Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Crossing Lines. Saison 2. Episodes 3 et 4.

1 Septembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crossing Lines

Critiques Séries : Crossing Lines. Saison 2. Episodes 3 et 4.

Crossing Lines // Saison 2. Episodes 3 et 4. The Kill Zone / Everybody Will Know.


Crossing Lines n’a jamais été une série qui cherchait à faire dans les grandes surprises ou encore dans les grands épisodes avec tout un tas de ramifications. Et au fond c’est quelque chose qui me satisfait dans le sens où cela colle aussi avec l’idée que je me suis fait vis-à-vis de cette série et de mes envies pour la suite. Bien évidemment qu’il y a des intrigues secondaires assez sympathiques mais l’on sait pertinemment que cela ne va pas se terminer de façon brillante et que la série va se contenter de faire tout ce qu’il y a de plus prévisible. Mais parfois, même tout ce qui est prévisible peut être agréable à regarder. Dans un moment de faiblesse, je pourrais donc vous dire que Crossing Lines ce n’est pas si mauvais que ça. Il y a des bons côtés dans cette série sur un groupe de personnages qui finalement ont été associés sans que cela soit aussi réaliste que prévu. Mais le réaliste a t-il vraiment sa place dans cette série ? Je ne sais pas vraiment dans le sens où ce que je demande avant tout c’est du divertissement. Dans « The Kill Zone », Crossing Lines nous rejoue un épisode assez emblématique de Les Experts : Miami. Je dis emblématique dans le sens où cela m’a tout de suite frappé au moment où j’ai vu les premières images de cet épisode.

La suite est bien évidemment différente car la différence vient de l’enquête et de la façon dont cela a été réglé. Un sniper sévit au milieu de la Défense à Paris et tue sur son passage deux policiers et des gens au hasard. Tout cela était clairement fait pour que l’homme, un sniper sur-entraîné, puisse se venger de cette équipe et de ce qu’ils font dans le sens où il leur en veut de prendre la place de la police locale qui est sensée faire son boulot. On peut tout de suite souligner que Crossing Lines tente constamment de justifier ses interventions et que l’on ne va pas à l’étranger pour rien. Ils vont même faire des recherches dans le droit des pays dans lesquels ils vont intervenir afin d’être sûr que ce qu’ils tentent de condamner est réellement condamnable (c’est notamment le cas dans « Everybody Will Know »). Louis est donc plus ou moins le grand héros de cet épisode alors qu’il va se retrouver en face à face avec lui. C’était assez amusant dans son ensemble surtout que le téléspectateur se laisse plutôt bien mené à la baguette. Je n’attendais pas non plus de la part de Crossing Lines qu’elle fasse quelque chose de brillant mais ce que j’ai eu dans cet épisode me suffisait amplement. Cela n’avait rien de honteux, tout simplement.

Par ailleurs, tous les problèmes d’argent de Sebastian que l’on va suivre dans ces deux épisodes servent plutôt bien le récit du point de vue des personnages. En effet, les personnages de Crossing Lines ont eux aussi droit à leurs petites histoires. Si ce n’était pas parfait, j’espère que la suite de la saison saura donner un nouveau sens à toutes ces histoires. Le second épisode ce cette salve avait des enjeux. En effet, on va apprendre notamment qu’en Allemagne pousser quelqu’un au suicide n’est pas considéré comme un crime. C’est d’autant plus intéressant quand quelqu’un puisse des gens au suicide. Si ces gens n’ont pas l’air d’avoir de lien les uns avec les autres on va rapidement se rendre compte du contraire et je dois avouer que j’ai adoré. Fort heureusement, que cette histoire parvient aussi à intégrer l’utilité des personnages de la série et de leurs qualités. Nous avons notamment Sebastian qui se retrouve entre deux histoires, à la fois celle de l’épisode mais aussi celle de l’enquête interne sous laquelle il est actuellement. L’ICC cherche à savoir comment il a pu trouver autant d’argent pour éponger ses dettes. Je suppose que cela cache quelque chose de mais bon, ce n’est pas encore le moment d’en apprendre encore plus.

Bien au contraire, le but de Crossing Lines est clairement de nous dire pour le moment qu’il y a une intrigue et qu’elle n’est pas prête de lâcher le personnage. Pourquoi pas. Finalement, l’enquête est aussi assez correcte dans son ensemble. Les personnages étant devenus plus intéressants cette année par rapport à l’an dernier, le spectacle est donc plus passionnant et l’on a envie de voir la suite (même si je n’ai pas non plus hâte). Par ailleurs, Crossing Lines sait aussi toujours s’entourer de réalisateurs qui savent ce qu’ils font. J’ai bien aimé « The Kill Zone » alors que Eric Valette (La Proie, One Missed Call) parvient à mettre en scène l’action sniper-esque de façon assez intelligente.

Note : 5.5/10. En bref, deux épisodes plutôt corrects dans leur ensemble.

Critiques Séries : Crossing Lines. Saison 2. Episodes 3 et 4.

Commenter cet article