Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[CLASSEMENT] - 8 - Hannibal (Saison 2)

23 Août 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Classement 2013-2014

[CLASSEMENT] - 8 - Hannibal (Saison 2)


Après une première saison élégante et pleine de réussite, la seconde saison de Hannibal se veut plus feuilletonnante, plus sombre, en somme beaucoup plus efficace. Et c’est ce qui va se passe. Bryan Fuller et ses équipes vont nous offrir une seconde saison brillante, pleine de rebondissements que l’on n’attendait pas forcément et de révélations qui vont forcément avoir un destin funeste pour la plupart des personnages. Nous allons dans un premier temps assister à l’emprisonnement de Will Graham accusé de tout les crimes horribles de notre très cher Hannibal Lecter. C’est une dynamique nouvelle pour Hannibal qui cherche justement à creuser la psychologique complexe de Will tout en l’aidant petit à petit à se sortir de cette situation. Et ce n’est pas facile de justifier que l’on est innocent quand tout les indices pointes vers nous. Mais c’est sans compter le fait que Will a un atout dans sa manche : Hannibal. Bien qu’il ne l’aime pas du tout, Hannibal a toujours autant envie d’être amis avec Will. Tout cela s’arrange donc pour devenir une vraie histoire complètement barrée et folle. En somme, tout ce que l’on peut attendre de la part de cette série. Dès l’ouverture, la saison cherche à nous mettre dans l’ambiance. L’épilogue prologue, un combat entre Jack et Hannibal, fonctionne comme sur des roulettes.

On n’a donc qu’une seule hâte, voir cette scène au sein même de la saison. Pourquoi ? Comment ? Telle est la question. Si l’issue est assez jouissive, toute la saison cherche à nous préparer petit à petit aux révélations. Dans le registre des personnages que l’on va suivre tout au long de la saison, nous avons aussi Chilton. Ce dernier va malheureusement perdre son match entre Hannibal (et accessoirement Will même si ce dernier n’est qu’un élément annexe). nous avons aussi Will, Abigail et Alana qui se retrouvent au milieu de tout ça sans que l’on ait pu faire quoi que ce soit. D’ailleurs cette fin de saison est assez brillante car elle nous a réservé bien plus que l’on aurait pu le penser. Cette année ce n’est pas forcément celle d’Hannibal le tueur mais plutôt d’Hannibal le psychologue qui analyse et manipule son monde. En parallèle, il y a Will qui, une fois sortie, va tenter de trouver des indices qui pourraient incriminer Hannibal dans tous les meurtres qu’il a pu y avoir à droite et à gauche. Une façon intéressante de creuser aussi le fait que Will sait qui est réellement Hannibal mais qu’il ne parvient pas encore vraiment à le prouver. Ce n’est pas facile de toute façon.

Il va avoir l’aide de Jack ce qui n’est pas rien. Bryan Fuller exploite aussi l’univers horrifique de Hannibal. On a donc des tas de scènes brillantes mais toujours aussi effrayantes pour les yeux. Ce sera un personnage découpé en plusieurs tranches (d’ailleurs, cette histoire de tranche est à la fois fascinante et terrible). On a vivre les relations amoureuses et notamment les triangles amoureux de Hannibal. La série se permet tellement de choses avec cette seconde saison qu’elle devient bien plus riche que la première. En espérant que la saison 3 (oui, Hannibal a toujours de la chance) soit d’aussi bonne facture, voire de meilleure facture. On ne peut pas se plaindre de quoi que ce soit avec cette série, sans compter que la prestation de Mads Mikkelsen reste assez brillante. A la fois sournoise, folle et attachante. Il fallait bien tout ça. La seule vraie faiblesse de la saison c’est peut-être cette toute l’histoire des Verger. J’ai adoré Mason (incarné par Michael Pitt) ou encore Margot mais à mon sens ce n’était pas suffisant. Ils auraient pu faire beaucoup plus avec cette famille. Sans compter sur Bella, toujours trimbalée sans que l’on ne sache réellement où elle va (bien que tout connaisseur de Dragon Rouge connaît déjà son destin).

Meilleur épisode : 2.05 « Mukozuke »

Pire épisode : 2.10 « Naka-Choko »

Place dans le classement de l’an dernier : 16ème (8 places gagnées)

Commenter cet article