Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Motive. Saison 2. Episodes 9 et 10.

12 Septembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Motive

Critiques Séries : Motive. Saison 2. Episodes 9 et 10.

Motive // Saison 2. Episodes 9 et 10. Abandoned / Nobody Lives Forever.


Par manque de temps j’avais un peu laissé tomber Motive. Je le regrette car j’ai toujours été le premier à défendre cette série policière et je peux toujours la défendre aujourd’hui. Alors que CTV a renouvelé la série pour une saison 3 de 13 nouveaux épisodes, je dois avouer que j’ai déjà hâte de voir la suite. Surtout que je suis persuadé que la fin de la saison nous réserve de belles surprises. Je ne serais pas surpris qu’un bon cliffangher fasse son apparition par exemple. Tous les épisodes de Motive ne sont pas forcément intéressants non plus et ça je le sais pertinemment. C’est notamment le cas de « Abandoned ». Dans cet épisode nous avons un homme, Barb Birk, gérant d’un diner, dont les restes seront retrouvés dans les cuisines de son restaurant. Sasha, la tueuse est une ex employée de Barb qui travaille et vie dans un refuge pour femmes. Tout cela aurait très bien pu être un peu plus passionnant car la base même (l’incendie) n’était pas bête mais les scénaristes ne semblent pas vraiment savoir quoi en faire. On ne peut pas trop leur en vouloir dans le sens où le plus important dans Motive ce n’est pas toujours l’enquête mais avant tout la façon dont Flynn, Vega et Cross vont arriver à trouver que Sasha est la tueuse et pas quelqu’un d’autre.

Le cheminement est ce que le téléspectateur vient regarder, un peu comme dans Columbo. Je sais que je ne cesse de réciter cette référence mais au fond c’est la plus logique et Motive n’est pas un mauvais hommage si c’est ce qu’elle tente d’être. En tout cas le tout fonctionne plutôt bien grâce à la bonne et belle énergie des scénaristes qui savent au moins se servir des personnages de la série. Si la relation entre Flynn et Cross n’évoluent pas vraiment (à mon grand damne comme toujours), l’épisode cherche avant tout à se concentrer sur celle de Flynn et Vega. Leur relation, qui est uniquement professionnelle, fonctionne toujours aussi bien car l’on sait pertinemment qu’il n’y a pas d’ambiguité derrière. On n’a pas envie de les voir ensemble et les scénaristes non plus. Du coup ils ne cherchent pas à jouer les dialogues lourds qui cherchent à nous faire comprendre que ces deux là c’est pour bientôt (alors que généralement, quand une série policière fait ça, cela dure au moins 5 ou 6 saisons avant que le premier pas ne soit fait - Bones si tu nous regarde -). Mais l’enquête de son côté était vraiment décevante. Je sais que je suis parfois plus exigeant et à d’autres moments un peu moins (cela doit venir de mon humeur) mais je sais tout de même reconnaître quand un épisode est mauvais.

Et d’un point de vue policier, « Abandoned » ce n’est pas ce qui se fait de mieux. Bien au contraire, on ressent à tous les coins de l’épisode la mécanique huilée des séries procédurales et cela m’angoisse un peu. J’ai d’ailleurs largement préféré « Nobody Lives Forever » même si au fond ce n’est pas mon plus le meilleur épisode de l’histoire de Motive. Mais je ne veux pas voir des chefs d’oeuvre après tout quand je viens voir un épisode de cette série mais simplement des enquêtes qui fonctionnent du début à la fin avec quelques twists agréables qui ne cherchent pas à emprunter à d’autres (ce qui est parfois fait de façon regrettable à mes yeux). Dans cet épisode, la victime est le patron du Green Point Equestrian Centre. C’est un centre équestre de renom. Quoi de mieux que de le retrouver mort dans un box. Au départ tout semble indiquer un accident avec un cheval un peu violent mais ce n’est pas du tout le cas. En effet, c’est bel et bien un meurtre puisque dans le corps de cet homme a été retrouvé une dose de tranquillisant pour animaux. Si le cheval n’avait pas été violent, de toute façon John serait mort à cause de la kétamine. Ce crimes horrible, commis par Isabelle Flores, a forcément un lien avec toute cette histoire.

Le lien n’est pas visible au premier abord. Contrairement à certains épisodes où l’on se doute au moment de la révélation du tueur et de la victime du pourquoi le crime a été commis. Ici ce n’est pas du tout le cas. Il faut attendre la fin de l’épisode pour réellement comprendre pourquoi. C’était une très bonne idée d’ailleurs que d’aller dans cette direction. Flynn continue d’être la grande héroïne. Son face à face avec Isabelle était même assez jouissif à la fin de l’épisode. On sent qu’elle a de la rancoeur et c’est ce côté femme forte que j’aime bien. On a envie de la voir empoigner ses suspects afin de leur demander les quatre vérités dans le blanc des yeux. Cela fonctionne très bien car les scénaristes savent se servir des personnages de Motive à la perfection (ou en tout cas, de la meilleure façon par rapport aux capacités même de la série). Car oui, après tout cette série des capacités mais il n’est pas toujours facile de savoir quelles qu’elles sont. Finalement, ces deux épisodes de Motive sont assez différents l’un de l’autre. D’un côté on a quelque chose de très classique, peu original et assez ennuyeux. De l’autre un épisode un peu plus efficace, pas forcément moins classique mais qui cherche justement à ne pas nous emmener vers sa fin un peu trop rapidement et facilement. C’est appréciable.

Note : 4/10 et 5.5/10. En bref, toujours sympathique cette petite série, quand elle le veut bien uniquement.

Critiques Séries : Motive. Saison 2. Episodes 9 et 10.

Commenter cet article