Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Reckless. Saison 1. Episodes 9 et 10.

6 Septembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Reckless

Critiques Séries : Reckless. Saison 1. Episodes 9 et 10.

Reckless // Saison 1. Episodes 9 et 10. Damage Control / Fifty-One Percent.


Ce que je regrette certainement le plus avec Reckless c’est qu’elle se moque de nous et qu’elle ne nous offre donc pas vraiment de belles et bonnes surprises. Le problème ce n’est pas forcément la mécanique de la série ou bien les cas de la semaine. J’avais pu reprocher le fait que Reckless faisait trop de cas de la semaine par rapport à son intrigue principale mais au fond l’équilibre est de plus en plus respecté. Maintenant le problème c’est de rendre l’intrigue de la saison intéressante et plus le temps passe et plus je suis déçu de ce qui se passe, même le fait que la vidéo de Lee Anne soit révélée au monde entier ne sert pas vraiment à grand chose. Dans « Damage Control », Amber Wheelan va poursuivre une station de radio après que son mari se soit suicidé après que la radio ait balancé publiquement le fait que son mari la trompait. Jamie va alors s’occuper d’elle car c’est pile poil la femme qui va pouvoir émotionnellement être impliquée. Mais c’est encore une fois trop simpliste. J’aurais tellement aimé que Roy s’en occupe, cela aurait pu brusquer un peu les choses et donc éviter de transformer tout ça en repère à bons sentiments. Cela a beau ne pas être totalement raté ce n’est pas suffisamment original et intéressant à mon goût, tout simplement.

Par ailleurs, alors que Jamie est sur le point de prouver que l’animateur radio a pointé du doigt cette histoire spécialement car le suicidé avait volé sa petite amie quand il était à la fac c’est encore plus drôle. Car le cas de la semaine finit donc en queue de poison. C’est trop prévisible pour moi, tout simplement. Et Jamie va réussir à gagner 4.8 millions de dollars pour sa cliente. Pas mal non ? Pendant ce temps, Terry laisse Preston vivre et se tire dessus dans le bras histoire de couvrir ses arrières bien évidemment. Tout cela permet encore une fois de se concentrer sur le côté flic véreux qui au fond reste médiocre comme tout. Ce n’est pas totalement raté mais il n’y a encore une fois aucune surprise et je dois avouer que je m’attendais à ce que Reckless parvienne à faire quelque chose de légèrement différent de ce point de vue là. Le fait que les deux soient déclarés héros n’est pas bête non plus dans le sens où cela va tout changer. Jamie va de son coté confronter Lee Anne au sujet de sa relation avec Terry. Elle a beau dire que c’était la dernière fois, on sait pertinemment que rien n’est vraiment terminé. L’histoire prend donc une forme un peu plus intéressante à la fin de l’épisode.

Jamie - « It's hard to step in the ring with you. »
Roy - « Rather be in with you than anyone else. »

Et « Fifty-One Percent » tente alors de capitaliser sur ce que Reckless avait pu faire auparavant. Ce n’est pas forcément ce qu’il y a de plus brillant non plus. Jamie et Roy vont se retrouver à la cour pour un histoire de meurtre encore une fois. Il n’y a donc aucune vraie surprise là dedans surtout que les affaires de meurtres c’est le bas plancher des séries judiciaires. Il n’y a rien de bien original dans le cas de la semaine et cela aurait été bien de suivre une affaire légèrement différente de ce que l’on a l’habitude de voir. Du coup, j’ai largement préféré l’histoire de mock-trial que l’épisode nous offre dans la seconde partie de l’épisode alors que Roy prépare Preston au procès. Je pense que l’on était tout de même en droit d’attendre là aussi un peu plus de choses mais bon, l’épisode ne veut pas prendre trop de temps là dessus, à mon grand damne. C’est toujours comme ça avec cette série et du coup, je me demande où est-ce que la saison va réellement. Il y a des tas de choses intéressantes mais l’on a l’impression qu’ils ne veulent pas tout creuser d’un coup et qu’ils prennent donc leur temps. Sauf qu’il ne reste que trois épisodes après celui-ci et j’ai l’impression que l’on n’avance pas d’un poil.

La révélation de la sex-tape était une bonne idée, permettant d’aller dans une nouvelle direction. En apparence seulement puisque rapidement le tout reprend de mauvaises habitudes.  

Roy - « I know you don't like her but you sure didn't hesitate to use her. »
Jamie - « Oh, it was mutually beneficial. You can say that Nancy and I are friends with benefits. »

Du coup, les échanges entre Roy et Jamie sont les seuls vrais éléments qui font le succès de Reckless. Enfin succès… cela reste encore à prouver, les audiences restant catastrophiques.

Note : 4/10. En bref, on se moque de nous avec une série sans surprises qui ne cherche pas à faire quoi que ce soit de nouveau dans le genre.

Critiques Séries : Reckless. Saison 1. Episodes 9 et 10.

Commenter cet article