Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Black-ish. Saison 1. Episode 5. Crime and Punishment.

24 Octobre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Blackish

Critiques Séries : Black-ish. Saison 1. Episode 5. Crime and Punishment.

Black-ish // Saison 1. Episode 5. Crime and Punishment.


J’ai adoré dans ce nouvel épisode de Black-ish car il associe un sujet assez borderline à quelque chose de terriblement drôle et familial. En effet, la grande question de cet épisode c’est de savoir si André va oser ou non mettre une fessée à son fils car ce dernier s’est caché au magasin pendant que sa mère le cherchait. L’idée de cet épisode fonctionne car après tout ce que l’on vient chercher dans Black-ish c’est de la série familiale, comique et qui en plus pourrait bien nous raconter des choses sur les personnages. La question est presque secondaire là dedans, puisque André va passer par plusieurs étapes. Dans un premier temps le moment où sa femme lui annonce qu’il va devoir frapper son fils pour lui donner une bonne correction. Ensuite nous avons André à son boulot qui va demander des conseils si c’est une bonne idée que de frapper son enfant. J’ai adoré la réaction de ses collègues qui disent que ce n’est pas une mauvaise idée mais qu’il ne faut juste pas le faire avec ses propres enfants. C’est tout de même très ironique dans le genre et le truc c’est que cela fonctionne terriblement bien. Une fois de plus, la série parvient à faire quelque chose de très amusant en parlant d’un sujet plutôt sérieux et controversé.

Après tout, qui n’a jamais pensé à donner une fessée à son enfant quand il a fait une bêtise. Je n’en suis pas encore rendu à ça n’étant pas vraiment en âge de me poser pour avoir un enfant (si tant est que je puisse réellement en avoir un un jour mais c’est un autre débat) mais je suis persuadé que cela doit démanger des tas de parents. La question que pose André à son boulot est posée de façon tellement cocasse que forcément le téléspectateur ne peut que rire de la situation. Et cela ne se termine pas là bien évidemment puisque par la suite il y a toute la préparation afin de frapper son fils avec sa ceinture. La séquence de la sélection de la ceinture (qui m’a étrangement rappelé celle de Logan dans Veronica Mars, dans un registre beaucoup plus glauque et bien moins drôle) avec un parallèle sur Junior qui se prépare lui aussi à recevoir ses coups de ceinture en s’habillant avec tout un tas de couches de vêtements. L’utilisation de la musique, comme si tout le monde se préparait pour un combat ou encore la façon dont toute la fin de l’épisode est mise en scène me plaît énormément. Après tout, c’est très drôle et la série ne cherche pas à faire de mal à qui que ce soit.

André n’a pas envie de frapper son fils, surtout que sa femme lui a plus ou moins tendu un piège pour le coup. La petite discussion qu’il va donc avoir avec son fils à la fin de l’épisode à qui il va demander de faire croire qu’il a bien été frappé était plutôt mignonne et drôle, surtout quand il fonce dans les bras de son grand père. Ce dernier est tout de même capable de bien pire alors qu’il a déjà pu dire qu’il donnait une fessée André quand il était gosse. Finalement, si j’ai adoré cet épisode de Black-ish c’est qu’il représente l’idée que je me fais de cette comédie familiale. On est loin des problèmes de culture afro-américaine du pilote, j’en conviens, mais j’apprécie le fait que cela s’en soit éloigné. Ce n’était pas toujours raté mais disons que ce n’était pas ce qui me donnait le plus envie dans la série. Anthony Anderson commence à prendre de plus en plus confiance en lui et dans son rôle. On le sent donc maintenant plus à l’aise avec André et c’est une très bonne chose. Ce que je trouve cependant dommage c’est de ne pas donner plus de place à Pops alors que Laurence Fishburne a clairement beaucoup de potentiel comique. J’ai pour habitude de voir cet acteur dans des films fantastiques ou des trucs beaucoup plus gore (Hannibal, CSI) mais là il est tout aussi bon.

Note : 8/10. En bref, drôle tout en parlant d’un sujet subversif avec un ton ultra familial. Une vraie petite réussite.

Critiques Séries : Black-ish. Saison 1. Episode 5. Crime and Punishment.

Commenter cet article