Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Chasing Shadows. Mini-series. BILAN (UK).

28 Septembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Chasing Shadows

Critiques Séries : Chasing Shadows. Mini-series. BILAN (UK).

Chasing Shadows // Mini-series. 4 épisodes.
BILAN


Depuis Broadchurch, les chaînes anglaises redoublent d’imagination afin de nous sortir des mini-séries policières. Toutes ne sont pas nécessairement réussies. Après tout, généralement ce sont de petites expériences sans grand intérêt qui ne changent pas vraiment le chaîne. C’est aussi ce qui aurait très bien pu arriver à Chasing Shadows et heureusement que ce n’est pas totalement le cas. Disons que cette mini-série a de très jolis atouts même si ce n’est pas aussi soigné que peut l’être Sherlock. En effet, son héros, Sean, incarné par Reece Shearsmith (The Widower, Inside n°9) trouve ici le moyen d’être très bon. Sean Stone est un personnage un peu étrange au premier abord, qui ne fonctionne pas du tout comme tous les autres. Chez lui il y a des tas d’influences et la plus notoire est Sherlock Holmes bien évidemment. Si ce n’est pas un personnage aussi bien écrit, il parvient malgré tout à naviguer tout au long de ces quatre épisodes sans trop de problème. La vraie déception de Chasing Shadows c’est la fin. Après tout cette série nous est présentée comme une mini-série mais elle demande à être renouvelée par ITV avec cette fin qui laisse forcément espérer un peu plus. Mais était-ce nécessaire ? Je ne pense pas.

Affectés au bureau des personnes disparues, Sean et Ruth forment une équipe efficace, traquant des tueurs en série. Leurs tempéraments sont pourtant bien différents. Si la jeune femme a une personnalité stable et aimante, lui est maladroit, excentrique, et souffre de vivre dans l'ombre de sa partenaire.

C’est un problème car au fond on attendait une conclusion en bonne et due forme mais elle ne vient donc jamais et le dernier épisode ne parvient pas à aller au bout de tout ce que l’on avait pu voir dans les trois premiers épisodes de la série. ITV s’est construit ici une bonne petite série assez efficace par moment mais légèrement bancale. D’un point de vue purement policier c’est donc très classique et peu original mais cela ne veut pas pour autant dire que cela soit mauvais. Bien au contraire, le résultat reste malgré tout bel et bien présent. Notamment car Chasing Shadows tente de jouer avec nous en terrain connu. On n’est donc pas surpris et l’on sait parfaitement à quoi s’attendre. Sauf qu’un personnage comme Sean permet de rendre le tout légèrement plus agréable et surtout passionnant car un téléspectateur comme moi a besoin d’être maintenu tout au long dans un état de tension. Pas nécessairement extrême mais dans une mini série il faut que chaque épisode s’achève sur un cliffangher suffisamment efficace et bon pour que j’ai envie de revenir (surtout dans ce cas-ci, d’une semaine à l’autre).

A côté de Sean il y a Ruth incarnée par Alex Kingston (la magnifique River Song de Doctor Who ou Dinah Lance de Arrow). Le premier épisode est clairement le plus réussi de Chasing Shadows. Il nous introduit tout sur les chapeaux de roues et ne nous laisse pas vraiment penser que cela peut mal se terminer. Bien au contraire, tout se passe pour le mieux et le téléspectateur est donc rapidement plongé dans l’épisode. C’est petit à petit que les choses commencent à se gâter. Notamment avec le second épisode où les choses se tassent légèrement à mon plus grand damne. Car j’aurais bien aimé voir quelque chose de plus piquant, surtout après un premier épisode aussi solide. Le troisième tente de reprendre un peu la dynamique perdue dans le second épisode, sans trop parvenir à relancer la machine. Car ce n’est pas suffisant pour que le dernier épisode soit totalement réussi non plus. Malgré tout, je dois avouer que j’ai envie de garder un bon souvenir de Chasing Shadows. C’est parfois une pâle copie de Sherlock Holmes sans l’écriture de ce dernier, mais il y a un casting particulièrement solide ce qui permet d’apprécier ce que l’on a à l’écran de façon différente.

Note : 6/10. En bref, s’il existe bien mieux dans le registre des mini séries policières post-Broadchurch, Chasing Shadows n’en reste pas moins une tentative honorable.

Commenter cet article