Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Please Like Me. Saison 2. Episodes 3 et 4.

7 Septembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Please Like Me

Critiques Séries : Please Like Me. Saison 2. Episodes 3 et 4.

Please Like Me // Saison 2. Episodes 3 et 4. Parmigiana / Gang Koew Wan.


La vie amoureuse de Josh est vraiment merdique. Je n’aimerais vraiment pas être à la place de Josh, surtout quand Geoffrey revient et malheureusement que les choses vont rapidement se compliquer. La relation entre Josh et Geoffrey a toujours été chaotique. Le résultat de cet épisode est quelque chose que l’on pouvait attendre et moi je l’attendais depuis un bout de temps. Mais le résultat n’est pas forcément celui que j’attendais. J’avais envie que les deux se retrouvent, qu’ils passent une bonne et belle nue ensemble. Au départ Geoffrey part avec l’objectif de devenir ami avec Josh sauf que ce dernier ne semble pas en avoir envie. La petite scène au restaurant était vraiment touchante alors que Josh tente d’amuser Geoffrey plutôt que de parler sérieusement. De toute façon Josh a toujours aimé s’amuser plutôt que de parler de choses sérieuses. Il a donc évité les mauvaises discussions, notamment quand sa tante est morte l’an dernier. C’est là que Geoffrey va se mettre à pleurer alors qu’il s’apprête avec Josh à passer à nouveau l’acte. Si Josh semble assez content de voir que les choses reprennent de plus belles, Geoffrey va s’enfuir avec un petit message vocal (c’est la version moderne du post-it sur l’oreiller je suppose).

J’ai été tellement touché par toute l’histoire de cet épisode, notamment car j’ai eu l’impression de me retrouver à la place de Josh. En effet, une histoire assez similaire m’est déjà arrivé. Je ne vais pas m’étaler beaucoup plus sur ma vie privée car elle n’a rien d’intérêt mais c’est aussi pour vous dire qu’au fond Please Like Me est une série à laquelle on peut s’identifier et trouver de vrais points de repère. Josh n’est pas quelqu’un de normal non plus il faut dire et sa relation avec Geoffrey était particulièrement chaotique l’an dernier. C’est plus ou moins un retour de bâton pour Josh qui méritait peut-être ça. Geoffrey a par ailleurs changé, physiquement et peut-être aussi un peu mentalement. On sent qu’il est toujours attaché à Josh mais que mentalement il semble un peu moins secoué qu’à la fin de la saison précédente. La mort du père de Geoffrey a fait de belles choses, tout simplement, et je pense que l’on ne pouvait pas demander mieux de la part de la série. Car Please Like Me n’est pas qu’une comédie après tout, c’est aussi un drame, très fort d’ailleurs, sur les problèmes qu’un homme peut avoir avec les relations avec les autres (amicales, familiales, amoureuses, tout en somme).

Car Josh est plus ou moins autodestructeur avec lui-même. Il est drôle mais il a l’air de ne pas trop aimer les gens et préférer sa propre solitude. Le fait qu’il soit souvent perdu me plaît. On n’a pas l’impression qu’il prend sa vie au sérieux et du coup le téléspectateur a à la fois de la peine pour lui mais aussi s’amuse de ses âneries. Le coup de la cuillère au restaurant était drôle par exemple. Cet épisode se concentre donc énormément sur Josh contrairement aux deux précédents qui donnaient la parole à pas mal de personnages secondaires. Il faut dire que cet épisode était attendu de tout le monde tout simplement et qu’il était donc logique de voir la série s’attarder là dessus. Ensuite nous avons donc « Gang Keow Wan », un épisode légèrement différent dans le sens où c’est certainement l’épisode le plus déprimant que l’on a pu voir jusque là. C’est loin d’être un mauvais épisode mais il explore les émotions de Josh, Rose, Tom et Hannah au travers de situation totalement différentes mais tout aussi touchantes les unes que les autres. Au début de l’épisode, Josh a un rencard avec un danseur végétarien aux cheveux longs nommé Cosmo. Tout de suite on sent que ce n’est pas du tout ce qu’il faut pour Josh.

Mais le téléspectateur ne peut que se délecter de ce qui se passe à l’écran. Toute la discussion va rapidement mener à une impasse car la personne que cherche Cosmo n’est pas du tout Josh. Toute la petite discussion qui arrive ensuite entre Josh et Claire sur Skype était là aussi un terrain de jeu intéressant pour que Please Like Me parvienne à délivrer quelque chose de beaucoup plus émotionnellement fort. Dans cet épisode il se passe donc quelque chose avec les personnages et ce qu’ils nous racontent. Ce n’est pas parfait mais il y a énormément de choses qui m’ont beaucoup surpris. Je savais bien que Please Like Me était douée, surtout dans l’émotion (on avait déjà pu le voir avec la mort de la tante dans la première saison) et du coup je savais bien que cet épisode, plus il allait se dévoiler, plus il allait être touchant et merveilleux (pour le téléspectateur en tout cas). La fin de l’épisode était brillante. C’était tellement bien fichu, surtout que « Blame it on the Boogie » était un très bon choix. Le téléspectateur ne peut que l’apprécier tout simplement. Je me demande ce que la suite de la saison pourrait bien nous délivrer mais je ne pense pas que cela aille dans un sens très heureux. Surtout que même si tout le monde a plus ou moins ce qu’il veut (Tom a Jenny, Josh l’occasion d’embrasser Patrick, Rose un intérêt amoureux) ce n’est pas suffisant pour les rendre tous heureux.

Note : 8/10. En bref, deux très beaux épisodes de Please Like Me.

Critiques Séries : Please Like Me. Saison 2. Episodes 3 et 4.

Commenter cet article