Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Red Band Society. Saison 1. Episode 2.

27 Septembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Red Band Society

Critiques Séries : Red Band Society. Saison 1. Episode 2.

Red Band Society // Saison 1. Episode 2. Sole Searching.


Ok, Red Band Society est un flop mais peu importe, j’irais jusqu’au bout de la première saison car c’est pour le moment à mes yeux la meilleure nouveauté de la saison. Car c’est une très belle série, certainement très mal vendue par FOX mais peu importe, dans le registre des séries médicales, Red Band Society est une petite perle qui change de ce que l’on a l’habitude de voir. Certes c’est un remake d’une série espagnole mais peu importe cela ne va pas m’empêcher d’apprécier le résultat qui est tout de même aussi bon que celui de la version espagnole au bout de deux épisodes. Le traitement est légèrement différent, plus américain mais il fallait bien s’y attendre après tout. Dans ce nouvel épisode, Jordi va être opérer mais quand le Dr. McAndrew se rend compte que le cancer s’est propagé, il ne veut plus lui ôter sa jambe. Au départ il va découvrir que garder sa jambe n’est pas une mauvaise idée pour lui mais il va découvrir à la fin de l’épisode que ce n’est pas une si bonne nouvelle que ça, qu’il pourrait bien mourir. Cela me rappelle légèrement l’historie de Nos Etoles Contraires même si au fond il n’y a pas d’histoire d’amour aussi forte à côté. Mais le bonheur de Jordi qui a encore sa jambe puis le désespoir, tout cela était très réussi à mes yeux.

On sent que Red Band Society veut nous raconter quelque chose de touchant et c’est ce que j’ai envie de voir dans une telle série. Leo ne sait pas de son côté dans un premier temps que si Jordi a pu garder sa jambe c’est à cause du cancer qui s’est développé dans son corps. C’est là que Leo et Dash vont avoir la bonne (ou mauvaise) idée de s’incruster dans une petite sauterie à une fraternité étudiante. C’est là que Leo va se saouler et va presque coucher avec une femme avant de se retrouver au fond du trou. Pourquoi ? Tout simplement car Leo n’est plus un enfant comme les autres et il ne peut donc plus faire ce que les autres font. Leo est l’un des personnages les plus touchants de Red Band Society. J’ai adoré la scène avec Scary Bitch à la fin de l’épisode. C’était un joli moment où l’on met en exergue les sentiments d’un bon personnage qui a énormément de potentiel pour être développé par la suite. En espérant bien évidemment que cela ne reste pas là. Surtout que de son côté, Scary Bitch est en train de devenir tout sauf méchante. Bien au contraire, elle est même en train de devenir particulièrement gentille.

Je sais aussi que Red Band Society cherche clairement à en mettre plein la vue des téléspectateurs en ce qui concerne les émotions. Si pour certains cela ne fonctionne pas, à mes yeux c’est justement le pathos qui n’est jamais trop guimauve qui rend le tout réellement intéressant. Pour ce qui est des deux mères de Kara, Sarah, sa mère et Danielle, la femme de sa mère - qui est aussi l’ancienne nourrice de Kara) permet de développer un peu plus l’histoire de Kara sous un angle complètement différent de ce que l’on avait pu voir dans le premier épisode. C’était là aussi une très bonne idée, tout simplement. Je me demande comment tout cela va évoluer par la suite. Emma est par ailleurs une fille assez maligne qui va tenter de faire croire qu’elle a pris du poids simplement en ajoutant du poids à son t-shirt. Et forcément, Nurse Jackson n’y croit pas une seule seconde et c’est assez logique. En tout cas Red Band Society parvient à faire quelque chose de réellement bon dans ce nouvel épisode de la série, dans la continuité du pilote. C’est toujours aussi touchant et lumineux à la fois. Après tout, on ne peut pas demander mieux de la part d’une telle série.

Note : 7.5/10. En bref, joli et touchant.

Critiques Séries : Red Band Society. Saison 1. Episode 2.

Commenter cet article

4evaheroesf 27/09/2014 17:59

Episode correct, ils arrivent à gérer plus ou moins la guimauve.
Par contre, après la fête sur le toit, une fraternité à côté de l'hôpital...
Et tu trouves Emma maligne par rapport au poids ?
C'est pas la première fois qu'on voit des anorexiques dans des films ou séries, ça n'a rien de malin, c'est juste l'infirmière qui n'a pas l'habitude de ce genre de patients.

delromainzika 28/09/2014 13:55

Ouais, ça peut faire redite notamment de Cassie de Skins mais je sais pas, j'ai trouvé qu'elle avait l'air maligne