Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Franklin & Bash. Saison 4. Episodes 5 et 6.

28 Septembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Franklin & Bash

Critiques Séries : Franklin & Bash. Saison 4. Episodes 5 et 6.

Franklin & Bash // Saison 4. Episodes 5 et 6. Deep Throat / Dance the Night Away.


Encore une fois, Franklin & Bash ne cherche pas à être la série judiciaire la plus originale de tous les deux mais simplement à nous offrir un divertissement tout ce qu’il y a de plus correct et ce jusqu’à ce que James Remar (Dexter), toujours aussi ennuyeux vienne plus ou moins ruiner la série dans « Dance the Night Away ». J’ai beau avoir réussi à apprécier l’acteur dans Dexter, depuis il n’a rien fait de très bon que cela soit dans Grey’s Anatomy ou encore dans Wilfred. Mais ce n’est pas le plus important. Dans « Deep Throat », Molly Taylor, l’ancien crush de Peter quand il était au lycée débarque et demande de l’aide à Peter et Jared afin d’aider son adolescent de fils, Josh, qui pourrait perdre sa bourse à Columbia. L’affaire est gérée de façon assez cocasse, mais c’est surtout la relation entre Molly et Peter qu’il est intéressant de suivre. Après tout, la série s’est surtout décidée à développer ses personnages cette année plutôt que de développer des cas de la semaine réellement alambiqués. Je préfère donc largement ce que fait Franklin & Bash cette année par rapport à la saison 2 (ou même la saison 1) mais il faut bien avouer que cela n’a plus autant de charme depuis le départ d’Heather Locklear.

Mine de rien cette dernière avait apporté pas mal de belles choses dans la série en dehors d’une certaine tension sexuelle. Josh de son côté, celui que Jared et Peter tentent d’aider était donc un personnage suffisamment intéressant à creuser pour que le cas ne soit pas trop ennuyeux. Le divertissement est donc toujours au rendez-vous, même dans la cour de justice alors que Franklin & Bash sait très bien ce que c’est que de faire le pitre. Les gamineries pourraient rapidement nous ennuyer mais les acteurs assument tellement bien leurs rôles respectifs que le résultat est clairement au rendez-vous. Pour ce qui est d’Ellen et Jared, l’association fait là aussi des étincelles (à la hauteur de ce que la série fait habituellement bien évidemment). Ce que je regrette cependant c’est qu’ils en fassent peut-être un peu trop sur les cas de la semaine. Il y a trop d’intrigues en même temps et c’est une façon de nous dire qu’ils travaillent mais nous, en tant que téléspectateurs, quand on regarde Franklin & Bash on regarde la série surtout pour son duo qui donne son nom à la série, ni plus ni moins. La relation qu’il y a entre les deux fonctionne donc plutôt bien et même si la série pourrait faire bien plus intéressant, je pense qu’il ne faut pas trop en demander non plus.

Car les scénaristes ont aussi bien compris que si les téléspectateurs de Franklin & Bash étaient de retour c’est aussi car le ton était clairement léger et que le but n’était pas de nous parler de justice de façon incompréhensible dans des termes que seuls des juges, des avocats ou des étudiants en droit pourraient comprendre. Mais j’ai tout de même bien aimé voir Carrie Preston dans « Deep Throat ». Elle était clairement à sa place, surtout qu’elle est parfaite dans ce genre de rôles un peu incongrus. Si son rôle dans The Good Wife reste ce que je préfère chez elle, elle est aussi excellente dans True Blood par exemple et ici c’était une occasion en or d’exploiter un peu plus ses talents. Pour ce qui est de « Dance the Night Away » c’est à une petite réunion Grey’s Anatomy que nous avons droit entre l’apparition de James Remar (vu dans la saison 10) mais aussi celle de Kevin McKidd (qui incarne toujours Owen dans la série). Dans cet épisode nous suivons donc les aventures d’un club de strip-tease. En effet, Colleen, la mère de Peter, demande à ce dernier (et donc Jared par la même occasion) de prendre l’affaire de Cindy, une danseuse exotique qui a été blessée sur son lieu de travail et par la suite virée.

La relation entre Peter et Cindy était plutôt cocasse, surtout pendant ce cours de pole-dance. Je dois avouer que la série sait vraiment bien s’y prendre de ce point de vue là. Ensuite il y a toute l’histoire de Peter et de sa mère. Colleen est quelqu’un qui est parfait pour cette série. Elle est amusante et au delà de tout ça, elle sait très bien comment s’y prendre pour s’occuper de son fils et parvenir à ses fins. Je me demande aussi ce que la série va bien pouvoir faire de la relation entre Colleen et Jared qui se dessine à la fin de cet épisode. En effet, quoi de mieux que d’achever cet épisode sur un petit baiser entre Jared et la mère de son partenaire d’affaires et son meilleur ami Peter. Je doute que cela créé de très bonnes ondes entre les deux personnages mais pourquoi pas. Après tout, le but de Franklin & Bash est aussi de nous divertir avec les personnages qu’elle a sous la main et il se trouve qu’elle a ceux-ci et que cela me convient parfaitement personnellement. Finalement, Franklin & Bash est donc une série qui peut encore nous divertir, en trouvant les bons personnages et les bonnes intrigues par la même occasion. C’est sans compter sur le fait que j’attends de voir ce que Damien peut bien nous réserver avec son retour à Infeld Daniels.

Note : 5/10. En bref, pas trop mal dans leurs genres, ces épisodes permettent de nous délivrer du divertissement plutôt efficace en son genre.

Critiques Séries : Franklin & Bash. Saison 4. Episodes 5 et 6.

Commenter cet article