Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Forever. Saison 1. Pilot.

28 Août 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Forever

Critiques Séries : Forever. Saison 1. Pilot.

Forever // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Prenez une pincée de Castle, une autre de Tru Calling et vous avez Forever. Matthew Miller (Chuck, Las Vegas) nous offre donc ici une petite série policière qui a l’air bien moins mauvaise que les apparences ne le laissait penser. Il faut dire que Ioan Gruffudd (Ringer) est bien plus sympathique dans Forever que dans la précédente série dans laquelle il était l’une des figures emblématiques. On sent ici qu’il s’amuse ou en tout cas qu’il fait tout pour nous amuser. Dans ce premier épisode, le but n’est pas de se concentrer sur les intrigues policières qui sont finalement plus que secondaires mais sur d’autres aspects de la série comme le fait que Henry Morgan peut revivre éternellement. Ce n’était pas facile à faire au premier abord mais globalement c’est réussi dans le sens où Henry Morgan nous permet de passer un agréable moment. J’aime beaucoup le duo qu’il forme avec Hanson. C’est très piqué à Castle mais peu importe, la sauce prendre encore une fois. Les décors de New York ne sont pas forcément utilisés de la même façon et heureusement dans le sens où cela va permettre d’aller dans une direction totalement différente. Alana de la Garza (Law & Order) est une actrice que j’aime beaucoup et qui me donne vraiment envie de poursuivre l’aventure.

Le Dr Henry Morgan, un médecin légiste discret mais brillant, étudie la mort pour une raison bien précise : il est immortel. Depuis deux siècles, il parcourt le monde et cherche un remède à sa condition qu'il considère comme une malédiction, aidé par un son meilleur ami, un vieux chauffeur de taxi roublard. Après un accident de métro au cours duquel il a (encore) perdu la vie, il fait la rencontre de la détective Jo Martinez, une veuve au caractère bien trempé avec qui il ne va pas tarder à faire équipe pour résoudre d'épineuses affaires criminelles...

Matthew Miller tente donc de coller avec le succès policier de Castle sur ABC. Pourquoi pas, c’est une bonne série policière. Du coup, Forever s’en inspire logiquement et le tout fonctionne plutôt bien dans son ensemble. Dès le début on cherche à nous mettre dans l’ambiance. On se retrouve donc à bord du métro, Henry va faire une belle rencontre et puis malheureusement le drame va arriver. S’en suit une enquête qui va permettre à Hanson de se retrouver au milieu de cette affaire et donc de questionner Henry. La relation entre les deux personnages va se développer de façon intelligente. C’est classique mais justement, ne dit-on pas que c’est dans les vieux pots que l’on fait les meilleures confitures ? Cela se vérifie encore une fois dans cet épisode. C’est sans compter sur toute cette histoire que l’on va suivre tout au long de la saison : le fait que Henry ne soit pas le seul laisse forcément au téléspectateur l’occasion de se poser des questions. J’ai hâte de voir ce qu’ils pourraient en faire de toute cette histoire. La menace est bien réelle et Henry risque bien rapidement d’en payer les conséquences. Enfin, rapidement, je sais bien qu’il faudra quelques épisodes indépendants avant que la série ne développe réellement son intrigue saisonnière.

Forever est peut-être l’une des séries policières les moins originales sur le papier mais finalement celle qui pourrait bien avoir le plus de potentiel cette année. Car même dans ce qu’il y a de plus classique dans ce premier épisode, il y a quelque chose qui parvient à nous divertir et même à nous donner envie de revenir. Mais peu importe, moi qui n’attendais rien du tout de Forever, elle va finalement se retrouver parmi les séries que j’aurais envie de suivre tout au long de la saison. Surtout que dans sa façon d’exploiter le genre policier, bien que cela ne soit pas ce qu’il y a de plus original au monde, on a l’impression que c’est différent. Vous pouvez penser qu’il m’en faut peu mais je pense vraiment que c’est tout le contraire. La série a largement de quoi faire pour devenir réellement amusante à la longue. Même dans les personnages secondaires j’aime bien le personnage de Lucas (incarné par Joel David Moore, déjà vu dans Avatar) ou encore Abe (incarné par Judd Hirsch, récemment vu en chauffeur de taxi dans Sharknado 2). Je serais donc là pour le prochain épisode de Forever, sans problème.

Note : 6/10. En bref, un premier épisode amusant et agréable.

Critiques Séries : Forever. Saison 1. Pilot.

Commenter cet article

Bob 23/09/2014 06:21

Étonné de ta critique quand même. J'ai pas ténu plus de 25min. Après, il s'avère que j'ai déjà du mal avec l'acteur principale et je sens que la série va se résumé à : Un meurtre/accident par épisode, la flic..., et le mec qui est au courant... Next.

delromainzika 23/09/2014 12:06

J'ai été tout aussi surpris que toi d'aimer :)