Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Gotham. Saison 1. Pilot.

24 Septembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Gotham

Critiques Séries : Gotham. Saison 1. Pilot.

Gotham // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Bruno Heller, le créateur de The Mentalist, a été appelé afin d’adapter l’histoire des débuts de James Gordon, celui que tout le monde connaît aujourd’hui sous le nom de Commissaire Gordon. J’avais hâte de découvrir Gotham, à la fois pour le nom qu’il y avait derrière la série mais également pour le casting, Ben McKenzie (SouthLAnd) en tête qui est à mon sens très réussi. Côté mise en scène, FOX a fait appel à Danny Cannon (Alcatraz, Les Experts), un abonné des séries policières qui va apporter ici une emprunte originale. J’avais peur que visuellement cela ne soit pas aussi réussi que l’on n’aurait pu le penser et finalement c’est le cas. En effet, le résultat est bien plus intéressant que l’on aurait pu le penser au premier abord. Il nous permet de comprendre dans quel univers vit Gordon (la corruption, son envie de changer les choses et de voir l’univers de la police, sa vision pour Gotham, etc.). C’est très bien construit et il y a suffisamment d’intrigues secondaires lancées pour nous donner envie de revenir. Car le but de cette série n’est pas que de nous raconter des petites histoires policières chaque semaine, c’est aussi une série avec ses mystères, mais aussi la construction de la jeunesse de certains héros que l’on connaît aujourd’hui comme Batman, Catwoman, etc. Et je dois avouer que j’ai hâte de découvrir la suite.

Tout le monde connaît le Commissaire Gordon, valeureux adversaire des plus dangereux criminels, un homme dont la réputation rime avec "loi" et "ordre". Mais que sait-on de son histoire ? De son ascension  dans une  institution corrompue, qui gangrène une ville comme Gotham, terrain fertile des méchants les plus emblématiques ? Comment sont nées ces figures du crime, ces personnages hors du commun que sont Catwoman, le Pingouin, l'Homme-mystère, Double-Face et le Joker ?

En effet, ce dont on se rend compte avec ce premier épisode c’est que l’histoire, en plus d’être rudement bien menée, permet à Ben McKenzie de faire ce qu’il sait faire de mieux dans le registre policier. On avait déjà pu voir ça dans SouthLAnd et il sait rester à la fois grand et stoïque, mais aussi bon au fond de lui. Cela se ressent dans ses yeux c’est aussi ce qui va plus ou moins permettre à Gordon de rester un homme intègre. On sait pertinemment que Gordon est connu pour son goût de la justice bien faite et bien prononcé. C’est là que sa relation avec le jeune Bruce Wayne créée tout au long de cet épisode était une bonne idée. On sait pertinemment que ce dernier ne va pas devenir Batman tout de suite et je pense qu’il est même plus pertinent de partir des débuts de James Gordon afin d’éviter de tomber dans le piège de la série qui veut trop en faire. Car ce n’est pas le but de Gotham. De plus, même si Gordon est le héros de la série, le but n’est pas que de s’intéresser à lui mais également à la ville qui l’entoure car c’est aussi pour ça que cette série s’appelle Gotham après tout. On a donc des personnages qui apparaissent au fil de l’épisode qui laissent sous entendre qu’ils sont là pour un petit bout de temps.

Le duo de Gordon forme avec Harvey Bullock me plaît également. Donal Logue (SVU, Terriers) a ce truc pour jouer les rôles de flics un peu en marge des autres mais qui en plus de ça sont légèrement rongés par la justice et leur travail. Le fait qu’il demande à Gordon de tuer un suspect, simplement pour le mettre hors d’état de nuire, car ici c’est comme ça que l’on fait la loi d’après lui, alors c’est une façon de nous dire que Bullock ne sera probablement pas l’amis dont Gordon avait besoin. J’ai bien conscience du fait qu’il y a des facilités dans cette série, mais j’ai confiance en Bruno Heller pour faire quelques ajustements par la suite. Car il connaît très bien ce que c’est que de faire des séries procédurales mais avec aussi diverses trames en parallèle que l’on va pouvoir suivre au fil de plusieurs épisodes. Par ailleurs, j’ai quelques problèmes avec Jada Pinkett Smith (Hawthorne). Ce n’est pas que c’est une mauvaise actrice mais disons que Fish Mooney, le rôle qu’elle incarne dans ce premier épisode, manque peut-être d’un petit truc qui pourrait le rendre légèrement plus intéressant à mes yeux. Mais rien de grave je vous rassure, j’ai déjà hâte de voir la suite de Gotham.

Note : 7.5/10. En bref, un premier épisode réussi pour une série attendue.

Critiques Séries : Gotham. Saison 1. Pilot.

Commenter cet article

Charlie 25/09/2014 22:56

4/10 Gotham, tu ne seras pas pour moi en cette rentrée des séries !

4evaheroesf 24/09/2014 19:58

Points positifs :
- La scène du meurtre.
- Ben McKenzie est bon en Gordon.
- Fish Mooney et Falcone ont intérêt à rester dans la série.
- Une ambiance sombre.

Points négatifs :
- Selina et une intro digne de Birds Of Prey...
- Selina et sa capuche...
- Selina et...je la supporte déjà plus !
- Barbara suit le chemin de Selina.
- Trop de références inutiles, j'espère que ça va se calmer après.
- Un duo fade.
- Un pilot peu subtil.

Bilan : pas mieux qu'un autre pilot du genre, mais avec un gros potentiel, on verra si ça marche ou non...
9/20