Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Leftovers. Saison 1. Episode 9. The Garveys at their Best.

26 Août 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Leftovers

Critiques Séries : The Leftovers. Saison 1. Episode 9. The Garveys at their Best.

The Leftovers // Saison 1. Episode 9. The Garveys at Their Best.


La grande beauté de cet avant dernier épisode c’est de nous raconter où en était les personnages que l’on a pu suivre durant toute la première saison avant la disparition des 2%. C’est un épisode brillant, fantastique même qui associe tout ce dont on peut rêver de la part de The Leftovers dans un seul et même épisode. En plus de nous raconter la vie des personnages avant la grande disparition, c’est un moyen comme un autre de nous rappeler que tous les personnages sont comme ça maintenant simplement à cause de ce qui s’est passé. La disparition a affecté tout le monde à la fois dans leur perception du monde mais aussi dans leur perception des sentiments et des choses qui les animaient tous les jours. Il faut dire que je m’attendais à un épisode de ce type après l’épisode précédent. En effet, l’épisode précédent donnait l’impression que l’épisode suivant allait être tout de suite le dernier de la saison. Mais non, The Leftovers a choisi de nous faire mariner un peu plus. On va donc découvrir que Patti était complètement barrée et que Laurie était sa psy. On va aussi découvrir que la relation entre Kevin et Laurie n’était plus vraiment au beau fixe, que Tom était un enfant terrible, que Nora était une mère épuisée par ses enfants, etc.

Tout ce que cet épisode nous révèle fonctionne terriblement bien et donne forcément l’envie d’en voir beaucoup plus. Je me demande même si The Leftovers va nous offrir à nouveau un épisode dans le passé afin de nous raconter un peu plus de chacune de ces intrigues, peut-être même les conséquences directes des disparitions. Car on ne parvient pas vraiment à éluder encore cette question qui est pourtant beaucoup plus importante que l’on ne pourrait le penser. C’est même à mon sens l’une des plus importantes questions de la série. Bien plus que celle de la disparition dont finalement je n’ai peu de choses à faire (car ce n’est pas du tout sur ça The Leftovers). Pour en revenir à cet épisode, nous allons aussi suivre l’aventure de ce cerf qui n’en fait qu’à sa tête et qui se trimbale dans les rues de la ville, terrorisant tout le monde. Ce fil conducteur dans l’épisode avec Kevin tuant de sang froid la bête à la fin, était une très belle image. Cet épisode permet donc de comprendre des choses sur les personnages et leur psychologie. Car après tout, The Leftovers c’est avant tout une série très centrée sur la psychologie de chacun et sur sa façon de gérer ses petits problèmes du quotidien (qui pour le coup vont devenir bien plus importants).

Cet épisode fonctionne car justement le flashback parvient à nous plonger dans un monde réaliste, celui dans lequel on vit. On sait ce qui va se passer à l’issue de l’épisode mais l’on a envie de comprendre petit à petit ce que tout le monde est en train de faire, ce à quoi ils aspirent aussi. Car chacun avait aussi des rêves avant la disparition des 2%. L’épisode se concentre donc sur Kevin. Un choix encore une fois judicieux dans le sens où Kevin est un peu le personnage autour duquel tout pivote dans The Leftovers. Voir Laurie avait les Guilty Remnant était une bonne idée aussi, permettant de comprendre son mal-être mais aussi plus ou moins pourquoi elle a décidé de quitter son mari afin de rejoindre cette secte. C’est bien qu’il y a des raisons à tout de toute façon, sauf à la disparition inexpliquée. L’épisode s’intéresse donc aux problèmes des Garvey au travers de ce que tout le monde peut faire. Après l’arrivée de Jill aux Guilty Remnant à la fin de l’épisode précédent, forcément que l’on est en droit de comprendre où elle en était réellement avant que tout cela n’arrive. C’est un peu la même chose avec tous les personnages de la série d’ailleurs.

Toute l’histoire de la grossesse de Laurie est intéressante dans le sens où cela permet justement de comprendre pourquoi elle a rejoint la secte car elle est la seule à le savoir ou encore du fait que Patti était l’une des patientes de Laurie, cela semble sortir de nulle part mais ce n’est pas vraiment ça. En effet, ce dont on se rend finalement compte c’est que cela a son importance et cela permet aussi de comprendre pourquoi Laurie et Patti avaient une relation aussi proche dès le départ. C’est quelque chose qui s’est construit bien avant la grande disparition. Chacun des détails de cet épisode est un peu comme un oeuf de Pâques. C’est magnifique à regarder et même magique. On a l’impression de découvrir tellement de choses d’un seul coup mais l’on a aussi envie d’en découvrir beaucoup plus. Le dernier épisode de la saison, que j’ai forcément hâte de découvrir répondra, je l’espère, à mes questions.

Note : 10/10. En bref, magnifique.

Critiques Séries : The Leftovers. Saison 1. Episode 9. The Garveys at their Best.

Commenter cet article

JB 27/08/2014 01:54

Complètement d'accord! Magique cet épisode! La disparition de l'enfant de Laurie est assez terrible comme séquence.