Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Please Like Me. Saison 2. Episodes 5 et 6.

15 Septembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Please Like Me

Critiques Séries : Please Like Me. Saison 2. Episodes 5 et 6.

Please Like Me // Saison 2. Episodes 5 et 6. Sausage Sizzle Wan / Lapin La Cocotte.


Avec ces deux épisodes j’ai encore retrouvé un peu de moi dedans. Le fait est que Josh Thomas a certainement mis beaucoup de lui dans cette comédie dramatique et forcément, c’est quelqu’un comme tout le monde qui a des problèmes de tout le monde. Avec « Sausage Sizzle Wan » j’ai donc retrouvé une histoire qui m’est déjà arrivé et je pense que c’est déjà arrivé à d’autres. En effet, je parle bien évidemment de Patrick. J’ai été un peu comme lui à un moment de ma vie. J’ai rencontré des garçons très sympathiques, avec qui je passais de bons moments mais avec qui je n’avait pas du tout envie de coucher avec (même si pour la personne en face de moi, coucher ensemble était un fait de droit et logique). L’histoire fonctionne donc très bien de ce point de vue là car j’ai vu encore une fois un peu de ma vie dans Please Like Me. La série est cruelle à la fois avec Josh qui se retrouve encore une fois avec une aventure ratée avec un garçon (après le retour de son ex pleurant dans l’épisode 3, forcément il fallait que l’on tente encore une expérience ratée dans cet épisode) mais aussi cruelle avec le téléspectateur dans le sens où l’on peut comprendre ce qui arrive à Patrick mais que Josh nous fait de la peine.

Cet épisode était encore une fois très riche, entre cette histoire de tampon qui a bouché les canalisations. C’était tout de même sacrément cocasse en son genre, surtout que j’ai du mal à imaginer un tampon boucher une canalisation de toilette. Mais bon, peu importe ce n’est pas le problème. Le problème c’est que cela va coûter 770 dollars et que tout le monde va devoir mettre la main à la poche. Notamment le père de Josh. La relation entre Josh et son père est tout de même sacrément amusante. J’aime bien car l’on sent qu’il y a une vraie complicité entre les deux hommes mais que le côté puéril de Josh empêche cette relation de réellement évoluer dans une bien meilleure direction. On peut donc attendre un peu plus de la part de Please Like Me de ce point de vue là et « Lapin La Cocotte » tente de nous offrir ce dont on avait besoin. Josh est puéril mais ça on le sait, c’est aussi un garçon fainéant qui devrait se trouver du boulot mais qui ne semble pas enclin à le faire. C’est malheureux mais c’est comme ça. C’est sans compter sur la présence d’un Josh toujours à se retrouver dans des conflits. La scène au centre commercial était tout de même sacrément fun à voir.

Car c’est ce genre de moment qui fait de cette série une série plutôt unique en son genre. Toute l’histoire de Tom par ailleurs avec le tampon était aussi une façon de mettre en avant ce que Please Like Me peut faire de plus amusant et déluré. Car le but n’est pas de nous assommer de bribes de vies qui ne sont pas colorés et qui sont donc trop ternes et moroses. Josh Thomas veut nous donner aussi l’occasion de nous amuser avec ses personnages et les diverses intrigues qu’il peut faire avec ceux-ci. En parallèle, l’épisode tente de donner aux femmes de Please Like Me l’occasion de parler de leurs sentiments et leurs ressentiments, comme Ginger et ses sautes d’humeur terribles ou encore le détachement d’Hannah vis-à-vis de la vie. Ce sont des tas de choses qui à mon sens font vraiment le sel de la série. Car les personnages féminins, mine de rien, sont peut-être même plus importants que les autres. Car Please Like Me cherche à leur donner de l’attention, une attention toute particulière qui n’est pas celle de la fille à gay ou quelque chose de ce genre là. « Sausage Sizzle Wan » était donc un épisode qui se concentrait sur les sentiments des personnages ou en tout cas ce qu’ils ressentent réellement.

Dans « Lapin La Cocotte », Josh a encore une fois l’occasion de tomber dans les bras d’un garçon. C’est dingue tout de même le nombre de garçons qu’il semble rencontrer alors que personnellement je galère pour en trouver un. L’attraction n’est pas forcément mutuelle j’en conviens mais c’est dingue malgré tout. Peu importe, Please Like Me est aussi une série de fiction et puis Josh est quelqu’un d’amusant et d’excentrique ce qui l’aide forcément dans sa démarche je suppose. Je ne suis pas pareil même si je pense être quelqu’un d’amusant (mais pas dans son sens à Josh). Peu importe, si Please Like Me me fait m’étaler sur ma vie privée (ce qui n’est pas intéressant pour vous), cet épisode va donc nous emmener au zoo. Une petite sortie comme on pourrait en faire des dizaines mais qui n’a pas du tout cette allure là. L’épisode était alors plus calme, différent du précédent qui était très riche en intrigue. Si l’on revient à nouveau sur le fait que le père de Josh en a marre de voir son fils jouer au fainéant et donc de devoir toujours l’aider dans tout ce qu’il entreprend dans la vie. On peut comprendre le problème du père de Josh. Personnellement je serais son père j’aurais moi aussi déjà pété un câble.

Mais ce n’est pas la seule chose importante. Cet épisode était très masculin contrairement au précédent qui donnait énormément de place aux femmes. Certes, les femmes sont là mais ce n’est pas du tout ce qui retient notre attention. Josh va tout de même emmener sa mère et ses amis au zoo. Si au départ on pourrait croire à un épisode sur la relation entre Josh et sa mère, ce n’est pas du tout ce qui va se passer. Tom et Jenny de leur côté vont se séparer après cette histoire de funérailles pour … un lapin. Car oui, le lapin est décédé. Pauvre bête. C’est terrible et pourtant, Please Like Me ne parvient pas à rendre ça larmoyant ou légèrement émouvant. Bien au contraire, on se retrouve donc avec un truc qui manque peut-être un peu de forces à mon goût. Mais j’aime tellement ce que fait cette série dans sa globalité. Ces deux épisodes sont très différents l’un de l’autre mais ils sont malgré tout très complémentaire. Surtout car ils donnent l’occasion à Josh de voir que finalement l’homme dont il a besoin est peut-être sous ses yeux. Arnold n’est pas le petit ami typique de Josh qui a l’air de les préférés plus physiques qu’intellectuels. Mais bon, on verra bien ce que cela va donner dans le prochain épisode.

Note : 8/10 et 7/10. En bref, deux solides épisodes de Please Like Me encore une fois avec une préférence pour le premier qui me rappelle beaucoup de choses.

Critiques Séries : Please Like Me. Saison 2. Episodes 5 et 6.

Commenter cet article

4evaheroesf 16/09/2014 03:03

2 bons épisodes et une bonne critique.
Par contre déçu du traitement infligé à Jenny, Tom et cie n'en ressortent pas grandis et je n'aurais jamais pensé que Patrick serait aussi cruel.