Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[CLASSEMENT] - 11 - Fargo (Saison 1)

20 Août 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Classement 2013-2014

[CLASSEMENT] - 11 - Fargo (Saison 1)


Présentée comme une adaptation en série du film éponyme des frères Coen, Fargo est une série étonnante et brillante. Tout au long de ses dix épisodes elle va nous plonger dans l’univers de Lesster Nygaard, cet agent en assurances qui va faire la rencontre d’un tueur en série qui va changer sa vie, en bien comme en terriblement mauvais. En effet, Malvo est quelqu’un d’intraitable, capable de tout, que cela soit tuer le shérif ou encore la nouvelle femme de Lester. Au delà de Malvo, c’est une série sur Lester. En effet, ce dernier est un personnage que l’on va voir grandir sous nos yeux. C’est quelqu’un qui va devenir terriblement vicieux et pervers au fil des épisodes, capable de cacher le meurtre de sa femme d’un coup de baguette magique tout en devenant le grand héros de sa société maintenant qu’il a gagné en assurance. C’est quelqu’un qui au départ était timide, mal dans sa peau et puis petit à petit, grâce à sa rencontre avec Malvo, il va se transformer en quelqu’un d’impitoyable, capable de tout et surtout de provoquer. J’ai adoré l’épisode 1.09 où justement, Lester se permet de provoquer Malvo une dernière fois, simplement car son lui intérieur ne pouvait pas s’empêcher d’être terriblement mauvais. Au delà de tout ça, Fargo reste la série qu’elle a toujours été et se transforme donc en grosse machine qui cherche à associer l’humour à son côté thriller-esque rondement bien mené.

 

Je ne m’attendais pas forcément à ce que Fargo soit aussi réussie. Bien que le casting (Billy Bob Thornton et Martin Freeman) était un coup assuré, c’est Allison Tolman (incarnant le rôle de Molly Solverson) qui sera la vraie révélation de cette première saison. Déjà renouvelée pour une saison 2, Fargo prendra le chemin d’une anthologie avec un casting totalement différent et de toutes nouvelles intrigues. Fargo est aussi une série avec une approche stylistique assez étonnante. La mise en scène (notamment cette scène dans le blizzard qui est certainement l’une des plus belles et l’unes des plus marquantes de la série) force l’admiration. Noah Hawley s’est occupé de l’écriture des dix épisodes et le tout fonctionne très bien. On sent qu’il y a une vraie fluidité dans le récit et le tout cherche constamment à nous en dire un peu plus sur le destin de chacun des personnages. Cette série aurait très bien pu tourner au drame également, surtout si elle avait suivi le chemin de la pâle copie du film mais c’est tout le contraire. Il y a certains clins d’oeil, certains hommages mais le tout est brillant. Ne serait-ce que pour l’histoire de Stavros Milos, raccord avec le film, et qui est bourrée de ces clins d’oeil réussi au cinéma des frères Coen.

 

Tout en ayant une approche parfois similaire, Fargo cherche aussi à avoir sa propre mécanique, ses propres forces et le tout fonctionne donc terriblement bien. Fargo est une série qui me surprend et qui va dans le bon sens. En tout cas, durant dix épisodes je n’ai pas trouvé de mauvais épisode. Tout se suit avec une fluidité de série qui n’a rien de policière. Car c’est bien plus que ça. Au fond, Fargo est une série qui se veut aussi polar-esque avec une vraie ambiance de petite ville des Etats-Unis où l’arrivée de quelqu’un va chambouler tout l’univers. D’un point de vue des séries similaires on pourrait justement parler de Lilyhammer qui avait parfois plus ou moins le même chemin dans sa façon de faire les choses. Je ne sais pas vraiment où est ce que Fargo va bien pouvoir aller prochainement mais j’ai hâte de le découvrir. D’autant plus que le potentiel de la structure est infini. Je retiendrais donc l’évolution de Lester, la folie de Malvo mais aussi le personnage plus familial de Molly dans une saison qui va jusqu’au bout de son potentiel. C’est bien la preuve qu’au fond il y a quelque chose qui fonctionne à merveille dans cette série.

 

Meilleur épisode : 1.09 « A Fox, A Rabbit, And a Cabbage »

 

Pire épisode : 1.07 « Who Shaves the Barber ? »

 

Place dans le classement de l’an dernier : Nouvelle entrée

Commenter cet article