Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Revenge. Saison 4. Episode 1. Renaissance.

29 Septembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Revenge

Critiques Séries : Revenge. Saison 4. Episode 1. Renaissance.

Revenge // Saison 4. Episode 1. Renaissance.


A l’issue de la saison 3, Emily avait enfin ce qu’elle voulait : sa vengeance contre les Grayson. C’était donc une façon de conclure une grande histoire de Revenge mais maintenant, que faut-il attendre de cette nouvelle saison. On arrive donc à un moment clé de la série où tout doit plus ou moins changer. Afin de bien débuter cette saison, la série s’ouvre non pas sur la voix d’Emily mais celle de Victoria. A ce moment là, j’ai bien évidemment compris ce que l’on allait voir cette année. La saison précédente avait permis de retrouver ce qui faisait le succès de Revenge dans sa première saison (tout en tombant également dans quelques problèmes scénaristiques bien embêtants). Je dois avouer que pour le moment, ce premier épisode ne me surprend pas du tout. Après tout, si l’on en a fini avec la vengeance d’Emily, cette dernière peut faire ce qu’elle veut de son argent sans avoir besoin de le dépenser pour se venger. Sauf qu’elle a pris goût à ça et elle sait donc pertinemment que pour continuer à goûter à cette adrénaline, elle doit aussi poursuivre ses petites vengeances. Sauf que pour le coup elles n’ont plus de lien avec les Grayson. Pourquoi pas, c’est une façon comme une autre pour elle de rester le personnage important qu’elle a toujours été.

Pendant ce temps, nous sommes toujours dans un hôpital psychiatrique avec Victoria. En effet, afin de nous amuser un peu, l’an dernier Emily faisait en sorte d’emprisonner Victoria dans un asile afin qu’elle ne puisse pas dire à qui veut l’entendre qu’elle n’est pas Emily Thorne mais bel et bien Amanda Clarke. La façon dont tout nous est présenté dans cet hôpital ne fonctionne pas vraiment. Disons que ce n’est pas la partie la plus intéressante de l’épisode jusqu’à ce qu’elle puisse enfin s’évader. C’était une évasion de vraie reine mine de rien, où les autres patients deviennent ses laqués, notamment quand il s’agit de lui trouver un parapluie (quelque chose que l’on trouve de partout dans un hôpital je suis sûr). C’était amusant mais c’est le face à face final qui vaut réellement le coup d’oeil. Victoria qui annonce à Emily qu’elle a eu son tour, maintenant qu’elle va avoir droit à un droit de réponse en bonne et due forme. Mais la vengeance de Victoria ne pourra certainement pas se dérouler de façon aussi simple que l’on ne pourrait le croire. Surtout avec le retour de David Clarke dans le jeu. Oui, a l’issue de la saison précédente, nous avions retrouvés David Clarke, assassinant par la même occasion Conrad.

Ce twist est probablement l’une des pires idées que les scénaristes de Revenge aient pu avoir mais bon, on va avoir de voir ce qu’ils peuvent réellement nous concocter avant. Surtout qu’au fond, en mettant Victoria à la place d’Emily dans le rôle de la femme qui a tout perdu et qui a envie de se venger, c’est parfait. Il n’y a pas besoin de David là dedans. Mais bon, les scénaristes se retrouvent maintenant coincés. Ce premier épisode est aussi très différent de ce que l’on avait l’habitude de voir. Et pas seulement par rapport au monologue de Victoria. On découvre aussi une Emily complètement changée, qui a racheté le manoir des Grayson (les pauvres ne pouvaient même pas payer leur prêt immobilier) et qui tente alors de devenir la reine des Hamptons (et l’on sent déjà qu’elle n’est pas appréciée de partout). Pendant ce temps, Daniel est au fond du gouffre et n’est même plus vraiment dans le jeu des affaires (notamment car il n’est plus avec Margaux de ce point de vue là) et Charlotte sniffe des rails de coke avec un drogué qui au fond a l’air d’être un nid à poussières. Vous savez, ces personnages ridicules qui amènent des intrigues ridicules, clichés et ennuyeuses. Il en fait partie.

De son côté, Jack est maintenant officier de police. Pas mal. C’est encore une fois assez cocasse car je ne sais pas du tout où est-ce qu’ils veulent en venir mais c’est un moyen comme un autre pour Revenge de supprimer un décor (le bar) qui devait probablement coûter une fortune. Finalement, ce premier épisode m’a un peu perturbé et parfois agacé. Ce n’est pas bête comme série mais cela pourrait être bien mieux aussi. On va donc devoir attendre de voir la suite.

Note : 6.5/10. En bref, un retour perturbant mais pas totalement dénué d’intérêt.

Critiques Séries : Revenge. Saison 4. Episode 1. Renaissance.

Commenter cet article