Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Under the Dome. Saison 2. Episode 10. The Fall.

3 Septembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Under the Dome

Critiques Séries : Under the Dome. Saison 2. Episode 10. The Fall.

Under the Dome // Saison 2. Episode 10. The Fall.


Ce que j’ai du mal à comprendre avec Under the Dome c’est pourquoi elle nous fait de bons épisodes et puis tout d’un coup elle tombe dans ce qu’elle peut faire de plus médiocre. Et c’est malheureusement le cas avec cet épisode. Peut-être que ce n’était qu’une transition vers la suite mais je dois avouer que je suis tout de même un peu septique. La série ne suit donc pas ses meilleures idées avec cet épisode mais bien le contraire. On sent qu’il n’y a pas vraiment de surprises cette semaine sauf peut-être le fait que le portail vers le monde en dehors du Dôme s’est maintenant refermée (et que quelqu’un est donc mort). Mais ce que l’on attendait certainement le plus ce sont les retrouvailles entre Big Jim et Pauline. En effet, à la fin de l’épisode précédent il y avait une confrontation visuelle qui laissait l’envie pour le téléspectateur de voir la suite et de comprendre comment Big Jim va bien pouvoir prendre le retour de Pauline dans sa vie. Au départ Big Jim n’est pas très content de la retrouver, surtout qu’elle avait fait croire qu’elle était morte, etc. mais il va se rendre compte qu’au fond elle avait raison pour tout depuis le début donc pourquoi pas lui pardonner et lui expliquer que maintenant il tente d’être un homme bien, car il y a Dôme tout simplement.

Oui car il est devenu récurrent aussi dans Under the Dome de tout justifier parce qu’il y a un Dôme et que c’est donc comme ça que cela fonctionne, ni plus ni moins. Sauf que le téléspectateur a aussi envie de voir des choses légèrement différentes, peut-être plus pertinentes. Surtout que Pauline n’est pas dupe et qu’elle sait très bien qui est Big Jim. Le vrai plan de Pauline est de faire en sorte que Junior quitte le Dôme tout simplement et qu’il s’éloigne donc le plus loin possible de son père sauf qu’elle va bien évidemment tout faire pour qu’il ne l’apprenne pas histoire de faire ça dans son dos. Par ailleurs, Rebecca, la professeur de physique chimie de l’école de Chester’s Mill continue de prouver qu’au fond elle aurait dû être une grande chercheuse et non pas la petite prof d’un lycée perdu au milieu des Etats-Unis. Elle va voir que les feuilles mortes tournoient alors que l’on est en été. Ce qui pour elle est un signe avant-coureur du fait que le micro-climat du Dôme s’accélère et que l’on vit donc les saisons beaucoup plus rapidement dedans que dehors. Si la série tente de nous faire croire qu’il fait froid là bas quelques minutes, rapidement on a l’impression qu’il fait chaud à nouveau. Je suppose que cette intrigue va avoir un peu plus de place l’année prochaine. En tout cas, je le souhaite tout simplement car c’est plus drôle qu’autre chose.

De son côté, Barbie va découvrir que… Melanie est sa demi-soeur. On sent que tout cela est plus ou moins volé à Lost mais peu importe, la série fonce droit dedans et tente de nous offrir cette histoire comme une brillante idée. Bof. Je ne suis pas forcément fan de la révélation dans le sens où en plus d’être simplement là pour nous choquer (oui, je ne vois pas pourquoi le faire sinon), cela n’apporte rien du tout à Under the Dome. Ensuite nous avons Junior qui commence à avoir des visions d’Angie. Pourquoi pas mais cela ne nous révèle rien du tout. Britt Robertson manque clairement à la série et l’on a l’impression que les scénaristes s’en rendent compte. Ils tentent donc de faire survivre le personnage de façon artificielle. Pauline va aussi faire une toute nouvelle peinture pas très rassurante alors que The Egg devient complètement fou. Big Jim a beau tenter de prendre The Egg, ce dernier ne veut pas de lui et le balance donc à l’autre bout de la pièce. Finalement, cet épisode retrouve dans les travers de Under the Dome et ne nous laisse donc pas totalement espérer que la suite sera d’une bonne facture, comme nous le laissait espérer l’épisode précédent car là on a l’impression que Under the Dome est en train de faire un retour en arrière.

Note : 4/10. En bref, un épisode terriblement médiocre.

Commenter cet article