Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Utopia. Saison 2. Episode 6. Six.

20 Août 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Utopia

Critiques Séries : Utopia. Saison 2. Episode 6. Six.
Critiques Séries : Utopia. Saison 2. Episode 6. Six.

Utopia // Saison 2. Episode 6. Six.
SEASON FINALE


C’est bon c’est terminé. La saison 2 de Utopia vient de s’achever et je dois avouer que bien qu’ému, je n’ai pas forcément envie d’une saison 3. Ce serait tourner un peu trop en rond avec des choses que l’on a apprécié par le passé. Quoi qu’il en soit, je garde tout de même un très bon souvenir de cette série et de cette saison 2 qui, malgré un final parfois un peu décevant, parvient malgré tout à délivrer ce que l’on attend de la part de la série. Après l’épisode précédent, je dois avouer que je ne savais pas du tout à quoi m’attendre, avec ce tueur dans la nature et puis toute la famille de Jessica enfin réussie. Ce dernier épisode se concentre sur deux choses, la première c’est la famille et transformer Wilson Wilson en une sorte de grand fanatique étrange et surtout un grand méchant. Alors que Wilson Wilson était au départ quelqu’un d’effrayé (on se souvient de son face à face lorsqu’il a perdu son oeil) et puis cette année c’est tout le contraire qui s’est passé. C’était une très bonne idée à mon humble avis, surtout que le tout fonctionne comme il se doit. On a pu voir le personnage grandir et évoluer petit à petit vers ce qu’il est devenu dans ce dernier épisode. Bien que l’on tente de nous dire qu’il est possible de retrouver un Wilson Wilson gentil, ce n’est pas vraiment le cas. Bien au contraire, on laisse donc Wilson tuer Lee.

Au fond, c’est assez logique dans le sens où Lee est celui à cause de qui Wilson a perdu un oeil. La disparition de ce personnage est assez logique et permet aussi de clôturer un chapitre de la série une bonne fois pour tout. Le mythe de Alice au Pays des Merveilles reste toujours présent dans cette série et c’est aussi l’un des éléments qui m’a plu dans cette saison 2. Notre Alice (Jessica Hyde) est peut-être légèrement différente cette année, moins présente surtout mais cela ne veut pas pour autant dire que l’ensemble tombe entre de mauvaises mains. Bien au contraire. Quoi qu’il en soit, Utopia laisse tout de même des pistes pour une potentielle saison 3 (notamment sur la conspiration et la fin de l’épisode qui laisse forcément espérer une potentielle suite, bien que cela ne soit pas nécessaire non plus). En tout cas, jusqu’au bout Jessica Hyde aura été l’un des atouts maître de la série. C’est quelque chose qui est tout de même très bien fait et permet aussi de voir les choses d’une façon légèrement différente. Quoi qu’il en soit, le tout semble fonctionner comme il se doit et c’est peut-être ce qui fait que le résultat est bel et bien au rendez-vous. Mais ce dernier épisode parvient tout de même à aller au bout des choses.

Du point de vue de Dugdale, je dois avouer que je ne sais pas ce que Utopia veut réellement nous dire. Est-il le nouveau Geoff. De même que Pietre, est-ce qu’il a été laissé de côté ou bien est-ce que la série cherche encore une fois à se faire renouveler afin de dire de nouvelles choses encore et encore. Mais pourtant la boucle est bouclée. Notamment car l’on a appris tout ce qu’il fallait savoir sur Arby/Pietre, Jessica, sa famille, etc. Quoi qu’il en soit, ce dernier épisode reste en grande partie confus mais efficace, car il joint tout ce que l’on avait pu voir jusque là dans la saison au même endroit et avec une certaine notion d’efficacité qui me plaît énormément. Après tout, il fallait bien ça pour que la série évolue dans une solide direction et qu’elle finisse par nous raconter tout ce qu’elle pouvait réellement nous raconter. Les couleurs sont une fois de plus sublimées ce qui permet de voir que la série sait très bien s’y prendre quand il s’agit de mettre en scène ses personnages et tout ce que Utopia veut réellement nous raconter. Il y a quelque chose qui reste brillant dans cette maîtrise de l’image et je me demande même comment tout cela pourrait bien influencer le monde des séries par la suite. Je vois mal Utopia être la seule à bien utiliser les couleurs.

Note : 7/10. En bref, une belle fin.

Critiques Séries : Utopia. Saison 2. Episode 6. Six.
Critiques Séries : Utopia. Saison 2. Episode 6. Six.

Commenter cet article