Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Strain. Saison 1. Episode 9. The Disappeared.

9 Septembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Strain

Critiques Séries : The Strain. Saison 1. Episode 9. The Disappeared.

The Strain // Saison 1. Episode 9. The Disappeared.


Après cet épisode qui donnait l’impression de plonger dans un nouvel épisode de The Walking Dead réussi, The Strain revient à la formule plus classique, celle initiée depuis le début de la saison. Après le divertissement de la semaine dernière, je savais pertinemment que The Strain n’allait pas être aussi efficace mais bon, cela ne veut pas pour autant dire que l’épisode n’était pas bon. Notamment pour sa scène finale qui parvient à nous présenter un face à face jouissif entre le Maître et Eichorst qui était assez efficace en son genre. On se demande ce que cela va avoir pour conséquences mais je suis persuadé que la série va parvenir à faire quelque chose de merveilleux. Mais cet épisode ne cherche pas non plus à nous en dire beaucoup. Les choses stagnent donc un peu trop à mon goût alors qu’ils auraient très bien pu accélérer un peu le rythme et nous délivrer quelque chose de beaucoup plus consistant. La série va rapidement faire évoluer les choses du point de vue de la famille de Goodweather. C’est une bonne idée que de mettre son fils en danger, Zack étant tout de même un peu paumé et cela permet aussi de confronter la série à un univers familial. Cela avait largement de quoi rappeler un peu World War Z ou encore 2012 dans le traitement.

Même s’il n’est pas question de vampires dans mes deux exemples. Par ailleurs, nous avons aussi droit à l’élimination d’un problème : Matt. Tout le monde savait pertinemment que Matt allait partir d’un moment à un autre mais je n’aurais jamais parié sur cet épisode. Surtout que j’aurais plutôt pensé que cela arriverait vers la fin de la saison histoire de conclure la saison sur des retrouvailles touchantes entre Goodweather et le reste de sa famille. Mais rapidement, cet épisode cherche avant tout à nous plonger au coeur de l’action, histoire de ne pas trop ressentir le fait que cet épisode de The Strain sera forcément moins rythmé que le précédent. Cet épisode est avant tout là pour regrouper un peu tout le monde. Notre équipe retournant à leur Q.G avait de trouver un nouveau plan d’attaque puisqu’ils se sont heurter à un vrai problème dans « Creatures of the Night ». Encore une fois, Abraham tente d’être le héros de la situation et les autres de suivre ses idées. Gus de son côté va pouvoir échapper à la police et tuer Felix (qui a été transformé en vampire au passage). D’ailleurs, je me demande quand est-ce que Gus va retrouver les autres mais cela devrait se dérouler dans le prochain épisode (ce serait bête de ne pas le joindre au groupe).

Ce que l’on ne ressent pas suffisamment c’est la place du CDC là dedans. En effet, il y a deux épisodes de ça on pouvait dire que cela avait son intérêt. Dans cet épisode on sent que cela manque à l’appel. Car l’on a envie d’en voir un peu plus. Mais non, l’épisode préfère se concentrer sur Goodweather qui tue Matt (une scène assez jouissive et l’on peut sentir que le père a enfin pris sa revanche sur l’amant de sa femme) et puis toute la petite scène avec Nora. Il fallait bien s’y attendre à un moment ou à un autre, maintenant que tout est plié, je suppose que cela va avoir une influence sur la suite et fin de la saison. Dans les relations que les personnages peuvent entretenir les uns avec les autres bien évidemment. Mais cet épisode prouve dans sa façon de faire qu’il est nécessaire pour la suite des aventures. Il débloque la situation avec certains personnages (Matt ou encore Gus notamment) et parvient donc à donner l’occasion au téléspectateur d’imaginer la suite. C’est par ailleurs la troisième (voire quatrième) fois que l’on voit le Maître dans The Strain. Je me demande donc si ce n’est que le début pour les derniers épisodes de la saison. Ce serait dommage de ne pas le montrer plus souvent.

Note : 8/10. En bref, un épisode de transition réussi dans son ensemble.

Critiques Séries : The Strain. Saison 1. Episode 9. The Disappeared.

Commenter cet article

4evaheroesf 09/09/2014 16:47

Encore un épisode de remplissage alors que la guerre a commencé...
Les flashback : zéro intérêt à part nous frustrer, un épisode entier aurait été mieux...
Forcément quand l'ex du héros a un copain...
Et c'est pas en nous montrant le Maître à la fin de l'épisode qu'on va fermer les yeux sur la médiocrité de l'épisode.

Bilan : Abraham, Eichorst et Vasiliy sont vraiment les seuls persos intéressants.