Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Goldbergs. Saison 2. Episode 1. Love is a Mixtape.

25 Septembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Goldbergs

Critiques Séries : The Goldbergs. Saison 2. Episode 1. Love is a Mixtape.

The Goldbergs // Saison 2. Episode 1. Love is a Mixtape.


Retrouver The Goldbergs cette année c’est presque un pari pour moi. D’un côté j’ai envie de voir ce que les scénaristes ont pu changer de la série afin qu’elle entre dans le carré sitcom du mercredi soir et d’un autre côté je reviens car j’ai beaucoup de sympathie pour toutes les bouilles de la série (dans sa globalité). Au travers des 23 épisodes de la première saison (ce qui est pas mal), j’ai appris à connaître la famille Goldberg et c’est grâce à ça que je passe finalement de bons moments avec eux. Je ne m’attendais pas nécessairement à ce que les choses passent dans ce sens là mais peu importe, de toute façon le spectacle reste plutôt efficace en son genre. « Love is a Mixtape » est donc un épisode de retour plutôt réussi pour The Goldbergs. C’est du bon The Goldbergs et même un peu plus encore, notamment car la sympathique des personnages. Afin de s’attirer toute la sympathie du public, The Goldbergs choisie la sûreté et se concentre donc sur les meilleurs personnages de la série : Adam et sa mère Beverly. Beverly est une mère ultra protectrice qui adore tellement son fils que quand ce dernier enregistre une mixtape qui était destinée à Dana, son amoureuse de l’école, elle va penser qu’il l’a fait pour elle et elle ne va pas arrêter d’être la mère poule qu’elle a toujours été avec lui. Sauf qu’Adam ne sait pas comment lui dire que ce n’était pas pour elle.

Il a peur de la décevoir, de lui faire de la peine, etc. Ce qui se comprend au fond mais je dois avouer que j’aime beaucoup le petit duo qui va délivrer de solides dialogues avec un peu de guimauve autour histoire de bien terminer l’épisode. Car oui, la fin de l’épisode est terriblement heureuse alors que Beverly se rend compte que le bonheur de son fils compte bien plus que son propre bonheur à elle. Elle se décide donc de tout faire pour qu’il accède à ce qu’il cherche et c’est là qu’entre en jeu la scène finale de l’épisode, ce grand feu d’artifice au cinéma qui veut un peu trop en faire mais ce n’est pas grave car cela fonctionne très bien malgré tout. J’ai donc aussi bien aimé le petit moment entre Pops et Beverly. Durant toute la première saison, Pops a toujours été un peu au même endroit. Ce n’était pas le personnage le plus intéressant mais celui qui pouvait délivrer la morale de la série sans que l’on ait l’impression que The Goldbergs parte dans tous les sens. Car c’est le doyen de la famille, celui sur qui tout le monde peut compter pour dire les bonnes choses au bon moment. Je ne suis pas sûr que Pops serait un bon élément comique. La série a déjà tenté des trucs l’an dernier sans succès à mon humble avis.

Du coup, les autres personnages sont un peu laissés de côté afin de se concentrer sur le reste et je parle bien évidemment de la relation entre Adam et Bev. Le reste est anecdotique, que cela soit le frère, Barry et son histoire de fausse carte d’identité, etc. Si j’ai trouvé ça cocasse le moment où il se retrouve comme un benêt devant le comptoir pour acheter des bières, ce n’est pas assez bon pour être aussi sympathique le reste de l’épisode. Pourtant, l’idée part d’une bonne intention, parler encore un peu plus de l’adolescence et de ses petites tracas quand l’on a envie de boire mais que l’on n’a pas l’âge légal de le faire. Ici aussi The Goldbergs cherche encore une fois à nous donner une petite leçon : il ne faut pas boire quand on n’a pas l’âge légal, c’est pas bien du tout. Murray de son côté manque un peu de folie. J’adore Jeff Garlin dans cette série mais je pense que la série gagnerait à le rendre un peu moins bruyant. On a souvent l’impression qu’il est toujours là pour gueuler et dire la même chose. Ainsi, ce retour de The Goldbergs était réussi avec de bons ingrédients dedans. Et mince quoi, j’ai même pleuré à la fin de l’épisode c’est vous dire s’il se passe quelque chose. Je n’avais pas nécessairement prévu de rester cette année devant cette comédie mais je vais finalement le faire.

Note : 7/10. En bref, retour touchant et amusant.

Critiques Séries : The Goldbergs. Saison 2. Episode 1. Love is a Mixtape.

Commenter cet article