Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Balade entre les Tombes, en petits morceaux

18 Octobre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

Critique Ciné : Balade entre les Tombes, en petits morceaux

Balade entre les Tombes // De Scott Frank. Avec Liam Neeson, Dan Stevens et Boyd Holbrook.


Liam Neeson s’est recyclé depuis quelques années dans des thrillers et avec parfois un peu d’action à nous proposer sur les bords. Ce n’est pas bête du tout de sa part dans le sens où globalement il a su choisir de bons rôles à incarner. Avec Balade entre les Tombes il nous plonge dans un polar très sombre, qui a légèrement de quoi nous rappeler les polars des années 90. C’est un peu désuet sur les bords, peut-être un peu trop prévisible mais globalement cela fonctionne suffisamment pour que l’on passe un agréable moment. C’est un film dispensable tout de même, dans le sens où vous n’avez probablement rien loupé en n’allant pas voir ce film mais malgré tout, la prestation de Liam Neeson qui cabotine dans ce rôle d’ancien flic qui a quitté la police après avoir accidentellement tué un enfant, franchement c’est assez cocasse. Car Liam Neeson c’est un peu comme Nicolas Cage dans des films qui se prennent bien plus au sérieux. Adapté du roman de Lawrence Block, le film de Scott Frank (Minority Report et Marley & Me) prouve qu’au fond on peut faire des divertissements corrects avec des trucs qui ne ont pas forcément chercher bien loin.

Ancien flic, Matt Scudder est désormais un détective privé qui travaille en marge de la loi. Engagé par un trafiquant de drogue pour retrouver ceux qui ont enlevé et assassiné sa femme avec une rare violence, Scudder découvre que ce n’est pas le premier crime sanglant qui frappe les puissants du milieu… S’aventurant entre le bien et le mal, Scudder va traquer les monstres qui ont commis ces crimes atroces jusque dans les plus effroyables bas-fonds de New York, espérant les trouver avant qu’ils ne frappent à nouveau…

L’empreinte des années 90 est très présente mais cela se ressent surtout car le film se déroule en 1999, peu avant le bug de l’an dernier. Notre héros est donc un technophobe qui a l’air de croire au fait que toute cette technologie disparaîtra lors du passage à l’année 2000. Il va se trouver un jeune associé, T.J. incarné par Astro (ancien candidat de X Factor US que l’on voit de partout depuis quelques temps). Ce dernier admire la technologie. Les références aux années 90 m’ont vraiment fasciné, peut-être car je suis né dans les années 90 et que j’ai connu une grande partie de ces choses (la découverte de Yahoo, du premier téléphone portable, etc.). Ce n’est pas parfait mais cela a malgré tout son intérêt. Ensuite le but de ce film est bien évidemment son intrigue policière. Si les twists sont prévisibles et légèrement décevants dans leur ensemble, l’histoire se suit sans trop de problèmes grâce à une association réussie d’acteurs de Sebastian Roche (Supernatural) à Dan Stevens en passant par David Harbour. Tout ce beau monde nous plonge directement dans cette affaire que Matt Scudder n’aurait pas pris au premier abord s’il n’avait pas été un peu motivé (émotionnellement bien sûr, l’argent ne réglant pas tout).

Le film n’a pas vraiment de morale non plus ce qui laisse au spectateur l’occasion de ne pas voir Balade entre les Tombes comme un film qui veut nous donner une bonne leçon. Certes, il y a bien celle de ne jamais devenir trafiquant (et non dealer) de drogue mais ce serait un peu trop facile à mon goût, tout simplement. Liam Neeson au milieu de tout ça est donc parfait, tout ce que l’on peut attendre de la part de l’acteur dans un rôle de héros qui tente de donner une déculotté à certains (malgré son âge légèrement avancé) avec quelque chose de beaucoup plus mélodramatique en arrière plan (et qui fonctionne d’ailleurs plutôt bien en son genre). Ainsi, Balade entre les Tombes est un film noir plutôt sympathique qui saura remplir vos après-midi ou soirées pluvieuses de ces derniers temps. C’est aussi déprimant mais justement, Scott Frank a fabriqué son film dans un moule connu, celui du polar particulièrement sombre, cherchant à mettre le doigt sur ce qui est justement les pires instincts de l’homme et ce dont il est capable de faire, simplement par plaisir. Balade entre les Tombes est donc une petite réussite dans son ensemble.

Note : 6/10. En bref, honorable film noir.

Commenter cet article