Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Sons of Anarchy. Saison 7. Episode 2. Toil and Till.

19 Septembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Sons of Anarchy

Critiques Séries : Sons of Anarchy. Saison 7. Episode 2. Toil and Till.

Sons of Anarchy // Saison 7. Episode 2. Toil and Till.


La vengeance est donc toujours le maître mot de cette saison 7 et je dois avouer que j’aime beaucoup. Notamment car la vengeance en soi est quelque chose qui peut donner envie aux personnages de faire tout et n’importe quoi, n’importe quand rendant ainsi le tout bien moins prévisible. Jax est donc en pleine escalade de violence. Le premier épisode en faisait un peu trop à mon goût et avec « Toil and Till » la série reprend joliment les choses avec un épisode bien plus concentré sur les personnages, l’évolution que la saison veut leur donner et les enjeux réels de cette saison 7. Car oui, on ne connaissait pas nécessairement les enjeux de la saison pour tous les personnages de la série et maintenant que l’on comprend d’où vient le danger et où est-ce que la série semble aller, je suis heureux. Car je retrouve le Sons of Anarchy que j’adore et que j’ai envie de voir bien plus souvent. En sachant que cette saison est la dernière de la série, les scénaristes semblent accélérer les choses de façon assez intelligentes. Jax veut se venger de Lin ? Parfait. On enchaîne donc les chasses à l’homme mais même si la violence est là, elle est enrobées de dialogues judicieux et de scènes qui permettent de retrouver l’unité du groupe, les liens qui les unissent, etc.

Car oui, Sons of Anarchy ce n’est pas que la vengeance de Jax c’est finalement la vengeance des Sons. Ils sont tous embringués dans les affaires de Jax car dans le club tout le monde doit aider l’autre. C’est comme ça, c’est une relation qui va au delà de l’amitié. Les liens sont forts et c’est donc normal de voir Robert prend la parole et tenter de calmer le jeu, etc. Mais ce qui est intelligent avec Jax c’est le fait qu’il parvient à faire en sorte d’attaquer Lin tout en faisant croire à ce dernier que ce n’est pas lui. En tout cas, il cherche surtout à brouiller les pistes même si Lin se doute bien que cela vient des Sons (ce n’est pas pour rien qu’il va confronter Jax à la fin de l’épisode). On retrouve donc ici encore une fois ce qui rend la série bien plus intelligente avec des intrigues plus complexes et un scénario plus alambiqué. Les intrigues sont donc plus souvent confrontées et les personnages de même. Je me demande bien comment Lin va parvenir à voir que les Sons sont les vrais responsables de toutes les attaques (car il y a bien un moment où Lin va comprendre et avoir des preuves réelles). L’attaque de la livraison d’armes par exemple était plutôt bien montée. A la fois d’un point de vue du scénario mais surtout de la mise en scène.

C’est rapide et violent mais au fond cela fait mouche car l’on retrouve ici ce que Sons of Anarchy sait faire sans que l’on ait l’impression que la saison ne va pas nous raconter grand chose à part Jax qui se met à torturer tous les membres d’un gang que l’on sait ne rien avoir avec la mort de Tara. Car c’est la mort de Tara le vrai intérêt de la saison pour le moment. Gemma de son côté est en train d’avoir peur (et on peut la comprendre). C’est d’ailleurs intéressant de voir la place d’Unser dans cet épisode (et dans la saison). En effet, Unser pourrait bien être le personnage qui va tout changer et tout faire basculer même si Gemma tente de jouer à la maligne. Enfin, je suis persuadé que cela ne va pas arriver de si tôt mais ce serait bien drôle de donner encore une fois l’occasion à Sons of Anarchy de faire peur à Gemma avant que cette dernière ne tente encore une fois de couvrir ses arrières et je suis persuadé que l’on n’aura pas droit à un face à face entre Gemma et son fils avant un bout de temps. Il faut faire mariner tout ça après tout. Cet épisode c’est aussi celui de l’introduction d’Althea Jarry, la nouvelle shérif incarnée par Annabeth Gish.

J’aime beaucoup cette femme. Notamment dans sa relation avec Unser. On sent qu’elle peut changer les choses et apporter une nouvelle vision de l’histoire de Sons of Anarchy. Car après plusieurs saisons passées à avoir le même shérif, je dois avouer que je suis très heureux d’en voir un nouveau dans les parages. Cela change de ce que l’on avait l’habitude de voir et peut-être que cela pourrait aussi être un retour aux sources même si Jarry ne sera probablement jamais aussi intéressante que June Stahl, le personnage d’Ally Walker. On sent donc que la série cherche à faire de nouvelles choses avec ses personnages féminins. L’idée d’introduire Jarry pourrait permettre de boucher le vide laissé par la disparition de Tara. On a aussi le retour de Wendy sur le devant de la scène. J’aime beaucoup cette dernière et puis Nero. Ils ne sont pas forcément là pour apporter beaucoup pour le moment mais je sens que Sons of Anarchy se prépare à beaucoup plus par la suite. Le futur de la série sera donc intéressant à voir (surtout que j’imagine Nero terminé sa course rapidement en dehors de la route). C’est sans parler de Juice. Pour le moment beaucoup de mise en place mais une vraie envie de gérer les problèmes émotionnels du personnage qui est maintenant au 36ème dessous.

Note : 8.5/10. En bref, je retrouve ici ce que j’adore dans Sons of Anarchy.

Critiques Séries : Sons of Anarchy. Saison 7. Episode 2. Toil and Till.

Commenter cet article