Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Dallas (2012). Saison 3. Episode 13.

16 Septembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Dallas

Critiques Séries : Dallas (2012). Saison 3. Episode 13.

Dallas (2012) // Saison 3. Episode 13. Boxed In.


Tout le monde s’agite dans cet épisode de transition qui nous prépare aux deux derniers épisodes de la saison avec malice et surtout de faon exquise. Je dois avouer que je ne m’attendais pas nécessairement à ce que la série aille dans cette direction mais c’est encore une fois une très bonne nouvelle. Avec les deux épisodes précédents, j’ai retrouvé le Dallas qui me fait jouir devant mon écran, cette version de la série où tout semble permis et encore plus pour le téléspectateur. L’enlèvement d’Emma et Anne par le cartel était une bonne idée, permettant de donner un peu de piment à une intrigue qui au fond n’était pas toujours juste. Luis est un méchant qui ne demande qu’à devenir plus important et c’est ce que j’ai hâte de voir. Surtout que la suite de la saison a forcément de belles promesses pour nous, Ryland sait que s’il ne peut pas faire passer la cargaison de l’autre côté de la frontière, il ne va pas pouvoir aider Anne et Emma et donc les sortir de cette galère. Sauf que la CIA ne semble pas très encline à aider Ryland non plus. L’histoire ne manque donc pas de rebondissements et l’épisode aurait même pu réellement tuer Emma, cela aurait été une vraie prise de risque et une prise de risques réussie à mon humble avis. C’est en tout cas ce que j’ai envie de croire.

Surtout quand on voit ce qu’ils ont réussi à faire avec le reste de l’épisode. Notamment John Ross qui va demander de l’aide à Pamela afin qu’ils puissent racheter la société. Si Pamela accepte de venir en aide à John Ross c’est uniquement pour aider Anne (mais peut-être aussi à sortir de l’eau la société que son père a mis des années à bâtir). Pourquoi pas, surtout que Pamela est parfaite dans le rôle de la femme un peu froide sur les bords, capable de tout et surtout de nous surprendre dans le bon sens. J’ai hâte de voir la suite de la saison et surtout ce que Pamela pourrait réellement faire pour faire payer John Ross car elle doit encore lui rendre la monnaie de sa pièce. A la fois pour avoir ruiné la société de son père mais aussi pour l’avoir humilié avec Emma. Emma au fond n’était finalement qu’une petite idiote. De son côté, Christopher continue lui aussi d’être impliqué dans cette quête pour retrouver Ewing Global. Il va donc retrouver Lucia Trevino et lui raconter ce qui s’est passé entre Nicholas et Elena, histoire de mettre encore un peu plus le bazar dans la famille de Nicholas. J’ai hâte de la voir prendre sa revanche elle aussi car c’est une femme qui a l’air d’avoir un fort caractère et si elle se range du côté des Ewing, je me demande quelle sera la décision de Nicholas. Pourrait-il avoir envie de rester avec Elena à tout prix ou bien voudra t-il encore plus se venger ?

Peut-être même contre sa propre famille, Lucia et ses enfants. Elena est de toute façon en train de déchanter quand Nicholas lui raconte ses liens avec le cartel et pourquoi il a une si grande dette envers eux. Au fond on peut comprendre ce que Nicholas a pu faire mais pas avec les sentiments de tout le monde (et encore moins avec ceux d’Elena). La pauvre, elle est prise dans une sorte d’engrenage dont il va être très difficile de se dépatouiller). Et enfin il y a Bobby qui va utiliser ses contacts politiques afin que le gouvernement du Texas puisse lui permettre de faire tout ce qu’il veut et c’est ce qu’il va finalement réussir plus ou moins à faire. Sauf que Luis, bien qu’il accepte le deal de Bobby, il ne va pouvoir sauver qu’un seul des deux otages tant que le deal n’est pas terminé. C’est un sacré dilemme mais jouissif tout de même pour le spectateur. Finalement, cet épisode cherche à faire la transition entre les deux épisodes précédents et la fin de la saison. Il y a encore énormément de choses qui se mettent en place, notamment pour rassembler tous les personnages autour de la même intrigue : le cartel, la drogue et Ewing Global. C’est parfait pour nous.

Note : 8/10. En bref, toujours aussi réussie cette fin de saison de Dallas.

Critiques Séries : Dallas (2012). Saison 3. Episode 13.

Commenter cet article