Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Outlander. Saison 1. Episodes 4 et 5.

12 Septembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Outlander

Critiques Séries : Outlander. Saison 1. Episodes 4 et 5.

Outlander // Saison 1. Episodes 4 et 5. The Gathering / Rent.


Cette série est merveilleuse et je pense que je ne vais pas m’arrêter de vous le dire jusqu’au bout de la saison à moins d’une très mauvaise surprise (et je ne pense pas que cela puisse réellement arriver). Ce serait tout de même surprenant. Ces deux épisodes sont différents mais ils nous plongent chacun à sa manière sans la culture de l’époque. J’ai notamment adoré cette petite partie de hockey sur gazon. C’était terriblement fun et cela permet encore une fois de voir que Outlander n’a pas d’égare que pour ses personnages ou encore sa mythologie mais aussi pour son univers. Après tout, l’univers est important pour apprécier la série dans sa globalité. Le résultat de ces deux épisodes est donc au rendez-vous. Mais avant tout j’aimerais vous dire à quel point j’adore le générique de cette série. Il est tellement beau et cette musique celtique. Je ne peux qu’adhérer complètement. Cela fait un bien fou aux oreilles. Avec « The Gathering », Claire prépare son évasion. Cela avait presque un côté Reign cet épisode mais pas vraiment dans le mauvais sens de la référence. Bien au contraire puisque le résultat est tout autre et surtout très réussi. Claire est de toute façon une héroïne hors pair que l’on n’attend pas forcément.

Elle prévoit de s’échapper lors de la cérémonie des récoltes mais forcément, ses plans vont changer quand elle va se retrouver face à Jamie ou encore Dougal. Mais c’est une façon comme une autre de dire que Claire ne peut pas quitter l’univers de Outlander pour le moment. Après tout c’est l’héroïne de la série et sans elle, l’histoire serait bien moins intéressante à mon goût. Du coup, en plus d’être une vraie héroïne elle nous plonge petit à petit dans le folklore local. Que cela soit par rapport à la relation entre Dougal et l’alcool ou encore par rapport aux relations qu’elle tisse petit à petit avec les autres personnages de la série. S’échapper de Castle Leoch n’est pas quelque chose de très simple et pourtant, Claire va apparemment tenter de le faire. Pourquoi pas après tout dans le sens où ce n’est pas bête. Le téléspectateur ne peut qu’être maintenu excité si Claire n’a pas baissé les bras et qu’elle veut toujours s’enfuir. Cela ne va pas se dérouler tout de suite (et je me demande encore comment ils comptent faire évoluer la série au delà de la première saison mais étant donné qu’il y a déjà tout un tas de choses qui sont installées et qu’il y a des livres derrière, forcément que l’on peut déjà s’attendre à une suite toute écrite (mais adaptée pour la télévision avec le talent de Ron Moore).

Car Ron Moore a énormément de talent. La façon dont il gère l’univers de Outlander rappelle énormément Battlestar Galactica. Car ce n’est pas que des personnages, une mythologie c’est aussi un environnement. Claire va passer la première moitié de l’épisode à préparer son évasion et à s’évader. Puis Jamie va la convaincre que ce n’est peut-être pas la meilleure façon de le faire (en tout cas pas dans le sens que l’on pourrait penser). La seconde partie de l’épisode laisse donc Outlander aller dans une direction totalement différente, notamment alors que Jamie doit jurer loyauté à Colum (ce qui va forcément compliquer les choses car cela veut dire tout un tas de choses derrière) sans compter sur Dougal qui pourrait bien s’occuper du cas Jamie si jamais ce dernier ne s’exécutait pas. Il y a des jeux de pouvoir qui fonctionnent très bien car l’on ressent le poids des mots et choc des images. Pourtant, dans sa globalité, cet épisode n’est pas ce que la série a fait de mieux (je pense que les deux épisodes précédents étaient bien meilleurs par exemple). Sauf que le découpage de l’épisode et la façon dont tout cela est déroulé fonctionne terriblement bien. S’en suit « Rent » qui est pour le coup un très solide épisode de la série.

Il se construit encore une fois en grande partie sur Claire qui se retrouve sur le petit tour des MacKenzie afin de collecter les loyers. C’est quelque chose qui se faisait énormément à cette époque là et Outlander parvient à le mettre en avant de façon assez jouissive. Claire va forcément se retrouver encore une fois au milieu de toutes les discussions, des divers conflits mais surtout entre Dougal et Jamie. Je me demande comment cela va se terminer mais mon petit doigt me dit que cela ne peut pas avoir une issue heureuse pour Dougal. Jamie à côté est un peu trop important dans la série pour se laisser avoir. C’est aussi l’épisode de la première fois où l’on sort de Castle Leoch depuis le pilote de la série. Cela permet de voir de nouvelles choses, de nouveaux décors et forcément, que Claire se retrouve avec les hommes de Dougal sur la route n’était pas une mauvaise idée. Cet épisode revient donc aux racines même de la série et ce qui fait sa voce : les personnages, leur histoire et leurs émotions. Cela me rappelle encore une fois ce que Ron Moore a pu faire avec Battlestar Galactica. Les menaces sont totalement différentes mais cela ne veut pas pour autant dire qu’elles sont mauvaises.

Bien au contraire, l’univers de Outlander est tellement riche. La série parvient à faire des choses de façon assez intelligente. L’une des plus belles scènes de cet épisode c’est certainement celle où Claire rejoint les femmes d’un village local, tout cela dans le plus grand des folklores local. C’était tellement beau et puis émouvant. C’est ce genre de choses que l’on peut attendre de la part de cette série et cela fonctionne terriblement bien.

Note : 7/10 et 9/10. En bref, encore une fois Outlander surpasse mes attentes.

Critiques Séries : Outlander. Saison 1. Episodes 4 et 5.

Commenter cet article