Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : American Horror Story : Freakshow. Saison 4. Episode 4.

31 Octobre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #American Horror Story

Critiques Séries : American Horror Story : Freakshow. Saison 4. Episode 4.

American Horror Story : Freak Show // Saison 4. Episode 4. Edward Mordrake (Part 2).


La première partie de cet épisode de American Horror Story était plutôt bonne sauf que je dois avouer que je ne savais pas forcément quoi attendre de la seconde. Pour jouer la carte de l’originalité, on pas, l’épisode cherche à parler des origines de certains personnages et de ce qui fait qu’ils sont ce qu’ils sont aujourd’hui. Alors que nous sommes en pleine semaine d’Halloween pour les séries, c’est une occasion rêvée de nous offrir quelque chose qui pourrait bien coller à la fête annuelle. Quoi de mieux que les clowns ? Surtout pour me donner encore plus l’occasion d’avoir peur car les origines de Twisty The Clown ne sont pas ce qu’il y a de plus joyeuses. On va apprendre qu’il est devenu ce qu’il est aujourd’hui simplement à cause des gens du Freak show qui l’ont marginalisé en lui disant que les enfants ne l’aime pas et qu’ils ont peur de lui alors que ce n’était pas vraiment le cas. Mais il les a pris au pied de la tête, les laissant se moquer de lui comme si de rien n’était. Le tout fonctionne une fois de plus assez bien car Twisty est quelqu’un que j’avais envie de connaître avant qu’il ne devienne ce clown ridicule qu’il est aujourd’hui. C’était donc l’un des bons points d’un épisode qui ne réussi malheureusement pas tout ce qu’il entreprend et c’est dommage car pour une saison qui était pour le moment très réussie, je suis légèrement déçu.

Au delà de l’histoire de Twisty, qui décède à la fin de l’épisode, c’est la relève de Dandy qui débute. On va donc voir comment ce dernier va devenir un clown tout aussi cinglé que Twisty mais pour des raisons totalement différentes. Car s’il ressemblait énormément à Twisty, finalement ce n’était peut-être pas pour les mêmes raisons. Leur petite cérémonie était assez cocasse et je suis presque déçu que la série n’ait pas joué la carte gore en coupant en deux le personnage d’Emma Roberts. Après tout cela aurait pu être ambitieux et cela aurait collé avec le fait que cette série se veut aussi horrifique. Le gore faisant partie intégrante du monde de l’horreur, cela aurait été parfait à mon goût. Mais l’on ne peut pas non plus trop en demander de la part de American Horror Story alors que cet épisode ne cherche malheureusement pas à nous apporter grand chose de plus. La mort de Twisty a beau être satisfaisante pour tout le monde, c’est aussi une fin teintée d’une certaine émotion. Surtout quand on découvre comment il est devenu Twisty. C’était un personnage présenté comme le grand méchant de cette saison 4 et finalement ce n’est pas du tout le cas. Ryan Murphy, tu nous as bien eu sur ce coup là mais je préfère Dandy dans le rôle du cinglé.

Ensuite nous avons un peu plus de l’histoire de Elsa Mars alors qu’on nous la présente en pleine Allemagne donnant la leçon à des soldats. C’était assez drôle sa façon d’être mise en scène au travers de scènes purement SM de domination. Jessica Lange est tout de même excellente dans ce genre de rôle qui lui colle bien à la peau. Surtout qu’elle a la bonne tête pour jouer une allemande sans pitié. Bien évidemment la déception c’est peut être le fait que cela nous était présenté comme un double épisode et ce n’est pas forcément le cas. Edward Mordrake ne sert donc pas à grand chose dans cette série et son influence n’est pas si palpable que ça. C’est le gros problème de cet épisode qui ne capitalise pas sur ce que James Wong avait pu mettre en place dans la première partie et que j’avais trouvé plutôt bon dans son ensemble. Ainsi, on voit que American Horror Story a voulu changer des tas de choses cette année avec ses personnages et ses intrigues. Cela se fait avec un certain succès d’un côté mais d’un autre c’est de plus en plus confus. Ils vont rapidement devoir nous révéler des choses tout en donnant une direction plus claire et précise de ce que cette saison peut et doit être au risque sinon de nous ennuyer terriblement et donc de nous laisser plus ou moins sur le carreau.

Note : 6/10. En bref, déçu par cette seconde partie qui n’a de seconde partie que le nom.

Critiques Séries : American Horror Story : Freakshow. Saison 4. Episode 4.

Commenter cet article

johan 31/10/2014 19:13

Un peu déçu aussi alors que la saison avait bien commencé. Mais là je me pose encore la même question que pratiquement chaque saison : "Mais ou est l'intrigue ?"

delromainzika 03/11/2014 09:19

En fait il y a toujours des tas d'intrigues :)