Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Reckless. Saison 1. Episodes 11, 12 et 13.

15 Septembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Reckless

Critiques Séries : Reckless. Saison 1. Episodes 11, 12 et 13.

Reckless // Saison 1. Episodes 11, 12 et 13. And So It Begins / Civil Wars (Part 1) / Civil Wars (Part 2).
SERIES FINALE


Ce que je n’aurais jamais fait pour Cam Gigandet tout de même. J’ai été au bout de cette série judiciaire bancale qui finalement ne nous mène pas très loin, qui est restée très longtemps plan-plan et dont l’évolution me fait légèrement grincer des dents. Peut-être car j’attendais un peu trop de la part de cette série, surtout de la part de Cam Gigandet que j’ai l’habitude de voir dans des films de seconde zone. Le pauvre méritait une carrière différente mais son joli minois en a décidé autrement. Cependant, j’ai hâte qu’il apparaisse dans une toute nouvelle série et pourquoi pas dans une série déjà existante. Je ne serais pas contre qu’il apparaisse dans Teen Wolf par exemple où il aurait, ne serait-ce que pour sa plastique, entièrement sa place. Peu importe, je suis avant tout là pour vous parler des trois derniers épisodes de cette série. Dans « And So it Begins », les hostilités peuvent enfin commencer. Jamie tente de prouver que l’ex mari de Vi est innocent et qu’il n’a rien fait de mal dans cette histoire de mauvaise pratique de la médecine. Mais une relation avec un ancien patient va forcément mettre son histoire en péril. Jamie n’est pas celle qui a de la chance, mais plutôt celle qui se retrouve bien souvent avec les pots cassés. Surtout car Roy est le vrai héros de l’histoire et qu’il sait comment gagner ses affaires.

Même si le cas de Lee Anne ce n’est pas lui qui va le gagner (mais bien Jamie), c’était tout de même assez difficile pour elle d’aller au bout de cette aventure. Ce que j’aime beaucoup dans ce prémisse au dernier épisode de la saison c’est le fait que l’épisode ne cherche pas à prendre de pincettes avec ses personnages et tente donc de nous plonger directement au coeur de l’affaire. En effet, la sélection du jury par exemple pour l’affaire Lee Anne est difficile ce qui va rendre le tout assez perspicace et donner l’impression que Lee Anne pourrait bien perdre gros dans cette affaire (surtout que sa relation avec Terry est loin d’être bonne pour l’image de son procès et accessoirement de l’image qu’elle tente de se donner. C’est sans compter sur la place de Preston (qui aurait dû y rester dans l’épisode précédent à mon humble avis) et qui ne sert pas à grand chose si ce n’est à mettre la pagaille encore une fois. Dans l’affaire mais aussi dans la vie de Jamie. Car après tout, c’est aussi pour ça qu’il est là, mettre le souk dans la vie de tout le monde. Mais Reckless a beau être une série avec du potentiel, à la fois dans son côté soap mais aussi dans son côté judiciaire, elle ne prend pas les perches qu’elle se tend. Et ce même si les deux derniers épisodes, faisant officie de double épisode, parvient parfois à arriver au bout des choses. Je dis bien parfois car rien n’est parfait.

Le triangle amoureux entre Roy, Preston et Jamie devient un peu plus intense dans le prémisse ce qui nous lance sur de nouvelles pistes bien évidemment. Le double épisode final, sobrement intitulé « Civil Wars » tente donc de mettre en péril l’affaire de Jamie et Roy. A la fois à cause de la relation entre Lee Anne et Terry mais aussi au travers de la relation entre Roy et Jamie. Chacun des deux personnages tente plus ou moins vicieusement de connaître la stratégie de l’autre afin de mieux la détruire. Je dois avouer que l’issue de la saison est assez prévisible, que Lee Anne ait ce qu’elle a voulu et que Jamie gagne contre Roy. L’inverse aurait été plus surprenant et donc plus intéressant (surtout à explorer pour une seconde saison si jamais la série avait été un succès). Malheureusement Reckless a été un flop mais en plus de ça elle fait un choix de fin tout ce qu’il y a de plus prévisible. Peut-être que les scénaristes savaient que la série n’allait pas fonctionner (ou en tout cas s’en doutaient) et c’est pourquoi ils se sont dit qu’ils allaient écrire une fin à la fois ouverte et fermée histoire que les téléspectateurs ne soient pas trop en rogne. Pourtant je suis malgré tout en rogne. Le procès dans ces deux épisodes a beau ne pas être totalement raté, ce n’est pas non plus totalement réussi.

Le souci vient une fois de plus des dialogues et des twists. Tout est trop calculé et le scénario ne nous laisse pas vraiment l’occasion de voir quoi que ce soit d’intéressant transpirer de tout ça. Et c’est dommage car justement une bonne petite surprise aurait été la bienvenue. Au delà de tout ce qui est judiciaire et de la relation entre Jamie et Roy, l’épisode se concentre aussi en grande partie sur Lee Anne et ce qu’elle pourrait faire par la suite avec ce procès et donc le pouvoir qu’elle pourrait gagner. Finalement, cette fin de saison était donc globalement assez médiocre dans son ensemble. Pour une fin de série c’est assez médiocre aussi mais l’envie d’en voir plus n’est pas là. En tout cas le téléspectateur fidèle que j’ai été a eu sa dose en 13 épisodes et pas un de plus. Pourquoi pas après tout. Car la relation entre Jamie et Roy est tellement catastrophique que l’issue de la saison à ce sujet ne m’intéressait même pas. J’aurais uniquement été déçu si l’on n’avait pas eu à la fin de la saison l’issue du procès de Lee Anne (et Reckless aurait très bien pu se la jouer The Killing (US) et donc nous laisser entendre que la réponse serait dans la seconde saison).

Note : 3.5/10, 5/10 et 4.5/10. En bref, une fin prévisible et médiocre. Dommage.

Critiques Séries : Reckless. Saison 1. Episodes 11, 12 et 13.

Commenter cet article