Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Chasing Life. Saison 1. Episodes 9 et 10.

9 Septembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Chasing Life

Critiques Séries : Chasing Life. Saison 1. Episodes 9 et 10.

Chasing Life // Saison 1. Episodes 9 et 10. What to Expect When You’re Expecting Chemo / Finding Chemo.
SEASON SUMMER FINALE


April doit se préparer à l’inévitable : la chimiothérapie. Je dois avouer que si cela reste touchant comme tout (et encore plus dans « Finding Chemo »), j’aurais adoré que la série choisisse un terrain un peu moins facile et classique. J’ai été touché par ces deux épisodes mais ce n’est pas suffisant, j’aurais aimé que cela soit un peu plus efficace. Mais tout commence par « What to Expect When You’re Expecting Chemo », un épisode qui nous prépare au dernier épisode de l’été avant que la série n’entre dans une petite pause de quelques mois. April doit commencer à savoir comment doit se passer son hospitalisation et sa chimiothérapie. Car après tout, si elle a pu vivre quelques temps sans trop se poser de questions, il est maintenant temps pour elle de découvrir ce que le monde lui réserve de peu glorieux et d’assez morose. Car la chimio ce n’est pas un moment facile à penser. A la fois dans la vraie vie mais aussi dans Chasing Life. Le but n’est pas pour autant de transformer ça en gros mélodrame. En effet, on peut remarquer que par moment la série est un peu plus joyeux et joviale avec ses personnages. Cela ne veut pas pour autant dire que c’est plus original que ce que l’on a l’habitude de voir dans le registre.

Brenna de son côté va demander à Kieran si cela ne le dérange pas qu’elle sorte avec lui et Greer. L’idée d’un personnage homosexuel dans Chasing Life est quelque chose qui me plaît. Notamment car Greer et Brenna forment un duo inattendu. Le but n’est pas non plus de faire dans les étiquettes, une thématique que l’on retrouve de plus en plus dans les séries ces derniers temps (The Fosters avait également opté pour cette solution, Hit the Floor aussi). Le but n’est pas de définir ou en tout cas stéréotyper l’amour que l’on peut avoir pour quelqu’un de même sexe mais rendre tout ça logique et surtout normal. En tout cas, Chasing Life s’en sort très bien et je dois avouer qu’au delà de l’histoire d’April qui est pourtant au centre de la série, c’est cette aventure que j’ai largement préféré. Surtout que Chasing Life ne se prend pas la tête avec tout ce qu’elle tente de mettre en place avec ses personnages et c’est appréciable. Cela change de ce que l’on a l’habitude de voir, tout simplement. Leo commence de son côté a montrer des signes symptomatiques de sa maladie. Le souci que j’ai eu avec cette histoire c’est le fait que Chasing Life semble tout faire pour entrer dans la case de la série qui va vouloir nous émouvoir à tout prix. Sauf que je ne suis pas ému avec Leo, Leo étant un personnage un peu fou, capable de tout surmonter peu importe l’obstacle qu’il y a devant lui.

Pourquoi pas. April de son côté a donc un message terriblement humain qui va à l’encontre de la philosophie de Leo : elle ne veut plus le voir tant qu’il ne va pas faire quelque chose pour tenter de se soigner. Alors que Leo voulait justement profiter de la vie comme si c’était le dernier jour et puis c’est tout, sans se poser d’autres questions. Mais qu’on le laisse faire non ? Le côté des brownies épicés était peut-être la seule vraie pointe d’humour d’un épisode ultra déprimant. Ce n’était pas mauvais, ni très bon non plus, juste sympathique. Mais c’est ce que je ressens toujours avec Chasing Life. Je n’arrive tout simplement pas à ressentir autre chose. « Finding Chemo » à côté était beaucoup plus réussi. Il assemble tout un tas de choses que je n’aime pas forcément dans Chasing Life mais il le fait avec un certain ton qui était lui appréciable. En effet, le ton est détendu mais aussi terriblement dépressif. Après tout, comment peut-on avoir envie de rire dans un hôpital quand on y va pour de la chimiothérapie et soigner un cancer. April a énormément de mal, physiquement et émotionellement avec cette histoire d’hôpital et on peut la comprendre. Rapidement elle est submergée par les sentiments. De jolies scènes sont alors à notre portée.

C’est ce qui rend le spectacle réellement efficace en somme. En tout cas, je n’en demandais pas moins de la part de la série. Brenna reste mon personnage préféré de Chasing Life. A ma grande surprise, avec l’épisode précédent j’ai appris à connaître un peu mieux le personnage. Surtout que Brenna va même devenir touchante en plus d’être quelqu’un que j’aime beaucoup, notamment quand elle apprendre qu’elle ne peut pas faire de don de moelle osseuse à April après avoir découvert qu’elle n’est pas compatible. George de son côté va rendre une petite visite à April, de quoi la mettre encore un peu plus un sale état. Je me demande cependant ce que Leo veut réellement dire à April. C’est un cliffangher qui donne forcément envie de revenir, surtout que le destin de Leo est à mon sens assez funeste. Je vois mal comment cela peut mal se terminer de toute façon. Finalement, ces deux épisodes étaient globalement pas si mauvais que ça. En tout cas petit à petit Chasing Life s’est améliorée au fil des épisodes et je pense que c’est ce qu’il faut retenir. En espérant que la suite soit elle aussi de bonne facture.

Note : 5.5/10 et 6.5/10. En bref, petit à petit Chasing Life fait son chemin.

Critiques Séries : Chasing Life. Saison 1. Episodes 9 et 10.

Commenter cet article