Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Under the Dome. Saison 2. Episodes 7 et 8.

20 Août 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Under the Dome

Critiques Séries : Under the Dome. Saison 2. Episodes 7 et 8.

Under the Dome // Saison 2. Episodes 7 et 8. Going Home / Awakening.


Voici l’exemple parfait de ce que Under the Dome peut faire de sympathique et de mauvais. « Going Home » est une sorte de croisière à suivre. A la fin de l’épisode précédent, Sam tombait au fond du trou. Personne ne va vouloir bien évidemment croire les tribulations de Barbie et Julia au sujet du fait que Sam est le tueur d’Angie. Du coup, ils vont tenter d’aller retrouver son corps et Barbie va lui aussi tomber dans le trou ce qui va forcément causer quelques problèmes par la suite. Il va se réveiller non pas à Chester’s Mill mais dans un jardin d’enfants à Zenith, la grande ville d’à côté. Il va découvrir ce que les autres pensent du Dôme et surtout toute la paranoïa qui s’est construite autour. Il va aussi découvrir malgré lui qu’il est quelqu’un de connu en dehors du Dôme et que tout le monde regarde les informations du Dôme tous les jours. On pourrait croire à la plus grande télé-réalité du monde. Si je trouve que cette petite visite hors du Dôme est au premier abord décevante (cela brise un peu le mythe de ce qui se passe derrière le Dôme pour les habitants de Chester’s Mill), c’est finalement assez bon pour nous permettre de ne pas nous ennuyer. Les rencontres vont s’enchaîner et Sam va partir à la rencontre de sa soeur.

 

D’ailleurs, ce que je trouve d’assez drôle là dedans dans sa relation avec sa soeur Pauline c’est que l’on va aussi apprendre que Lyle a réussi à s’évader du Dôme lui aussi même s’il semble avoir perdu complètement la tête à crier Melanie à longueur de temps. Je dois avouer que j’ai été plutôt surpris par la qualité de cet épisode. C’était rythmé et les surprises sont présentes. De plus, j’ai toujours adoré le personnage de Barbie et de le voir mis en avant est une très bonne idée, d’autant plus que cela fonctionne très bien pour la série. On a tout ce que l’on peut attendre de la part de Under the Dome quand elle ne nous fait pas ses crises d’épisodes de la semaine terriblement ennuyeux. Car cet épisode n’est pas un épisode comme les autres, il se concentre sur un problème certes mais va beaucoup plus loin en creusant un peu plus la mythologie de la série. Et c’est ce que j’ai envie de voir personnellement dans cette série. Pour ce qui est de Junior, ce dernier est peut-être un peu trop écarté du reste de la saison alors que son père, Big Jim, tente de se rapprocher un peu plus de ce qui se trame dans ce sous sol. S’il va plus ou moins apprendre ce qui se passe réellement avec Julia, Barbie, et cie dans l’épisode suivant, Big Jim devient enfin quelqu’un de plus intéressant quand il n’est pas là pour s’ennuyer à régler les problèmes de la ville.

 

En effet, je n’ai jamais été fan du Big Jim qui veut être le leader. Je préfère le Big Jim méchant, tout simplement. Dean Norris est en plus de ça parfait dans ce rôle. Même si dans « Going Home » il va plus ou moins oublier ses états d’âme en allumant un cierge en la mémoire de Barbie (qu’il croit mort) alors qu’il avait voulu le pendre à l’issue de la première saison. S’en suit « Awakening », un assez mauvais épisode de la série (malheureusement). Je sais bien que Under the Dome a connu pire mais disons que cet épisode ne capitalise pas sur ce que l’épisode précédent a pu faire de bon. Dans cet épisode on enterre donc les développements pour ramer un peu plus et donc étirer les intrigues à l’infini. Big Jim est donc maintenant le nouveau shérif de Chester’s Mill (doit-on lui prédire un destin funeste comme tous les précédents personnages à ce poste ?). Mais cela va aussi permettre petit à petit à Jim de comprendre ce qui se passe autour de lui et de faire des rapprochements. Sans compter qu’il va pouvoir découvrir que non seulement Barbie est en vie mais qu’il est aussi sorti du Dôme (ce qui intéresse forcément Big Jim). Mais Barbie, durant sa petite visite, va se rendre compte également que le monde extérieur n’est pas très sûr.

 

En tout cas pas pour ceux qui sont en train de vivre sous le Dôme. Le monde est rongé par des conspirations, des gens qui veulent comprendre ce qui se passe et un gouvernement qui semble vouloir tout faire pour réduire tout le monde au silence. A Zenith, Barbie n’a pas réussi à convaincre son père Don de le ramener au Dôme mais il va malgré tout envoyer un e-mail à Julia car voilà, il faut bien donner des informations à un moment donner. Don va forcément faire ce que son fils ne voulait pas qu’il fasse et tout cela va nous emmener dans des élucubrations amusantes mais peut-être un peu too-much. La série a beau trop en faire, ce n’est pas forcément trop dans le sens où l’on est accablé d’intrigues mais dans le sens où justement la série part un peu trop dans tous les sens. Les conspirations entourant Aktaion Energy et Hounds of Diana sont intéressantes mais Under the Dome n’a pas réussi à réellement piquer mon intérêt comme cela pouvait être le cas dans l’épisode précédent. C’est là que je me demande vraiment où est-ce que tout cela nous emmène. Sans compter que Under the Dome continue d’être une publicité géante pour la Surface (Microsoft n’a toujours pas vendu ses tablettes grâce à sa super promo dans Under the Dome ?…).

 

Finalement, ces deux épisodes sont donc inégaux. D’un côté nous avons du bon Under the Dome (par rapport à ce qui s’est fait jusque là dans la saison 2) mais aussi d’un côté du mauvais Under the Dome (même si ce n’est pas un cas de la semaine bidon).

 

Note : 6.5/10 et 4.5/10. En bref, du bon et du moins bon.

Critiques Séries : Under the Dome. Saison 2. Episodes 7 et 8.

Commenter cet article

844523 09/11/2014 14:31

super la saison 2