Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Hell on Wheels. Saison 4. Episodes 6 et 7.

16 Septembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Hell on Wheels

Critiques Séries : Hell on Wheels. Saison 4. Episodes 6 et 7.

Hell on Wheels // Saison 4. Episodes 6 et 7. Bear Man / Elam Ferguson.


Avec ces deux épisodes, Hell on Wheels tente de se concentrer sur Elam qui effectue un retour tragique. Dans un premier temps on découvre qu’il est toujours là, bien en vie, mais surtout très amoché. Aidé par des amérindiens, il va survivre et ce même s’il a perdu un oeil. Préparer le retour d’Elam n’était pas quelque chose de simple, surtout que l’on a déjà vu une bonne partie de la saison sans lui et je commençais plus ou moins à me faire au fait que finalement, il n’allait peut-être pas revenir. En tout cas pas aussi tôt alors que l’on tente d’ajuster la nouvelle vie de Cullen. « Bear Man » se concentre énormément sur lui, cherche à nous parler de ce qu’il est devenu, de comment il a pu reprendre des forces et surtout comment il va pouvoir revenir et retrouver tout le monde. Ce n’était pas quelque chose de simple mais les scénaristes sont parvenu à le faire de façon très intelligente, donnant à cet épisode une sorte de label surprise où l’on ne sait pas vraiment ce qui se passe. J’avais bien envie d’un épisode de ce genre là. La mise en scène est légèrement différente de ce que l’on avait pu voir précédemment et l’épisode fait les choses étape par étape. Rien n’est fait au hasard et encore moins trop rapidement.

On sent que le but de Hell on Wheels ici est de prendre son temps afin de nous dire que Elam est en vie mais aussi qu’il a forcément quelque chose à réclamer, une vengeance à mettre en marche. Le fait qu’il soit devenu complètement fou, notamment à cause de ce côté stress post-traumatique tout cela me fait plaisir. Au moment où l’on voit cet épisode, on ne sait pas trop dans quelle direction veut réellement aller Hell on Wheels. Il y a du potentiel dans tous les sens mais ce n’est peut-être pas suffisant. « Bear Man » veut donc être totalement différent, nous offrir une occasion de mettre Elam en danger, sur une route sinueuse où l’on ne connaît pas du tout la suite. On est donc en droit de se demander ce que Eva et Cullen vont bien pouvoir penser de ce nouveau Elam. C’était une bonne et belle idée. Puis vient « Elam Ferguson », l’épisode le plus surprenant de la saison. Car oui, avec « Bear Man » on n’avait vraiment pas tout vu. Bien au contraire, la série avait encore de bien belles choses en réserve pour nous. Enfin, belles, surtout terribles finalement. Car le face à face entre Cullen et Elam qui va durer une bonne partie de l’épisode était l’un des moments les plus horribles de la saison. Le pire restant bien évidemment la mort d’Elam des mains de Cullen.

On attendait depuis le début de la saison une façon de donner envie à Cullen de replonger et de redevenir l’homme qu’il était auparavant. Qu’il laisse donc de côté son tablier de père de famille parfait afin de lui redonner envie de se battre et de se venger. La scène est terrible et même terrifiante. J’ai peur que la suite de la saison ne soit plus jamais comme avant. Il reste encore quelques épisodes mais j’ai presque envie de me dire que Hell on Wheels vient de tuer une grande partie de son histoire. L’amitié entre Elam et Cullen était une si belle histoire que la tuer est peut-être l’une des choses les plus terribles qu’il soit. Cullen n’est pas le seul à avoir de l’importance dans le sens où forcément la série se concentre aussi sur la relation entre Elam et Eva, une relation qui est tout aussi terrible que le reste de l’épisode dans le sens où le but est clairement de nous envoyer dans tous les sens. En cherchant à transformer Elam en une boule de nerf incontrôlable, la série cherche à nous surprendre et à nous offrir l’occasion de nous poser tout un tas de questions. Finalement, j’ai beaucoup aimé ces deux épisodes. Il y a peu de chances, énormément de scènes contemplatives (notamment dans « Bear Man ») et des scènes plus nerveuses mais tout aussi longues.

Je suis de ceux qui sont déçu de cette mort car elle surprend autant qu’elle nous donne l’impression que la série est en train de tourner le dos à un personnage brillant, que beaucoup appréciaient (et donc je faisais partie). Le but est de s’arrêter sur les personnages et pas de faire évoluer l’intrigue de la saison. Une « pause » merveilleuse au sein d’une bonne saison.

Note : 8/10 et 10/10. En bref, deux beaux épisodes.

Critiques Séries : Hell on Wheels. Saison 4. Episodes 6 et 7.

Commenter cet article

Sarah 20/09/2014 09:36

Encore troublée par cet épisode incroyable. Moi aussi fan d'elam, je suis un peu déçue de le voir disparaître. Surtout que cela n'augure pas les meilleures choses pour cullen, voire un destin similaire. On ne sait pas où on va et il ne reste que 3 épisodes avant d'attendre encore une trop longue année pour en savoir plus. ....grrrrr

Pascal 18/09/2014 15:58

Personnellement je préfère cette mort ( vraiment symbolique et horrible à la fois ) que celle de la saison dernière où pour le coup je n'avais pas compris l'intérêt.
Bien content de voir que les scénaristes ont eu les co... d'aller jusque là .
Je n'aurais vraiment pas adhérer à un truc où Elam en voyant le duo Cullen / Eva retrouve la mémoire comme si de rien n'était...
Vraiment hâte de voir la suite !

Senzo 18/09/2014 04:11

Carrément déçu il aurait simplement du le laisser mort avec l'ours ... TT sa pour monter la colère Cullen au plus haut ...