Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Jusqu'au Dernier. Mini-series. Episodes 1, 2 et 3. (France)

27 Août 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Jusqu'au Dernier

Critiques Séries : Jusqu'au Dernier. Mini-series. Episodes 1, 2 et 3. (France)

Jusqu’au Dernier // Mini-series. Episodes 1, 2 et 3. Episode Un / Episode Deux / Episode Trois.


Les sagas estivales sont mortes et pourtant, France 3 parvient à nous en offrir une de temps en temps. Il y a deux ans de ça on avait eu la surprise de découvrir Jeu de Dames, un petit feuilleton en six épisodes un peu comme Jusqu’au Dernier sauf que pour le coup, c’était plus axé sur de la comédie que sur du thriller familial comme c’est le cas ici. Ici on retrouve ce qui faisait justement le succès des grandes sagas estivales avec un angle un peu moins efficace, peut-être plus morne. Ce que j’aimais bien dans les sagas estivales c’était le fait que l’on plonge dans un univers et que l’on nous matraque de révélations à tour de bras. Là ce que je remarque c’est que finalement l’histoire semble être la répétition d’une toute autre saga avec des ingrédients un peu moins efficaces et donc un résultat un peu moins bon que l’on ne pourrait le penser. Il y a donc de nombreuses digressions et des étirements qui ne servent pas forcément les épisodes malgré un rythme qui est, de façon assez général, plutôt soutenu. Disons que la force de cette saga (comme beaucoup de saga) c’est de jouer la carte des révélations constantes. Il n’y a rien d’autre au fond si ce n’est des révélations.

Le combat de trois femmes pour élucider la mort mystérieuse de leur fils, époux et père.

Ces trois femmes cherchent donc à comprendre ce qui est arrivé au père de l’une, au mari de l’autre et au fils de l’autre. La scène d’ouverture est peut-être un peu amusante. Disons que le ridicule le tue pas mais la façon dont le meurtre est commis est tout de même sacrément amusant. On ne peut pas garder son sérieux tout de suite, sans compter que Valérie Karsenti (incarnant le rôle de Karine) fait une tête qui en dit long sur la qualité douteuse de cette scène. Puis rapidement les choses se mettent alors en place et le téléspectateur tente de se laisser piégé au milieu de cette série qui au fond reste honnête. Surtout que l’on ne peut qu’être captiver par le fait que la série ne casse jamais son rythme. Tout est constant. On suit donc une histoire avec certes des longueurs en tout genre mais le ton reste le même sans jamais s’émousser. C’est assez rare pour être noté. Par ailleurs, le cliffangher du second épisode est certainement le plus intéressant de ces trois épisodes. La disparition de Sybille va animer tout l’épisode 3, lui donnant donc un autre but et une nouvelle façon de voir les choses (et donc d’enquêter).

C’était une belle piste pour nous écarter de l’intrigue principale et nous envoyer dans une toute nouvelle direction. Cela ne veut pas pour autant dire que la série ne développe pas d’autres histoires comme celle de Marc Crawford, un aventurier dont le catamaran est amarré à côté du voilier des Latour et qui semble cacher beaucoup plus que l’on ne pourrait le penser. En tout cas Stéphane Freiss est plutôt bon dans le registre de l’homme dont on ne sait pas grand chose. C’est assez amusant à voir tout ça et je dois avouer que j’ai beaucoup aimé le résultat. Surtout qu’après un premier épisode téléphoné, un second qui vaut surtout le détour pour son cliffangher, je n’attendais pas forcément grand chose du troisième mais c’est de là que la surprise est venue donc je serais forcément présent pour la suite des aventures de Jusqu’au Dernier. C’est pour le moment distrayant et en plein été c’est parfait (même si je pense que France 3 aurait gagné à la diffuser à un rythme un peu moins soutenu, trois épisodes c’est beaucoup trop d’un coup, surtout que l’on ne profite pas pleinement du cliffangher de fin de l’épisode 2.

Note : 4.5/10, 5.5/10 et 6/10. En bref, entre premier épisode téléphoné et un troisième épisode plutôt ordonné et efficace, Jusqu’au Dernier évolue tranquillement.

Critiques Séries : Jusqu'au Dernier. Mini-series. Episodes 1, 2 et 3. (France)

Commenter cet article

jeu gratuit 28/08/2014 10:03

j'aime beaucoup cette série .
c'est un bon article .
merci pour le partage .