Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Tyrant. Saison 1. Episode 9. Gaslight.

22 Août 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Tyrant

Critiques Séries : Tyrant. Saison 1. Episode 9. Gaslight.

Tyrant // Saison 1. Episode 9. Gaslight.


En améliorant son aspect familial lors des deux épisodes précédents, Tyrant a gagné des forces et je dois avouer que je le retrouve dans « Gaslight » dans le sens où cet épisode était plus ou moins ce que la série aurait dû être dès le début. On va donc pouvoir avoir une idée de ce que Barry veut réellement faire et surtout de sa soif de pouvoir. Son regard, ses yeux à l’issue de cet épisode en disent long pendant que sa femme, Molly, ne souhaite que revenir aux Etats-Unis afin de mener une vie simple et normale comme ils pouvaient vivre avant de revenir à Abbudin. Je ne sais pas ce qu’ils ont prévu pour le dernier épisode de la saison mais en tout cas, « Gaslight » prépare plutôt bien les choses. Notamment car toute l’histoire fonctionne et que l’on a l’impression d’un coup d’un seul que les personnages ne sont plus les ombres d’eux mêmes et qu’ils participent activement à l’intrigue de la série. Barry prépare donc son petit coup d’Etat dans son coin avec Tucker. Il y a de nombreux avantages à mettre Barry au pouvoir pour une économie et un pays comme Abbudin, notamment car le pouvoir que pourrait avoir Barry serait démesuré et il pourrait donc plus ou moins fait ce qu’il veut. Mais pour que Barry puisse faire son coup d’Etat, il faut que Jamal croit que Tariq tente de contrer le Président.

Et forcément, Tariq va être mêlé sans le savoir à une histoire dont il n’est pas le responsable. J’ai beaucoup aimé le twist autour du personnage de Tariq, c’est osé et puis c’est un moyen de rappeler qu’au fond on est bel et bien dans une série qui se veut être Le Parrain au Moyen Orient. C’est comme ça que Howard Gordon avait présenté la série et il ne s’est finalement pas trompé. En tout cas, Tyrant cherche de partout à nous intriguer cette semaine mais aussi à nous donner l’impression que tous les personnages s’affairent. D’un côté pour trouver des solutions à l’élection (Jamal veut absolument gagner et cela se voit et se ressent) mais d’un autre côté il y a le coup d’Etat de Barry qui se prépare petit à petit et qui me donne déjà envie d’en voir plus. Surtout que ce n’est qu’une mise en bouche ce que nous propose cet épisode pour le moment. En supprimant Tariq de l’équation et même s’il faut tout un épisode pour mettre ça en scène, je dois avouer que Tyrant réussie finalement à devenir petit à petit une série beaucoup plus agréable et passionnante. Je crois même que c’est la première fois depuis le début de la série que j’ai réellement envie de voir la suite. Alors qu’auparavant ce n’était pas vraiment le cas, notamment car la série faisait énormément de fautes de goût.

Molly de son côté est furieuse. Elle n’a pas envie de rester là et encore moins que son mari tente un coup d’Etat. Je suis persuadé qu’elle va jouer un rôle important dans le dernier épisode de la saison et surtout qu’elle sera potentiellement l’instigatrice d’un face à face entre les deux frères Al-Fayeed. Après tout, c’est aussi pour ça que l’on est là depuis le début. Barry tente également la case émotionnel alors qu’il se confie à ses enfants sur ses racines et sur son propre père. C’était touchant bien que je ne sois pas vraiment ému par le jeu de Barry. Disons que Barry est incarné par un acteur toujours aussi mono-expressif ce qui ne laisse pas vraiment de place aux bons sentiments. Mais je suis malgré tout très heureux de voir que finalement Tyrant cherche enfin à délivrer du bon car au début c’était loin d’être gagné. La politique est devenue un peu plus intéressante grâce au fait que la série ne cherche plus à être sérieuse de ce point de vue là mais plutôt à nous raconter une histoire de dynastie, de famille. C’est tout de même plus accrocheur que les petits problèmes d’Abbudin à droite et à gauche que l’on peut gérer avec un peu de violence gratuite à droite et à gauche.

Note : 7/10. En bref, je crois bien que ceci est mon épisode préféré de la saison 1 de Tyrant. C’est dire sa qualité.

Critiques Séries : Tyrant. Saison 1. Episode 9. Gaslight.

Commenter cet article

Jean-François 22/08/2014 15:25

Bonjour,
je n'ai pas lu ton article parce que pour le moment, question de garder le suspens intact étant donné que je n'ai vu que les trois premiers épisodes (Que j'avais bien aimés, surtout le pilote). Au long terme, la série vaut-elle la peine d'être visionnée? (Je me chercher une fiction pour le weekend)
Merci et beau travail!

delromainzika 22/08/2014 18:01

Merci :)

Ensuite étant donné que je n'ai pas aimé le début de la saison mais les 2 derniers épisodes, je pense que tu peux poursuivre :)