Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : You're the Worst. Saison 1. Episodes 6 et 7.

8 Septembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #You're the Worst

Critiques Séries : You're the Worst. Saison 1. Episodes 6 et 7.

You’re the Worst // Saison 1. Episodes 6 et 7. PTSD / Equally Dead Inside.


A l’ouverture de cet épisode, je me suis dit si You’re the Worst ne faisait pas une référence discrète à 22 Jump Street. En effet, Marc Evan Jackson, déjà vu dans le rôle d’un thérapeute à l’université dans le film de Phil Lord et Chris Miller incarne aussi un rôle de thérapeute dans You’re the Worst. Si le rôle semble assez différent, ils sont tout de même habillés de la même façon donc je me demande ce qui se passe avec le fait que Marc Evan Jackson semble apprécier jouer un rôle de thérapeute. Petit à petit, You’re the Worst est en train de devenir une comédie pimpante et « PTSD » m’a prouvé encore une fois à quel point cette comédie pouvait être le petit bijou de l’été. Disons qu’il se passe quelque chose entre cette comédie et moi alors qu’au premier abord, je n’étais pas si emballé que ça. Je me souviens encore du premier épisode, médiocre comme tout et pas très efficace. Rapidement les choses ont changé afin de délivrer des épisodes beaucoup plus justes et efficaces. Jimmy et Gretchen forment donc un couple (enfin, pas dans leur propre définition des choses dans le sens où ce n’est pas ce qu’ils veulent, être définit par un mot aussi cloisonné). Ils tentent de nous faire croire qu’ils ne sont pas gênés de certaines choses dans leur relation même si l’inverse se passe bien évidemment.

Ils sont souvent hypocrite, égocentrique, bercés de désillusions, cruels les uns envers les autres, etc. mais c’est aussi ce qui rend ces deux personnages aussi intéressants ensemble. Il y a des atomes crochus et c’est ce que l’on vient chercher tout simplement. Ils peuvent aussi associer leurs idées et transformer le tout en quelque chose d’encore plus problématique car ce sont des gens qui peuvent être toxiques. « PTSD » est pour le moment le meilleur épisode de la saison (bien meilleure que le suivant, « Equally Dead Inside » également). Jimmy et Gretchen étant fait pour être ensemble mais pas pour les autres, c’est toujours plein de doute que leur relation se construit. Et je dois avouer que j’aime beaucoup le résultat. Ils ne se rendent pas compte tous les deux des enfants négatifs qu’ils peuvent avoir les uns par rapport aux autres. Le but de la série n’est pas de faire dans le sous-texte. Bien au contraire, avec un titre comme You’re the Worst, forcément qu’il faut montrer qu’au fond même si l’on peut détester les personnages pour le fait qu’ils sont terribles, ils sont aussi attachants. C’est une subtilité que les scénaristes ont réussi à trouver et qui n’était pas si simple. L’ouverture de l’épisode chez le thérapeute avec Becca et Vernon était une bonne idée.

Les deux sont malheureux et ne savent pas vraiment pourquoi. Sauf que la réponse est sous leur nez : ils ne sont tout simplement pas fait l’un pour l’autre. Mais au delà de ça, la relation entre Becca et Vernon est justement une façon de contrebalancer avec celle de Jimmy et Gretchen alors qu’aux sont vraiment fait l’un pour l’autre pour le coup. Le parallèle existe et fonctionne donc très bien. Toute cette histoire de relations sexuelles qui au fond partent dans tous les sens (il y a même quelque chose de cocasse par moment là dedans dans la liberté que les deux semblent s’octroyer même si l’on sait pertinemment qu’ils préfèreraient que le tout reste finalement très simple, comme un bon vieux couple). Jimmy va coucher avec Megan alors du tout Gretchen va tenter de faire de même de son côté afin d’être quitte avec Jimmy. C’est tout de même excellent en son genre car il n’y a pas vraiment de morale finalement. C’est plutôt je fais ce que tu fais toi aussi, comme un retour de bâton. Puis nous passons à « Equally Dead Inside », un épisode complètement différent. Et surtout bien moins bon. Cela ne veut pas dire que je n’ai pas passé un bon moment. Au contraire, cet épisode se concentre sur le détachement émotionnel qu’il y a entre Jimmy et Gretchen.

C’est très réussi dans son ensemble. Mais ce n’est pas suffisant. Disons que cet épisode ne creuse pas suffisamment tout ce que la série pouvait creuser dans l’épisode précédent. Il y a donc un savoureux mélange qui aurait peut-être mérité d’être un peu plus pimenté. Car on a forcément envie que les choses soient pimentées. Jimmy va commencer parler des problèmes qu’il a avec son père. Les problèmes de relation avec les parents c’est quelque chose de classique dans le monde des comédies et ce n’est pas bête pour You’re the Worst. Bien au contraire. Mais rapidement l’épisode semble un peu trop s’ennuyer ou en tout cas tourner en rond autour de ces deux là. Il y a des émotions mais ce n’est pas suffisant, car les émotions que l’on trouve à Jimmy sont totalement différentes de ce que l’on a l’habitude de voir dans cette comédie. Surtout que Gretchen n’est pas très confortable vis-à-vis des émotions de Jimmy. Les deux personnages ont une relation qui n’est pas basée sur l’émotion alors forcément quand Jimmy commence à montrer un aspect plus faible de sa personnalité, les choses changent. Finalement, ces deux épisodes de You’re the Worst sont très différents. D’un côté nous avons l’excellence, ce que la série peut nous proposer de mieux et de l’autre quelque chose de totalement différent.

Note : 9/10 et 6/10. En bref, deux épisodes très divergents.

Critiques Séries : You're the Worst. Saison 1. Episodes 6 et 7.

Commenter cet article