Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Gotham. Saison 1. Episode 2. Selina Kyle.

30 Septembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Gotham

Critiques Séries : Gotham. Saison 1. Episode 2. Selina Kyle.

Gotham // Saison 1. Episode 2. Selina Kyle.


C’est à croire que les scénaristes de Gotham ont vu mon avis sur le pilote et qu’ils ont donc décidé de me faire changer d’avis sur le personnage de Fish Mooney incarné par Jada Pinkett Smith. Dans le pilote je ne savais pas du tout quoi attendre de sa part et je dois avouer que j’étais même très déçu du résultat. Ce que je vois dans cet épisode me rassure énormément puisqu’elle va mettre le feu dans cet épisode et nous permettre de passer un agréable moment. Bruno Heller a signé ce second épisode, une façon pour lui d’être sûr que Gotham va dans le sens qu’il souhaite pour le moment. Gotham est donc une série qui cherche plus ou moins à explorer le monde de ses personnages de façon assez intelligente. En tout cas je suis ravis de voir que ce nouvel épisode fonctionne particulièrement bien. Car Fish Mooney, pour laquelle j’avais des réticences dans le premier épisode est clairement ici quelqu’un de choix. Jada Pinkett Smith peut être très bonne quand elle le veut et je dois avouer que je suis assez surpris du résultat. Le tout fonctionne très bien et je ne pouvais pas demander mieux de la part de Gotham. Au delà de ça, bien qu’il y ait des choses un peu too much là dedans (certainement des restes du pilot), ici elle parvient à montrer sa colère.

Alors certes, cela peut apparaître un peu comme simpliste, peut-être même caricatural, mais ce n’est pas vraiment un problème dans le sens où l’on n’attend pas de Fish Mooney qu’elle soit quelqu’un de vraiment subtile. Bien au contraire. Elle sait très bien comment s’y prendre, jouant dans un premier temps de ses charmes, de sa sensualité, pour mieux nous piéger par la suite. On sent que Bruno Heller tente avant tout d’intégrer au mieux Fish dans l’univers qu’est celui de Gotham. Et ce n’est pas bête non plus car elle doit elle aussi gagner sa place, comme les autres. J’ai été un peu déçu par l’affaire de la semaine. Jim Gordon est quelqu’un que j’apprécie beaucoup mais au fond je pense sincèrement qu’il mérite peut-être un peu mieux comme histoire. Ce que j’ai surtout envie de retenir c’est le fait que ce qui s’est passé à la fin de l’épisode précédent revient hanter Jim dans cet épisode. La confrontation avec son coéquipier était donc inévitable et le tout donne donc clairement du fil à retordre aux personnages. Mais c’est parfait de toute façon car l’on ne pouvait pas mieux demander de la part de la série. Celle-ci tente de nous plonger un peu plus dans les problèmes de la ville avec l’arrivée également du Maire James (incarné par Richard Kind).

Le Maire est quelqu’un d’horrible. Il ne sait pas du tout s’y prendre, faisant en sorte que les enfants SDF les plus beaux soient dans des familles d’accueil et que les autres soient mis dans des centres de réhabilitation. D’ailleurs, cela me rappelle ce que Christopher Nolan avait pu faire de Robin dans The Dark Knight Rises et de ses origines. Ensuite, le Commissaire Essen n’est pas vraiment quelqu’un de bon non plus. Non seulement elle sait très bien qu’il y a de la corruption dans son service mais en plus de ça, elle la supporte intégralement. C’est assez drôle car Jim de son côté a toujours voulu changer les choses mais il ne va pas réussir à le faire dans un monde où personne ne veut vraiment l’aider à faire le bien. Je pense par ailleurs que Gotham gagnerait en intérêt si seulement elle parvenait à nous offrir quelque chose de beaucoup plus proche du film noir que de la série policière. Notamment car l’univers de Gotham est justement parfait pour du film noir. Finalement, ce nouvel épisode de la série était tout de même très solide, basé sur de bonnes idées qui fonctionnent toutes plus ou moins bien. J’attends toujours quelque chose de cette série et les surprises viendront surement au fil des épisodes quand la série aura acquis un public suffisamment fidèle pour être prêt pour du feuilletonnant plus marqué.

Note : 7/10. En bref, une suite réussie, notamment grâce à Fish Mooney.

Critiques Séries : Gotham. Saison 1. Episode 2. Selina Kyle.

Commenter cet article