Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : A Touch of Cloth. Saison 3. BILAN (UK).

13 Septembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #A Touch of Cloth

Critiques Séries : A Touch of Cloth. Saison 3. BILAN (UK).

A Touch of Cloth // Saison 3. 2 épisodes.
BILAN


Parfois, les blagues les plus courtes sont les meilleures et je crois que cela s’applique à cette troisième saison de A Touch of Cloth qui au fond n’était peut-être pas nécessaire. En effet, bien que l’ajout de Karen Gillan (Doctor Who, Selfie) soit une brillante idée, surtout qu’elle va forcément être là pour beaucoup plus que regarder tout le monde travailler, j’ai trouvé ce double épisode bien moins bon que les deux premières salves. La série ne manque pas d’entrain pourtant, notamment quand il s’agit d’utiliser tout ce qu’elle peut afin de créer du burlesque. Mais après deux salves, je pense que A Touch of Cloth a déjà utilisé énormément de choses de l’univers policier et du coup, je me demande s’il n’aurait pas été bon de garder John Hannah et Suranne Jones afin de les plonger dans un univers complètement différent tout en conservant l’aspect parodique qui fait toujours le charme de cette série. Par ailleurs, l’arrivée de Karen Gillan a fait beaucoup pour la saison 3 de A Touch of Cloth. C’est d’ailleurs en grande partie pour ça que le tout n’est pas totalement ennuyeux. Elle apporte de la fraîcheur et de l’humour bienvenu. Elle est finalement très drôle comme femme et elle tente de nous le prouver. J’ai déjà pu voir ses talents plus ou moins bons dans Selfie mais ici elle est bien plus à son aise et cela se ressent.

Elle nous montre ici son vrai côté humoristique. Surtout quand il s’agit de jouer à fond son rôle jusqu’au bout. Son personnage n’est pas là pour hasard bien évidemment et elle nous procure pas mal de rires. La série n’oublie pas non plus qu’elle est policière et qu’elle doit donc nous offrir ce qu’il faut en termes de moments particulièrement gores. C’est loin d’être bête, je dirais même que c’est une excellente idée. Il y a donc du sang qui gicle dans tous les sens (notamment dans cette petite scène d’autopsie). Mais voilà, ce n’est pas forcément suffisant pour faire de ces deux épisodes de brillants épisodes. Je pense que l’on est aussi en droit de se demander ce que veut réellement nous raconter cette série. Je sais bien que c’est une comédie assez noire qui associe son univers parodique totalement assumé à quelque chose d’un peu plus dramatique et sombre. Notamment dans la relation entre Cloth et Oldman. Suranne Jones est même un peu effacée dans cette saison 3 à mon grand damne. J’aurais tellement aimé qu’elle ne le soit pas, cela aurait été un peu plus amusant à mon humble avis. Mais fort heureusement que Kerry Newblood apporte justement un peu de sang neuf là dedans histoire de nous divertir différemment. Surtout que les subtilités de la série s’estompent au fil du temps, notamment car le tout devient de plus en plus prévisible.

Dès que l’on voit quelque chose arriver, c’est bien avant que cela ne se passe réellement. Les quelques astuces de mise en scène font cependant encore un peu mouche. Je pense par exemple au noir et blanc qui est plutôt bien exploité dans l’épisode, histoire de générer un côté encore plus old school à certains moments bien choisis. Mais la parodie policière de Charlie Brooker et Daniel Maier aurait probablement mérité d’être un peu plus efficace. J’ai trouvé malgré tout drôle le fait d’apprendre que Charlie Brooker aime et déteste les séries procédurales. C’est une relation d’amour et de haine qui rend aussi peut-être cette série aussi ambiguë aujourd’hui alors que l’on ne sait plus trop sur quel pied danser (de la comédie à l’état brut ou bien quelque chose de beaucoup plus dramatique). Telle est la question. Je trouve donc que A Touch of Cloth est en train de baisser en régime avec cette troisième salve. On a l’impression que les blagues s’essoufflent, que les personnages sont fatigués et bien trop usés, etc. Ce qui est dommage c’est au fond cette comédie pourrait être beaucoup plus mais qu’elle ne parvient pas forcément à se mettre complètement en valeur cette année.

L’aspect comédie qui faisait le charme de A Touch of Cloth n’a pas disparu mais c’est devenu banal et le téléspectateur ne parvient même plus à en rire. On a l’impression qu’ils ont un peu trop tiré sur la corde, tout simplement. Ou encore que les blagues sont pour la plupart les quelques répliques que peuvent s’envoyer Oldman et Cloth sans que cela ne soit réellement brillant. Certes, John Hannah est toujours très bon dans le rôle de Cloth. C’est même pour ça que je ne garde pas un mauvais souvenir de cette troisième salve mais cela aurait pu être tellement bien plus réussi que le résultat me laisse assez circonspect. Etant donné que pour le moment aucune saison 4 de A Touch of Cloth n’a été commandé, je pense qu’il faudrait tout simplement s’arrêter là. Ce serait bête de donner de nouveaux épisodes à la série pour qu’elle poursuive dans la médiocrité.

Note : 5/10. En bref, la série fatigue malheureusement.

Commenter cet article

Céline 21/12/2015 20:38

Pas du tout d'accord, la saison 3 était bien meilleure que la 2eme, et une 4eme serait la bienvenue. Bref, moi je suis fan !