Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Suspects. Saison 2. BILAN (UK).

7 Septembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Suspects

Critiques Séries : Suspects. Saison 2. BILAN (UK).

Suspects // Saison 2. 4 épisodes.
BILAN


Le concept de base de Suspects est intéressant, une série qui utilise une mise en scène de documentaire avec des dialogues entièrement improvisés par les acteurs basés sur des descriptions de scènes. Sans compter que les personnages n’ont pas de contexte, tout est sensé se construire avec les acteurs. Si je n’avais pas été plus emballé que ça par la première saison. C’était une belle tentative mais ce n’était pas suffisant à mon humble avis. La seconde saison garde les bases de la première saison et tente de faire quelque chose dans la continuité. Au fil des quatre épisodes ont parvient donc à suivre des intrigues autour des personnages, de leurs enquêtes, etc. et même si ce n’est pas parfait, globalement il y avait malgré tout de bons ingrédients. De plus, le casting gagne énormément en fluidité. On sent qu’ils sont un peu plus à l’aise avec leurs rôles et ce qu’ils doivent faire à l’écran. Mais c’est loin d’être une série parfaite, notamment car il y a encore quelques lacunes dans les histoires que l’on tente de nous raconter. Cette saison 2 se déroule en deux parties de deux épisodes. On peut donc dire que ce sont ici des épisodes bonus, écrits comme deux téléfilms avec un cliffangher en plein milieu.

Je n’ai pas vécu ces cliffanghers étant donné que j’ai tout enchainé d’une seule traite. Le premier double épisode se concentre sur l’enquête sur meurtre de Jonathan Moxton, retrouvé par Saul Hammond un schizophrène paranoïaque qui va forcément devenir le premier suspect de l’équipe. Rapidement les choses vont se délier, les langues vont nous en apprendre un peu plus sur toute l’histoire sauf que ce qu’il y a de plus important ce n’est pas forcément l’enquête mais plutôt la façon dont tout cela est fait. Je suis du genre à être fasciné par les séries et les films qui sont écrits de la sorte, laissant une grande place à l’improvisation alors que justement ce n’est pas facile de construire une série de cette façon et encore moins pour les acteurs d’improviser. Si la série est déjà renouvelée pour une saison 3 (attendue pour l’année prochaine sur Channel 5), je dois avouer que je suis donc toujours bluffé. Dans la jeunesse j’ai fait pendant deux ans du théâtre d’improvisation. Je sais que ma vie semble vous passionner mais c’est pour vous dire que je connais la difficulté d’improviser avec une thématique, une scène décrite ou encore un mot. Mais c’est pour un acteur excellent et enrichissant dans le sens où cela nous permet de nous plonger dans le personnage à notre manière.

Il n’y a pas de cordes pour nous tenir comme des pantins qui avancent selon un scénario prédéfini, des dialogues pré-écrits. Non, ici les personnages apparaissent donc plus humains et c’est peut-être la vraie réussite de Suspects. Le reste manque cruellement de forces et de caractère. Notamment d’un point de vue purement policier. Le premier cas qui se déroule sur les deux premiers épisodes par exemple. Ce n’est pas forcément mauvais mais l’on ne peut pas dire non plus que cela soit brillant. Disons que pour une série policière qui se veut si originale, elle pense donc que sa forme est un peu plus importante que son fond. Les personnages sont présents mais l’intrigue est presque aux abonnés absents par moment alors que tout semble s’enchaîner de façon un peu lourde et peu originale. Les deux autres épisodes (et donc la fin de la saison 2) s’ouvrent sur une page d’information au sujet d’un chasseur de pédophile amateur qui a été attaqué et qui est maintenant dans un état critique. Forcément, quand sa fille Rose est questionnée, elle va dire qu’elle a été violée il y a de ça huit ans. La scène est intense, peut-être encore plus dû au fait qu’il y a de l’improvisation mais aussi car la série se veut filmée comme un documentaire. Il y a donc la caméra qui est en retenue sur cette scène. Certainement le plus joli moment de la saison 2.

Enfin, joli, intense émotionnelle est peut-être plus juste. L’enquête patine, les inspecteurs tentent de développer leurs histoires personnelles en parallèle. Il n’y a rien de mal là dedans au fond et le tout semble même plutôt bien fonctionner. On ne peut donc pas en vouloir à Suspects tenter quelque chose. Finalement, je pense que cette seconde saison n’est pas aussi médiocre que la première. On sent tout le monde avec une assurance différente et l’envie de nous plonger au coeur de cette aventure. Jack est même l’un des héros de toutes ces histoires. Je ne m’attendais pas du tout à ce que ce personnage parvienne à réellement nous surprendre mais le tout fonctionne terriblement bien. Et c’est ce que j’ai envie de retenir… tout simplement.

Note : 5.5/10. En bref, une série originale qui bénéficie d’une seconde saison de bien meilleure facture que la première.

Commenter cet article