Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Killing (US). Saison 4. Episode 3. The Good Soldier.

2 Septembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Killing

Critiques Séries : The Killing (US). Saison 4. Episode 3. The Good Soldier.

The Killing (US) // Saison 4. Episode 3. The Good Soldier.


Après avoir accumulé pas mal de retard, j’avais laissé de côté de The Killing que je me gardais pour des jours un peu moins encombrés. Le temps est donc venu de m’y remettre les pieds dedans. Il y a des scènes particulièrement prenantes dans cet épisode mais l’une des plus intenses est certainement celle où Linden force Kyle à revivre le soir du massacre de sa famille. Cette scène est certainement l’une des meilleures de la saison. En tout cas, je n’en attendais pas moins de la part de la série. Mais ce n’est pas tout, l’un des aspects les plus importants de la saison c’est bien évidemment la relation entre Linden et Holder. Cette relation est en train de se souder tout en s’éclatant. Linden et Holder ont beau partager un secret et être proche l’un de l’autre, on sent que ce secret les ronge. D’un côté Linden va donc oublier que son fils devait venir cette semaine. C’était une bonne idée pour démontrer à quel point le crime qu’elle a commis l’a complètement lessivé. De son côté, Holder se sent seul et pour se réconforter il va trouver refuge dans la drogue. Son petit geste n’est pas anodin et surtout loin d’être bête. « The Good Soldier » était donc un épisode qui, sans vraiment changer la dynamique de la série, cherche à nous montrer à quel point Linden et Holder ont beaucoup de mal à reprendre une vie normale.

Surtout qu’en parallèle il y a aussi l’intrigue policière. Linden est très affectée et semble prête à tout pour savoir ce que Kyle peut réellement cacher. Car elle est certaine qu’il y a quelque chose de caché là dessous et elle compte bien mettre le petit doigt dessus. Mais Kyle est quelqu’un que je trouve de très mystérieux et fascinant. The Killing a su transformer un personnage qui avait déjà tout d’intéressant en un personnage encore plus fascinant. Mais ce qu’il y a aussi d’intéressant là dedans c’est le fait que The Killing entretienne très bien ce côté ultra mystérieux et cachotier. On ne sait donc pas du tout quoi attendre de la part de Kyle si ce n’est qu’il va forcément à un moment donné nous surprendre. Les quelques scènes entre Linden et Holder, quand elles sont plus intimistes que le côté ultra policier de la série, sont merveilleuses. Ce sont des moments où l’on sent que Linden tente de garder le cap et de ne pas oublier qu’au fond elle ne peut pas révéler ce qui s’est passé car ce serait la fin de sa carrière, de sa vie comme elle est aujourd’hui, de sa relation avec son fils, etc. Alors que Holder est en train de sombrer petit à petit. Le contraste dans The Killing a toujours été quelque chose d’intéressant et si Holder pourrait être le personnage fort de la série, c’est tout le contraire. En effet, le personnage fort c’est une femme et je trouve ça très beau comme message.

Car Linden est une vraie femme forte et elle sait très bien comment s’y prendre pour gérer le flux d’émotions tout en étant malgré tout préoccupée. Trop préoccupée puisqu’elle a oublié son fils. Du point de vue de l’école militaire, il n’y a pas autant de choses dans cet épisode que dans le précédent. Il faut dire que ce n’était pas nécessaire de s’y attarder autant dans cet épisode. Après tout, ce serait dommage de nous ennuyer. Du coup, The Killing cherche à nous offrir de nouvelles choses autour de Linden et Holder. Des intrigues merveilleuses avec des dialogues soignés. Alors que cette saison 4 est pour le moment en train de devenir la meilleure de la série, je me demande comment les producteurs peuvent se dire qu’il n’y aura pas de suite après cette saison 4. Bien qu’elle soit sensée être la dernière, je me demande si elle va pouvoir renaître de ses cendres. On sait pertinemment à quel point The Killing est une série coriace qui n’est pas prête de dire au son dernier. Quoi qu’il en soit, « The Good Soldier » est parmi ce que The Killing peut faire de mieux. On a tout dans cet épisode et même plus encore, surtout quand la perspicacité de Reddick fait que ce dernier est en train de chatouiller les faiblesses de nos héros.

Note : 10/10. En bref, brillant.

Critiques Séries : The Killing (US). Saison 4. Episode 3. The Good Soldier.

Commenter cet article

dasola 03/09/2014 17:04

Rebonjour, je n'ai pas vu la série US de The Killing mais la série danoise est remarquable. Je préfère rester sur cette bonne impression.

delromainzika 03/09/2014 18:50

Je n'ai pas encore vu la version danoise