Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Rush. Saison 1. Episode 3.

30 Juillet 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Rush

Critiques Séries : Rush. Saison 1. Episode 3.

Rush // Saison 1. Episode 3. Learning to Fly.


Je dois avouer que plus le temps passe dans Rush et plus je me demande vraiment où est-ce que cette série va bien pouvoir aller. Rush a beau être un personnage qu’il est intéressant d’explorer, la série ne fait pas grand chose pour rendre ses aventures intrigantes et attachantes. On a donc un héros en roue libre et si c’est ce que le créateur voulait faire, je dois avouer que je suis déçu. J’aime bien les personnages torturés et écorchés mais si ceux-ci ne parviennent pas à trouver un sens au milieu de la pagaille qu’est leur vie pour nous intéresser un minimum à leurs problèmes, alors voilà quel est le problème de Rush. C’est une série médicale qui emprunte un peu trop à droite et à gauche et qui se heurte à plusieurs problèmes. A commencer par le fait que le héros enchaîne tout un tas de scènes sans que l’on ait l’impression qu’il nous raconte quelque chose. Du coup, on se retrouve avec un personnage qui, à droite et à gauche, tente de nous délivrer un petit truc, mais ne parvient pas du tout à le faire. C’est la faute au fait qu’il est toujours dans une démarche très laxiste. On ne peut pas vraiment avoir envie de faire confiance à tel personnage et l’on n’a pas envie de lui donner notre confiance non plus. Surtout que personnellement cela me fait peur pour la suite de la saison.

L’introduction de l’épisode était certes amusante mais c’est une répétition à plus grande échelle de l’introduction du pilote. On retrouve encore une fois Rush dans une orgie pleine de sexe et ce n’est pas très bon pour l’histoire. Enfin, ce n’est que mon humble avis bien entendu. Mais je dois avouer que je ne sais pas trop où est-ce qu’ils veulent en venir. Au delà de ça, Rush reste quelqu’un de réellement problématique à mon goût dans le sens où il manque peut-être encore de mystère. Il a beau prendre de la drogue, des médicaments, enchaîner les relations sexuelles, il n’y aucun vrai mystère autour du personnage et pour qu’un personnage donne envie d’en apprendre sur lui, il faut forcément qu’il y ait une part d’ombre. Alors certes, si l’on veut on peut creuser et se dire que sa part d’ombre c’est ce qui l’empêche d’être un chirurgien dans un hôpital ou quelque chose de ce genre là et il y a forcément là derrière une solution. Mais est-ce vraiment suffisant ? Je ne pense pas. Bien au contraire, je dirais même que c’est l’un des gros problèmes de la saison pour le moment. Côté médical, cette semaine on nous envoie encore une fois à droite et à gauche.

L’intérêt était certainement cette semaine de rencontrer le père de Rush. C’est l’une des pistes qui pourrait donner quelque chose par la suite dans la série sans que je n’ai grande confiance en la série, malheureusement. De son côté, Eve va devoir faire face à une figure de son passé. Mais là aussi, on a l’impression que Rush ne sait pas trop quoi nous dire et c’est bien dommage. Finalement, cet épisode se concentre donc en partie sur Rush et son personnage, sa famille, etc. sans être totalement raté mais sans être totalement réussi non plus. Et il y a des cas médicaux, traités avec urgences qui ressemblent un peu moins à ce que Royal Pains peu faire dans le sens où Rush semble être pour le moment une série plus urgentiste, plus trash. J’espère qu’ils vont garder cette ligne de conduite. Ce serait dommage de la perdre au profit de moments beaucoup trop lassant avec des intrigues ennuyeuses qui tirent un peu trop sur l’ambulance. Car Rush a tout de même plus de potentiel que Royal Pains à l’heure actuelle donc j’ai envie de croire qu’il y a quelque chose à faire là dedans qui pourrait donner beaucoup plus par la suite.

Note : 5/10. En bref, un épisode mi figue mi raisin.

Critiques Séries : Rush. Saison 1. Episode 3.

Commenter cet article