Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Covert Affairs. Saison 5. Episodes 8 et 9.

28 Août 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Covert Affairs

Critiques Séries : Covert Affairs. Saison 5. Episodes 8 et 9.

Covert Affairs // Saison 5. Episodes 8 et 9. Grounded / Spit on a Stranger.


Quand Covert Affairs se concentre sur des histoires de conspiration, je dois avouer que j’aime bien. Notamment car cela permet enfin à Annie et Auggie de retrouver une certaine dynamique tous les deux. Et cela m’avait presque manquer. Le retour au bercail d’Annie n’était donc pas une si mauvaise idée que ça après ses petits voyages en Europe. « Grounded » se vend donc en partie comme un épisode de transition mais ce n’est pas le tout, c’est aussi un épisode qui permet à McQuaid de montrer un peu plus de ce dont il est réellement capable. Annie a choisi McQuaid mais est-ce vraiment une bonne idée ? C’est ce à quoi tente de donner une réponse cet épisode. Ce n’est pas nécessairement une mauvaise chose mais quoi qu’il en soit, j’aime beaucoup le résultat. Annie va encore une fois se retrouver hors des limites définie par la CIA, se laissant aller à droite et à gauche. On ne peut pas lui en vouloir pour ce qu’elle a fait. Au fond elle a choisi de suivre son instinct plutôt que l’agence et ce même si son instinct l’a déjà trompé par le passé. Il était donc aussi logique qu’elle soit suspendu de ses fonctions. Mais Annie est quelqu’un qui n’aime pas rester en place et qui a besoin de faire bouger les choses autour d’elle.

Cet épisode de transition sert donc très bien le récit et donne forcément envie d’en voir un peu plus sur ce que Covert Affairs veut réellement faire par la suite. Elle a gardé des informations pour elle alors qu’elle aurait dû rapidement les donner à Joan et Calder et s’est retrouvé sur la scène de crime de Roger. Jusque là, tout fonctionne donc très bien mais cela va permettre aussi de poser les bonnes questions sur McQuaid. Est-il une menace ou est-ce simplement le hasard ? Telle est la question. La relation entre Annie et Ryan me plaît même si elle me donne l’impression que Covert Affairs tente de faire une saison 3 bis et donc de nous rejouer des cartes que l’on a déjà vu précédemment. Je ne dis pas que c’est nécessairement une mauvaise idée mais disons que cela aurait peut-être mérité un peu plus de subtilité. Annie et Auggie développent là aussi leur relation, notamment car ce dernier est du côté d’Annie quand tout le monde est contre elle. C’est déjà une bonne chose même si au fond je trouve ça presque dommage. Annie a toujours été intéressante seule au monde (notamment dans la seconde partie de la saison 4 quand elle a fait croire qu’elle était morte). Je ne serais pas surpris que Hayley venait en aide aux deux tourtereaux.

Chacun a des secrets dans Covert Affairs et ici plus que jamais, entre Joan (le secret des Balkan), Calder, Ryan (son histoire d’opération secrète), Annie et Auggie, etc. Finalement tout le monde cache quelque chose. C’est peut-être pourquoi « Spit on a Stranger », qui aurait pu être bien plus efficace, ne n’était pas totalement. Dans un premier temps, Annie quitte la CIA et demande du boulot à Ryan. C’est déjà une très bonne idée. Il va l’engager (forcément !) tout en sachant qu’il y a maintenant une implication plus personnelle avec leur relation. Elle va alors utiliser sa place pour infiltrer son système au sujet du fameux « dog walker ». Annie enquête donc sur Ryan afin de savoir ce qui se passe réellement dans la tête de ce dernier. Tout n’est pas aussi facile qu’il n’y paraît, surtout que tout découvrir sur Ryan ce n’est pas simpliste non plus et Covert Affairs ne cherche pas à simplifier la tâche. Ce serait vraiment bête que tout aille trop simplement, rapidement et facilement. Cette histoire de projet Flint est une façon comme une autre de nous embarquer vers de nouvelles aventures (surtout celles du début de la saison sont plus ou moins terminées maintenant). Mais Ryan est malin, capable de mentir et de faire croire à Annie.

Par ailleurs, Calder enquête sur les problèmes médicaux d’Annie et quand Auggie ne veut pas tout avouer, forcément Calder prend les choses en main avant que Joan ne devienne la femme de la raison, celle qui va dire qu’au fond tout le monde a des secrets et que les secrets seront toujours là. C’était un peu facile comme solution je trouve mais cela ne veut pas pour autant dire que Covert Affairs n’est pas sur la bonne route. Quoi qu’il en soit, c’est pour le moment une assez bonne saison que la série nous propose, bien plus intéressante et intelligente que celle de l’an dernier qui m’avait énormément déplu (notamment car on avait l’impression que les intrigues ne savaient pas du tout dans quel sens aller malgré tout le potentiel). Finalement, Covert Affairs nous délivre ici deux solides épisodes avec tout un tas de retournements de situation au sujet de Ryan. Il fallait bien se douter quand il a été introduit qu’il allait cacher quelque chose.

Note : 6.5/10 et 6/10. En bref, les choses évoluent.

Critiques Séries : Covert Affairs. Saison 5. Episodes 8 et 9.

Commenter cet article