Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Scandal. Saison 4. Episode 1.

26 Septembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Scandal

Critiques Séries : Scandal. Saison 4. Episode 1.

Scandal // Saison 4. Episode 1. Randy, Red, Superfreak and Julia.


Je pense que l’on est tous d’accord pour dire que la saison 3 de Scandal a eu ses faiblesses. Mais il faut mettre ces faiblesses de côté avec ce nouvel épisode et se demander si finalement Scandal peut redevenir le plaisir qu’elle fût durant la saison 2. Je suis aussi persuadé que la série n’a pas besoin de tout un tas de twists complètement ravagés pour nous surprendre ou en tout cas nous donner envie d’en voir beaucoup plus. Car ce que j’aime dans cette série ce n’est pas toujours les cliffanghers avec des twists qui sortent de nulle part mais bien la façon dont les relations sont orchestrées et jusqu’où Scandal est capable d’aller. Car elle nous a déjà prouvé par le passé qu’elle pouvait faire de belles choses de ce point de vue là. L’ouverture de cet épisode se concentre sur les vacances d’Olivia et Jake alors qu’ils passent du bon temps sur une place de sable fin pendant que le Président et sa femme sont en train de faire le deuil de leur fils. L’épisode fait également une sorte de petite référence assez amusante quand on voit que Olivia Pope lit « Gone Girl » de Gillian Flynn (qui a été adapté en film par David Fincher avec Ben Affleck). C’est une référence qui pourrait être associée à ce qui se passe avec Olivia et le fait qu’elle s’en aille sans laisser de traces.

Mais rapidement, les hostilités reprennent à Washington alors qu’Olivia revient. Car oui, une fois les vacances terminées, il est temps de se remettre au boulot. Mais avant de se concentrer sur Olivia, l’épisode revient sur la mort du fils de la famille présidenteille et la façon dont Mellie gère la mort de son fils et ce n’est pas très facile pour elle. Elle devient complètement folle. Le moment où elle est allongée à côté de la tombe de son fils est l’un des moments les plus forts de cet épisode, surtout quand on voit l’état dans lequel est Mellie. On ne peut pas dire qu’elle soit très en forme et cela se comprend mine de rien. Tout cela nous permet de passer un bon moment avec des émotions différentes de celles que l’on avait pu voir dans Scandal jusque là. La série a pris un risque, faire des choses totalement différentes de ce qu'elle a l'habitude de faire. Mellie est dans un sale état et la pauvre, elle ne sait pas vraiment comment remonter la pente. J’ai adoré le moment où, par simple colère elle annonce à Fitz ce qu’il en sera si jamais il décide de voir Olivia (car on sait tous que cela va arriver). Et ce même la conclusion de l’épisode permet justement de voir que ce n’est pas pour le moment le truc le plus simpliste. Tout simplement car la série peut faire des choses encore plus impressionnantes.

Ensuite nous avons Olivia qui a reçu une lettre l’informant de la mort d’Harrison. Elle va s’occuper de l’enterrement mais elle va aussi être appelée par une cliente (car bon, autant faire d’une pierre deux coups, vous ne pensez pas ?). Avec une affaire assez efficace, Scandal s’assure une entrée en matière réussie. Il y a toujours quelque chose qui me plaît dans les cas de la semaine de Scandal qui permettent de faire vivre la série différemment de ce qu’elle peut faire depuis quelques temps maintenant. Je ne sais pas trop où est-ce que cela nous emmène mas pourquoi pas. Ce qui ne colle cependant pas dans cet épisode c’est l’aspect politique. Fitz est en train de devenir un vrai loukoum de la politique et malheureusement, tout ce qu’il peut faire ici nous donne l’impression qu’il est en train de faire vivre son personnage de façon ultra artificielle (alors qu’il y a largement mieux à faire avec un tel personnage, tout simplement). Mais je ne vais pas trop me plaindre non plus car le reste de l’épisode était très bien, les interventions de Cyrus sont jouissives, Olivia est en forme et plus prête que jamais à tourner la page Fitz (en apparence je suppose) afin de s’enamourer de son beau Jake. Même si je ne suis pas un grand fan de ce dernier, on ne peut pas nier la réussite de ce duo.

Note : 7.5/10. En bref, retour réussi pour Scandal.

Critiques Séries : Scandal. Saison 4. Episode 1.

Commenter cet article

Sarah 03/10/2014 20:07

"Même si je ne suis pas un grand fan de ce dernier, on ne peut pas nier la réussite de ce duo." Mouais... Pas vraiment d'accord avec cette remarque, je trouve que Kerry et Scott n'ont aucune alchimie amoureuse ou sexuelle, ça ne marche pas! Limite j'aurais préféré une relation amicale, une épaule pour pleurer ou que sais-je. Mais le duo pour moi n'est pas crédible dans son aspect romantique!

lola49 28/09/2014 22:26

oui moment chieur car franchement prendre du temps pour écrire tous ces commentaires, chapeau bas !!!

delromainzika 01/10/2014 16:21

Désolé :/

carine 01/10/2014 14:59

Non mais c'est vrai... j'adore lire les critiques de romain, mais parfois j'ai aussi envie de hurler "relis toi!!!!!"

Nicolas 26/09/2014 14:08

Hello,
Petite question, je sais que tu écris beaucoup de critiques mais quand même, tu devrais essayer de te relire...

Exemple :
- Pendant que le Président DE SA femme sont en train de faire le deuil de SON fils
- Mais avant de se concentrer sur Olivia, l’épisode revient également sur la mort de son fils (Olivia n'a pas de fils, si ? Problème d'organisation du sujet je pense)
- avec des émotions différentes de celles que l’on avait pu voir dans Scandal jusque là. La série a pris un risque, faire des choses totalement différentes de celles qu’elles pouvaient faire jusque là. (grosse répétition)

C'était mon moment chieur.

:)