Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Boardwalk Empire. Saison 5. Episode 1.

10 Septembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Boardwalk Empire

Critiques Séries : Boardwalk Empire. Saison 5. Episode 1.

Boardwalk Empire // Saison 5. Episode 1. Golden Days for Boys and Girls.


C’est avec un certain plaisir que je ne cache pas que je retrouve chaque année une nouvelle saison de Boardwalk Empire. Cette année ce sera pourtant la dernière saison de la série que je vais pouvoir regarder, HBO ayant décidé de mettre un terme à sa série historique. Cinq saisons c’est une très belle vie pour une série, surtout de cette trempe, alors que je ne vais certainement pas me plaindre. Cet épisode était aussi très différent de ce que la série avait l’habitude de nous proposer. En effet, on va retrouver Nucky loin d’Atlantic City (ou pas tant que ça) à la Havane. Nous sommes en 1931 et la prohibition est presque arrivée à son terme, la Grande Dépression se poursuit. En effet, la crise économique de 1929 arrive seulement en 1931 dans certains pays du monde (notamment en France). Cette crise, qui durera jusqu’à la fin des années 30, est l’une des plus importante de toute l’histoire. La série exploite donc deux évènements historiques importants (la Grande Dépression et la fin de la prohibition) afin de se lancer dans de nouvelles intrigues pour un Nucky qui se doit de se reconvertir. Je dois avouer que j’ai été très surpris que la série ouvre aussi tard, ce qui va bien évidemment sauter quelques intrigues importantes de l’histoire.

Je pense par exemple aux intrigues d’Al Capone qui s’est fait emprisonner dans l’histoire pendant l’ellipse temporelle, la mort d’Arnold Rothstein a été occultée elle aussi (1928) sans parler de la fameux conférence à Atlantic City (1929). Mais d’un autre côté, je trouve que ce saut dans le temps n’est pas une si mauvaise idée que ça. Cela permet de se concentrer sur l’état des personnages à un moment de leur vie où il faut changer. De plus, reprendre là où l’on avait laissé la série n’aurait probablement pas changé grand chose alors que là, avec deux éléments historiques importants on peut profiter différemment. Surtout que la série s’est basée sur la prohibition alors cela aurait été étrange qu’elle ne s’achève pas sur la fin de la prohibition. Quoi qu’il en soit, je suis pour le moment enchanté, surtout que de retrouver tout le monde dans un décor aussi ensoleillé et coloré que la Havane permet de changer avec le côté brumeux et peut-être un peu sombre d’Atlantic City. Je me demande aussi ce que la série va faire par la suite pour réellement nous plonger en 1931 car ce n’est pas encore vraiment le cas. On n’a pas encore la chance de voir tout ce qui se passe et comment cela se passe.

Nucky tente donc de devenir quelqu’un de normal, sans business illégal. Il tente donc de changer ou plutôt d’aller vers où il faut pour être encore une fois le grand gagnant. En effet, il a basé une grande partie de son business sur la prohibition et maintenant que celle-ci arrive à son terme, forcément que Nucky va devoir changer de direction. Pour le moment, si en apparence la saison s’ouvre de façon bien plus heureuse que la précédente ne s’était achevée, je suis persuadé que cela va rapidement reprendre de plus belle. Cet épisode va tout de même se concentrer sur certains problèmes et notamment du point de vue de Margaret qui a de plus en plus de mal. Le suicide de Mr. Bennett est par ailleurs l’une des scènes les plus surprenante de l’épisode. Je dois avouer que je ne m’y attendais pas du tout. Le but de Boardwalk Empire est certainement de rappeler encore une fois que tout le monde est en danger dans sa propre vie et qu’il n’y a pas forcément d’échappatoire non plus. Ce serait trop simple vous comprenez. De son côté, Luciano passe à l’action ce qui vaudra au personnage de nous offrir de nouvelles perspectives en dehors d’Atlantic City et de la Havane. Côté décor on retrouve un peu de ce que Magic City avait pu faire dans sa seconde saison. Il ne manquait donc plus que Jeffrey Dean Morgan face à Nucky cela aurait été parfait.

L’épisode cherche aussi à nous parler de l’enfance de notre héros. C’était un angle que je n’attendais pas du tout (ou en tout cas pas aussi tôt dans la saison) mais qui est finalement bien plus intéressant que l’on ne pourrait le croire. Finalement, ce premier épisode de la saison 5 est réussi. Il va falloir attendre que la saison se décante afin qu’elle nous dévoile un peu plus de son intérêt mais je fais confiance aux scénaristes.

Note : 8/10. En bref, un retour solide pour Boardwalk Empire.

Critiques Séries : Boardwalk Empire. Saison 5. Episode 1.

Commenter cet article