Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[CLASSEMENT] - 7 - Boardwalk Empire (Saison 4)

24 Août 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Classement 2013-2014

[CLASSEMENT] - 7 - Boardwalk Empire (Saison 4)


Ce que j’ai toujours apprécié dans cette série c’est le fait que ses personnages et son univers s’accordent toujours aussi bien. Alors que la saison 5 de Boardwalk Empire sera malheureusement la dernière cette année était celle des conclusions, pas toujours moroses certes mais ouvrant bien évidemment les vannes d’une dernière saison potentiellement plus jouissive. Cette année la série se concentre donc sur Nucky à nouveau mais sans pour autant chercher à le mettre en avant. J’ai même l’impression que c’est la saison qui met le moins en avant Nucky de toutes les saisons de Boardwalk Empire jusqu’ici. Tout le monde est sur Nucky et notamment cet agent du FBI. Ce qui va forcément causer la perte de Eddie Kessler. D’ailleurs, « Erikönig », son épisode est mon préféré de toute la saison (et l’un de mes préférés de toute l’histoire de la série). C’est bien la preuve qu’il se passe quelque chose chez ces personnages et que le tout est en train de se transformer. Après tout, si Nucky a été le grand baron du boardwalk, maintenant il faut aussi comprendre qu’il y a des successeurs et que ses activités ne peuvent pas non plus durer éternellement (en tout cas pas forcément sous sa houlette).

Les menaces de l’agent Knox offrent alors de nouvelles perspectives à Boardwalk Empire surtout que la série se permet de mettre ses personnages au fond du gouffre sans trop de problèmes. On a donc Richard et Gillian qui tentent plus ou moins d’échapper au destin. Toute l’histoire de Richard est certainement l’un des aspects les plus étonnant et touchant de cette saison 4. Je ne m’attendais pas non plus à ce que les choses évoluent de cette façon pour lui mais d’un autre côté, c’était aussi nécessaire. Il faut apprendre à tourner la page à un moment ou à un autre. Nous avons aussi Chalky. Ce dernier va apprendre une leçon, malheureusement. Et sa leçon il va la payer au prix fort ce qui va lui permettre aussi de nous délivrer quelque chose qu’encore plus sournois et violent. Car le but de Boardwalk Empire n’est pas de nous dépeindre son univers de façon trop logique. Mais simplement avec de belles émotions. La série creuse aussi des figures un peu moins emblématiques de la série mais qui vont justement tenter de nous démontrer qu’ils mériteraient un peu plus. Je pense par exemple à Narcisse. D’ailleurs, du point de vue de ce dernier, c’est un aspect plus politique que la série prend en charge.

Une façon de nous parler du temps, de l’époque, sans devoir constamment parler des histoires de gangs d’Atlantic City. Si tout le monde est éparpillé dans les quatre coins de l’est américain, ce n’est pas un problème dans le sens où tout le monde va plus ou moins réussir à se retrouver à un même point à un moment donné. Comment ne pas oublier Eli. La relation entre ce dernier et Nucky est consumée jusqu’aux dernières cendres dans cette saison. La fin de la saison était donc assez logique. C’est grâce à Will que Boardwalk Empire va chercher à donner un peu plus d’importance à cette relation qui n’avait pas fait tant de bruit que ça auparavant. Cette relation complexe prouve aussi les problèmes qu’il y a dans cette famille. Car Eli et Nucky n’ont pas forcément la relation familiale qu’ils devraient normalement avoir. Nucky a voulu le pouvoir, Eli être un peu plus en retrait et l’on en est donc maintenant là. Will de son côté cherche un repère et ce n’est pas son père qui va le lui donner mais Nucky qu’il voit comme une figure à imiter. Finalement, cette saison 4 de Boardwalk Empire était brillante, parfaitement maîtrisée et Terence Winter nous y fait de belles promesses pour la fin.

Meilleur épisode : 4.05 « Erikönig »

Pire épisode : 4.01 « New York Sour »

Place dans le classement de l’an dernier : 9ème (2 places gagnées)

Commenter cet article