Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Sleepy Hollow. Saison 2. Episode 1. This is War.

24 Septembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Sleepy Hollow

Critiques Séries : Sleepy Hollow. Saison 2. Episode 1. This is War.

Sleepy Hollow // Saison 2. Episode 1. This is War.


Après la bonne surprise que fût la première saison de Sleepy Hollow, je dois avouer que je ne savais pas trop quoi attendre de la part de la saison 2. Mais je pense que comme beaucoup, j’étais curieux d’en découvrir beaucoup plus. Surtout que le résultat est au rendez-vous alors que « This is War » permet très justement à Sleepy Hollow de reprendre les choses dans le bon sens. L’historie de cette fameuse clé, la Gehenna Key, qui sert de but dans ce premier épisode, était donc une très bonne idée mais c’est aussi quelque chose d’assez classique dans le genre. Sauf que la série choisie de bien utiliser cette histoire et d’en faire un épisode rythmé avec une mythologie toute autour de cette clé. En effet, la Gehenna Key n’est pas introduite sans arrière pensée. Il y a donc une histoire derrière cet objet, une histoire qui rend le tout bien plus intéressant que l’on ne pourrait le penser (même si l’on en avait jamais entendu parlé dans la première saison de la série). Peu importe, de toute façon on sait généralement que l’histoire d’une série se construit au fil des saisons quand celle-ci a passé le cap de la première (qui signifie donc qu’elle peut réellement lancer les hostilités). Cette clé est aussi une façon pour Sleepy Hollow de sauver… Abbie.

Cette dernière est coincée dans le Purgatoire et cette clé permet de sortir du Purgatoire sans avoir à laisser une âme malheureuse et charitable en échange. C’est tout de même quelque chose de pratique, surtout quand l’on sait que Ichabod va sauver Abbie et qu’en plus de ça, grâce à la clé, il va pouvoir revenir lui aussi à Sleepy Hollow, en même temps qu’Abbie. Mais au delà de cette simplicité scénaristique qui n’était donc pas introduite sans arrière pensée, j’ai beaucoup aimé la façon dont l’épisode nous emmener petit à petit dans le Purgatoire et vers cette clé, ce qu’elle a réellement comme pouvoir et surtout la façon dont Abbie va en sortir. Il y a des scènes d’action efficaces qui permettent de passer un agréable moment et le retour de certains personnages annexes comme Andy Brooks ou encore Henry Parrish. D’ailleurs, pour ce qui est de ce dernier, je dois avouer que je me demande ce que le cliffangher cherche réellement à nous dire. Il y a forcément de bonnes idées, notamment celle de mettre en avant Parrish en tant que disciple (et méchant à la fois). John Noble a l’occasion d’exploiter un autre visage de son talent et c’est tout de même bien plus sympathique à l’écran. Je n’avais pas envie qu’après Fringe il joue encore les scientifiques fous.

Mais Parrish a lui aussi besoin de la clé ce qui va lui donner une idée : jeter Ichabod dans la gueule du lion. Si la clé avait été introduite comme un objet qui ne peut pas être détruit dans un premier temps, à l’issue de l’épisode elle va s’évaporer dans une petite poussière. Sauf que bon, on est dans une série tellement étrange, avec tellement de ramifications dans tous les sens que le plaisir ne peut pas être entaché. Bien au contraire, ce genre de choses ne parvient pas à nous donner l’impression d’un quelconque raté. Je dirais même que c’est tout le contraire qui se passe. Katrina de son côté a été kidnappée par le Cavalier sans Tête. C’est l’occasion de faire revenir ce terrible personnage que tout le monde ne peut qu’apprécier. En tout cas, j’adore ce personnage car il fonctionne terriblement bien. C’est un méchant dont on peut avoir peur, qui est fun à voir (après tout, un Cavalier sans Tête c’est tout de même un grand n’importe quoi mais cela fonctionne tellement bien dans Sleepy Hollow que l’on ne peut rien redire encore une fois). L’issue de cet épisode était tellement efficace que j’ai déjà hâte de voir ce que la série a encore en réserve pour nous. En débutant sur les chapeaux de roues, cette saison 2 est déjà une bonne surprise. Attention à ne pas faire de burn out cependant.

Note : 8/10. En bref, retour réussi pour une solide Sleepy Hollow.

Critiques Séries : Sleepy Hollow. Saison 2. Episode 1. This is War.

Commenter cet article