Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Leftovers. Saison 1. Episode 8. Cairo.

24 Août 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Leftovers

Critiques Séries : The Leftovers. Saison 1. Episode 8. Cairo.

The Leftovers // Saison 1. Episode 8. Cairo.


On m’a prévu tout au long de la semaine que cet épisode était bourré de moments de surprises et d’un cliffangher aussi étonnant qu’étrange. Ce qui fait certainement la plus grande force de cet épisode c’est la façon dont Jill Garvey va finalement décider de rejoindre les Guilty Remnant, cette secte dont on ne sait toujours pas grand chose. A chaque fois que The Leftovers tente de nous en dire un peu plus au sujet de cette secte, on a l’impression que c’est uniquement pour nous poser encore plus de questions. Car Patti, kidnappée par Kevin et Dean ne va pas révéler grand chose dans le sens où elle va surtout nous offrir de nouvelles questions et sans réponses. Pour une fois, la secte ne cherche pas à faire la sourde oreille et cherche surtout à nous raconter des choses. Il y a quelques jours de ça j’ai appris que le livre dont est adapté The Leftovers parle surtout de la secte et pas vraiment du reste (ce qui laisse donc énormément de libertés au delà de la secte pour étayer des personnages sans devoir scrupuleusement suivre le livre). Quoi qu’il en soit, c’est intéressant de voir que petit à petit les Guilty Remnant deviennent des personnages de plus en plus intéressants et perspicaces, sans compter que le scénario s’intéresse de plus en plus à eux.

J’ai pu le ressentir avec Patti. Cette dernière va donc ouvrir la bouche face à Kevin. Leurs discussions sont assez étonnantes. On n’en perd pas une miette car cela implique une nouvelle fois des questions. Pourquoi font-ils tout ça et dans quel but ? Apparemment, on va très prochainement le voir mais ce que l’on va surtout apprendre c’est leur croyance. En effet, ce que les Guilty Remnant cherchent tout simplement à faire c’est à se laver de toute culpabilité, de ce qui nous rend triste, de ce qui lui fait aimer, etc. de tous les sentiments jusqu’à notre mort et ne laisser qu’une trace blanche dans ce monde. Tout cela est très psychologique mais cela n’a rien de tarabiscoté. En tout cas le récit de Patti dans cet épisode est plus clair que les sept épisodes précédents. J’ai adoré car en plus de nous instruire, cela va permettre à Kevin de se poser des questions sur ce qu’ils veulent réellement faire. Patti veut mourir et souhaiterait même mourir des mains de Kevin. C’était un moment terrible et j’ai un instant cru que The Leftovers allait franchir le Rubicon. Après tout, cela n’aurait pas été étrange que les scénaristes donnent l’occasion à Kevin de ne plus être le héros ou le gentil mais pour une fois un vrai méchant.

L’autre révélation c’est celle de cette lapidation. C’est un message, une façon de dire que finalement bien qu’elle ne puisse pas être oublié pour certains, cela ne va pas accabler le groupe. Pendant ce temps, Laurie s’occupe des dernières préparatifs en vue du grand évènement des deux derniers épisodes. On ne sait pas encore exactement de quoi il ressort mais ce qu’il y a d’intéressant c’est de voir Laurie prendre petit à petit la place de Patti à la tête du groupe de la ville. Ce n’est pas bête dans le sens où il y a clairement des choses à faire encore une fois avec Laurie à la fois dans sa relation avec Jill (qui doit forcément changer dans le sens où les Guilty Remnant sont sensés se séparer de toute émotion, de toute attache personnelle et émotionnelle). Il y a aussi Meg qui pète un câble. C’est un personnage fragile tout de même Meg mais ça on le sait depuis un bout de temps. Elle n’était pas encore prête à rejoindre le groupe avant de le faire finalement il y a de ça deux épisodes. Maintenant qu’elle est au sein du groupe, elle a encore un peu de mal à se faire à sa nouvelle vie. Et Matt dans tout ça ? Difficile à dire. J’aime bien le fait qu’il soit intégrer à bon nombre d’intrigues de la série mais il manque peut-être un truc encore pour le moment.

J’espère que The Leftovers saura très rapidement répondre à mes envies de voir le tout exploser. Cet épisode était surtout un épisode choc qui veut surprendre les téléspectateurs. Le but est peut-être aussi de brouiller un peu les pistes et de nous donner un os à ronger le temps que les scénaristes mettent en place la fin de la saison. Cela n’a rien de mauvais et je dois avouer que j’aime beaucoup le résultat. Surtout que « Cairo » semble amorcer une vraie transition vers quelque chose de beaucoup plus violent, plus secoué.

Note : 9/10. En bref, un épisode choc mais aussi bouleversant.

Critiques Séries : The Leftovers. Saison 1. Episode 8. Cairo.

Commenter cet article

Alexandre De Thurah 25/08/2014 16:37

Plus les épisodes passent et plus je me dis que cette série est bel et bien le chef d’œuvre de cette année!

JB 25/08/2014 01:09

J'aurais même fait péter le 10 perso, tellement cet épisode m'a retourné! Même si je garde une petite préférence pour fargo cette année, the leftovers est de très très grande qualité! Vivement demain (l'épisode 9 + les emmy awards, grande journée/soirée en perspective ^^)!

JB 25/08/2014 01:41

Effectivement, la bande annonce promet un joli final!

delromainzika 25/08/2014 01:29

J'ai envie de faire péter le 10 mais je le garde potentiellement pour le 9 et/ou le 10 :) Car encore plus impressionnant semble à venir :)

Charlie 24/08/2014 19:08

Cet épisode.. Du génie.. J'ai adoré du début à la fin.. Les révélations, les questionnements.. On se doute plus ou moins de ce qui va se passer dans l'église et c'est horrible rien que d'y penser..
Oh et Jill... Coup de massue.. Tellement intelligemment mené...

C'est la série de l'été pour moi, même de l'année ! Chef-d'oeuvre pour le moment !