Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Under the Dome. Saison 2. Episode 12. Turn.

16 Septembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Under the Dome

Critiques Séries : Under the Dome. Saison 2. Episode 12. Turn.

Under the Dome // Saison 2. Episode 12. Turn.


Alors que l’an dernier, le season finale avait au moins la décence d’être lancé avec un épisode plutôt correct dans mes souvenirs, ici c’est tout l’inverse. En effet, « Turn » est tout sauf réussi. C’est même l’un des plus mauvais épisodes de la saison. Cette histoire de dôme qui est en train de rapetisser c’est tout de même assez ridicule dans son ensemble mais cela aurait pu apporter énormément de bonnes choses si seulement Under the Dome avait réellement fait ressentir au téléspectateur le fait que tout le monde avait peur de mourir. Mais étant donné que Julia ne cesse de répéter à tout le monde que le dôme ne veut pas tuer tout le monde et que l’oeuf peut être récupérer sans problème grâce au bon vouloir du père de Barbie, alors personne ne ressent le problème. Même Rebecca qui tente d’être toujours aussi intelligente (certainement encore plus intelligente que les plus grands chercheurs du monde) manque cruellement d’intérêt à mes yeux. On sent que la série ne sait pas du tout quoi faire de tout ce qu’elle est en train de nous montrer et la mort de Pauline tombe un peu comme un oeuf dans la soupe. Autrement dit, ce n’est pas très bon. Car pour Pauline, le dôme a besoin d’un sacrifice afin de faire vivre quelqu’un d’autre à nouveau et c’est le cas de Melanie qu’il faut absolument sauver avant qu’elle ne se fasse aspirer par le sol, laissant derrière elle… un trou.

Il y a toujours des trous dans Under the Dome et ce nouveau trou n’apporte donc pas beaucoup de réponses et encore moins de l’intérêt pour le téléspectateur. Je suis déçu que le résultat ne soit pas aussi réussi que l’on aurait pu croire. Notamment car il se passe trop de choses qui n’ont pas forcément de grand sens. Prenons par exemple la scène de Julia qui implore le Dôme d’arrêter de se contracter afin de sauver tout le monde. Cette scène est certainement l’une des plus drôles et des plus ridicules de la saison. Je m’attendais à ce que la série fasse quelque chose de débile mais pour le coup ils font bien pire ici. Comme toujours on se rend compte que la série ne sait pas dans quelle direction aller et c’est tout ce qu’il y a de plus problématique à mon goût. Surtout que Under the Dome n’est pas une série bête au premier abord. Je me souviens encore du pilote, très efficace (et certainement ce qu’il y avait de plus proche du livre écrit par Stephen King). Puis par la suite tout est parti en cacahuète dans cette volonté des scénaristes d’étendre l’histoire sur cinq saisons (ou plus…). Les cinq saisons ils ne vont probablement pas les avoir (la saison 3 sera probablement la dernière de la série) mais bon… Ils persistent à penser qu’ils peuvent tout faire et surtout n’importe quoi.

Cet épisode cherche les émotions (la mort de Pauline) sauf qu’il ne les trouve pas. Je n’ai pas été ému par la fin, que cela soit la mort de Pauline ou encore le retour à la santé de Melanie. Ensuite nous avons le père de Barbie qui se fait arrêter avec l’oeuf. Que va t-il lui arriver ? Telle est la question. L’oeuf va t-il revenir dans le dôme ? On peut aussi se le demander mais Under the Dome ne cherche pas à répondre à mes questions. Bien au contraire. Big Jim de son côté continue d’être un homme de la situation (capable de tuer par vengeance dans une scène tout simplement ridicule). Finalement, ce nouvel épisode de Under the Dome était tout simplement ridicule. La série ne cesse de fonder dans le dôme et donc de perdre complètement la boule. Les personnages font des choix tous plus inintéressants les uns que les autres et ce que la série tente de nous apporter ne fonctionne pas suffisamment. Les questions, les émotions, rien ne semble parvenir à me faire plaisir. Car la série ne sait tout simplement pas dans quelle direction aller. La série reste donc bête comme son dôme sans jamais parvenir à sortir de la panade dans laquelle elle se met au fil des épisodes. La semaine prochaine, je pourrais prédire que le trou va mener quelque part, que le dôme faire encore des bêtises façon « étoiles violettes dans le ciel »…

Note : 2/10. En bref, toujours plus raté, toujours plus ridicule. Bienvenue sous le dôme.

Commenter cet article

slumpus 28/02/2015 16:02

Merci de résumer si bien la façon dont cette série me déçoit. Les scenaristes ont dévoyé l'histoire de Stephen King d'une humanité sous cloche qui révèle le pire et le meilleur d'elle même en une agitation puérile de personnages marionnettes dont le comportement versatile est téléguidé par les soubresauts d'un dôme qui ressemble à une allégorie du manque d'inspiration des scénaristes. On ne sait pas ce que veut le dôme parce que les scenaristes ne savent pas ce qu'ils veulent.

4evaheroesf 17/09/2014 06:00

D'habitude je ne critique pas mais là cet épisode a 2 bonnes scènes :
Julia avec son speech ridicule et le trou.
T'as pas entendu un bruit de chasse d'eau tirée à la fin du trou ?

delromainzika 17/09/2014 10:42

Mdr. Non, mais du coup je vais aller revoir ça, ça me rend curieux ^^