Critiques Séries : Walker: Independence. Saison 1. Episode 8.

Critiques Séries : Walker: Independence. Saison 1. Episode 8.

Walker: Independence // Saison 1. Episode 8. The Death of Mary Collins.

 

Walker: Independence continue de nous proposer de belles choses. Je n’aurais jamais imaginé que Walker: Independence puisse être la meilleure nouveauté des networks cette saison mais c’est clairement devenu le cas au fil des semaines. Les nouveautés des networks m’ont toutes déçu sauf Walker: Independence. Abby a plusieurs chats à fouetter cette semaine avec un membre de sa famille qui arrive en ville (et n’est pas très heureux d’arriver dans cette bourgade) et toujours son enquête. J’aime bien cette vision assez intelligente du paysage et des personnages. Tout le monde a un rôle à jouer et tout le monde parvient à délivrer quelque chose qui fait avancer le récit. Donc Tom pourrait bien être innocent. C’est un cliffhanger auquel je ne m’attendais pas du tout mais qui fonctionne assez bien. Abby commence à arriver au bout de son histoire même si je suis persuadé que tout n’a pas été dit et qu’il y aura encore quelques surprises dans les épisodes à venir. C’est une saison assez courte dans un sens mais les scénaristes sont malins. Ils savent se renouveler et créer de la nouveauté. 

 

Abby se retrouve donc avec pas mal de choses dans cet épisode ce qui permet d’utiliser le personnage dans des registres différents. Katherine McNamara a vraiment apporté quelque chose de léger à la série que j’aime beaucoup. En plus d’être une femme forte dans Walker: Independence, elle est aussi quelqu’un d’attachant depuis le début. Kai de son côté peut commencer à entrevoir son futur et Calian peut quant à lui enfin voguer et être libre après avoir évité la pendaison de justesse dans l’épisode précédent. Si Kai n’est pas mon personnage fétiche, j’aime beaucoup ce que Walker: Independence tente de faire avec Calian. Le personnage est intéressant et même s’il n’a pas énormément de choses à faire ici, elle n’en reste pas moins une personnalité forte. Le fait que le danger ne soit pas totalement éloigné pour Calian permet de créer une certaine forme de tension intéressante qui le ramène à Independence alors qu’il était plutôt en route pour s’en éloigner. 

 

Hoyt de son côté reprend le chemin sinueux de sa propre existence. Ses liens avec le monde des hors la loi permettent alors à Walker: Independence de nous embarquer vers de nouvelles aventures là aussi. Cette suite de la saison promet pas mal de choses pour la suite, en espérant que les scénaristes sachent réellement ce qu’ils veulent faire pour nous surprendre. Il y a pas mal de bonnes idées qui restent en suspend donc la série se doit d’évoluer et grandir. En espérant qu’elle ne se repose pas sur ses lauriers.

 

Note : 5.5/10. En bref, un retour réussi qui permet de mettre la série sur les rails de la seconde partie de la saison. 

Prochainement en France

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article