ce charabia qu’elle aime utiliser mais qui n’est que poudre aux yeux. Finalement, How to Get Away with Murder se révèle donc être une agréable surprise inattendue cette semaine et j’ai maintenant hâte de voir où la suite de la saison va nous conduire, surtout que les flashforwards ont été ici mis en suspend.

Note : 9.5/10. En bref, une agréable surprise.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article