Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Rizzoli & Isles. Saison 5. Episode 9. It Takes a Village.

31 Août 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Rizzoli & Isles

Critiques Séries : Rizzoli & Isles. Saison 5. Episode 9. It Takes a Village.

Rizzoli & Isles // Saison 5. Episode 9. It Takes a Village.


A la fin de la saison précédente, certainement par manque d’idées pour trouver un bon cliffangher, les scénaristes nous ont balancé le fait que Jane était enceinte. Une intrigue dont ils n’ont jamais su quoi faire dans cette saison 5. Le premier épisode était catastrophique et finalement ils vont finir pour lui faire perdre le bébé dans « It Takes a Village ». A cause de ses blessures elle a donc perdu son bébé. Si cela reste plausible je trouve que c’est un moyen pour les scénaristes de simplement tenter de nous faire oublier le fait qu’ils ne savaient pas du tout quoi raconter avec cette histoire de bébé (et depuis le début de la saison ils n’ont jamais vraiment fait grand chose d’intéressant de ce point de vue là). Bien au contraire. Du coup, on retrouve Jane à l’hôpital après avoir perdu son bébé. C’était une occasion parfaite pour nous offrir des moments plus touchants et de donner l’occasion à Angie Harmon de jouer un registre totalement différent. Angela va alors partager le fait qu’elle a elle aussi fait une fausse couche un an avant qu’elle n’ait Jane. C’était un façon assez intelligente de créer des liens entre les deux femmes (même si le lien est déjà bel et bien présent depuis pas mal de temps). Jane va aussi s’intéresser à Tasha, la jeune SDF de l’épisode précédent.

Je ne m’attendais pas nécessairement à ce que cet épisode de Rizzoli & Isles soit la suite directe de l’épisode précédent. Mais c’est une bonne chose, surtout qu’il y avait largement de quoi raconter des histoires autour de Jane, de son bébé disparu mais aussi de Tasha et des liens qu’elle a pu développer avec elle. De ce point de vue là c’est une fois de plus irréprochable. On passe un agréable moment grâce à des personnages qui sont dans le registre de l’émotion. Tasha a peur de se retrouver dans une maison d’accueil une fois qu’elle sera sortie de l’hôpital. On peut la comprendre et Jane a alors trouer un moyen de jouer à la mère qu’elle ne pourra finalement pas être avec son enfant. Les quelques scènes entre Tasha et Jane fonctionnent très bien et permettent aussi à cet épisode de Rizzoli & Isles de sortir du lot. En parallèle il y a bien évidemment un cas de la semaine que j’ai trouvé assez médiocre. Mais de toute façon ce n’est pas le plus important. C’est en tout cas ce que tente de nous faire comprendre cet épisode de Rizzoli & Isles. Le meurtre de Fran Clarke, une femme qui a passé 4 ans et demi dans son sous sol et que personne n’avait déclaré disparu.

C’était pile poil le genre d’intrigues que l’on aurait pu voir dans un épisode de Bones. Surtout qu’il y avait derrière un corps décomposé que Maura va alors analyser. Maura est donc un peu plus mise en avant d’un point de vue purement policier dans le sens où Jane n’est pas là pour faire le lien entre le commissariat et la morgue. C’est une bonne idée surtout que la mécanique de la série est un peu trop huilée et laisse donc très peu de choses aux (bonnes) surprises. De ce fait je me demande donc ce qu’ils vont faire par la suite surtout que cet épisode n’est pas une fin en soi. D’un côté car je suis persuadé que si un jour les scénaristes sont prêts Jane pourrait tomber enceinte à nouveau (et pour de bon cette fois) ou bien nous jouer la carte du bond dans le temps. Mais d’un autre côté la relation que Jane tisse avec Tasha est largement suffisante. Jane est tout de même une femme parfaite mais j’aurais peut-être préféré qu’ils nous fassent un peu ce qu’ils ont fait avec Major Crimes (même si cela aurait été vécu plus ou moins comme de la redite de ce qu’une autre série a déjà pu faire et de la bonne façon). Finalement, cet épisode change un peu de ce que l’on a l’habitude de voir. Une belle alternative.

Note : 6/10. En bref, plus d’émotions.

Critiques Séries : Rizzoli & Isles. Saison 5. Episode 9. It Takes a Village.

Commenter cet article