Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Switched at Birth. Saison 3. Episodes 19 et 20.

21 Août 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Switched at Birth

Critiques Séries : Switched at Birth. Saison 3. Episodes 19 et 20.

Switched at Birth // Saison 3. Episodes 19 et 20. You Will Not Escape / The Girl on the Cliff.


Je me demande si le fait que Daphne s’auto-détruise est quelque chose de suffisamment bien développé dans Switched at Birth. C’est une intrigue ambitieuse mais dans les épisodes précédents, je dois avouer que je n’avais pas aussi ressenti de choses que ce que j’ai pu ressentir dans ces deux épisodes. A commencer par « You Will Not Escape ». Dans cet épisode je trouve que l’expérience est presque frustrante dans le sens où tout ce qu’elle fait est à la limite du ridicule. Rendre Regina responsable de l’accident d’Angelo alors qu’au fond elle n’était pas du tout présente est ridicule. Sans compter qu’elle va transformer sa colère en des décisions qui ne vont faire que la blesser elle-même et pas la personne contre laquelle elle a envie de se battre : sa propre mère. Tout cela est légèrement ridicule ou plutôt étrange. Mais peu importe, Switched at Birth parvient malgré tout à mettre tout cela ne scène de façon assez intelligente dans le sens où malgré le ridicule et le sentiment que le deuil n’est pas aussi bien géré qu’il ne devrait l’être, j’aime bien voir le personnage de Daphne à cette place. Après tout cette jeune femme avait besoin de prendre du temps pour évacuer tout ce qu’elle avait à évacuer. La pauvre n’a pas vécu beaucoup de choses heureuses finalement.

Ensuite il y a la confrontation entre Bay et Daphne au sujet du comportement de cette dernière. L’histoire de Daphne se transforme alors en quelque chose de totalement différent, de beaucoup plus intéressant et surtout passionnant. On se laisse alors avoir par les problèmes que Daphne peut avoir avec elle-même, avec la disparition d’Angelo ou encore avec sa mère et sa nouvelle relation. Quant à la confrontation entre Regina et Daphne, elle est elle aussi très touchante et bien ficelée. C’est pile poil le genre de moments que l’on peut réellement apprécier dans une série comme Switched at Birth. Je crois donc que ces deux épisodes et plus particulièrement le premier des deux sont centrés sur les problèmes de Daphne et le tout est fait avec beaucoup de simplicité tout en allant chercher les sentiments au plus profond du personnage. Le talent de l’actrice y est pour beaucoup encore une fois et c’est même ce qui force plus ou moins le respect dans une série comme Switched at Birth. On voit petit à petit éclore de très belles choses et l’épisode s’en sort royalement bien. Enfin, c’est en tout cas comme ça que je peux le voir et l’apprécier. Il y a aussi quelque chose de cinglant au moment où Daphne dit à sa mère Regina qu’elle n’a jamais été sa mère (sous entendu biologique).

Les implications sont très différentes avec « The Girl on the Cliff » dans le sens où ce second épisode se concentre beaucoup plus sur Bay. Mais la fille au bord du précipice, comme l’indique le titre de cet épisode c’est plutôt Daphne. En effet, depuis la mort d’Angelo, c’est le personnage qui semble le plus dévasté. L’un des plus beaux moments de cet épisode c’est certainement celui que Daphne partage avec Regina à la fin de l’épisode sur l’endroit de l’accident d’Angelo. C’était un moment magique devant lequel je n’ai pu contenir mes émotions. C’est dingue tout de même de voir une série comme Switched at Birth parvient à enlacer son téléspectateur de façon à ce qu’il soit piégé au sein même de tout ce que Switched at Birth tente de réellement nous raconter. Il n’y a de toute façon aucune raison pour que les choses ne rentrent pas dans l’ordre dans le dernier épisode de la saison (qui est aussi le prochain épisode). Daphne va donc encore une fois tomber au fond du gouffre mais c’est ce qui rend le personnage encore plus intéressant finalement. Car cet épisode se sert d’elle à merveille. Reste cependant à voir comment tout cela compte venir au bout des choses. Car Katie Leclerc est merveilleuse.

Quoi qu’il en soit, dans cet épisode il y a aussi Bay. Cette dernière n’hésite pas à nouveau d’être elle-même. J’ai trouvé Bay terriblement touchante dans cet épisode, surtout quand elle dit à quel point elle veut gagner le bal de la promo, être quelqu’un. Sa relation avec Emmett prend donc plus ou moins encore plus de sens dans cet épisode et je ne m’y attendais pas du tout. Bay a besoin d’être couronnée Reine de la promo (et l’on peut le comprendre). C’est pile poil ce que j’attendais de la part de Switched at Birth et cet épisode était si beau, teinté de beaux sentiments bien équilibrés et de mise en scène jouissive comme tout. Comment ne pas être complètement séduit par l’univers. Surtout que Switched at Birth fait tout pour nous donner l’impression que l’on vit les choses nous aussi. Vanessa Marano était par ailleurs magnifique dans sa robe de bal. Finalement, ces deux avant dernier épisode de la saison 3 étaient au sommet de leur forme. J’ai hâte de voir ce que nous réserve la toute fin car je ne pense pas que cela peut se terminer de la meilleure façon.

Note : 8/10 et 9/10. En bref, deux solides épisodes de Switched at Birth.

Critiques Séries : Switched at Birth. Saison 3. Episodes 19 et 20.

Commenter cet article