Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Blue Bloods. Saison 5. Episodes 4 et 5.

27 Octobre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Blue Bloods

Critiques Séries : Blue Bloods. Saison 5. Episodes 4 et 5.

Blue Bloods // Saison 5. Episodes 4 et 5. Excessive Force / Loose Lips.


Après avoir abordé le thème de l’homosexualité dans l’épisode 3, la série exploite dans « Loose Lips » la thématique des réseaux sociaux et de l’impact que cela peut avoir sur quelqu’un. Nicky se retrouve en effet au milieu d’une petite histoire qui va la mettre dans l’embarras. Elle s’est permise de se moquer de sa professeur sut Twitter. Erin va lui demander de s’excuser auprès de sa professeur pendant que cette dernière va en profiter pour faire un petit commentaire bien piquant sur la famille Reagan. J’ai beaucoup aimé l’idée, surtout qu’elle permet aussi de mettre en avant Nicky. Cette dernière n’avait pas encore eu l’occasion cette année d’être mise en avant et c’est dommage car c’est tout de même l’avenir de Blue Bloods. Je dois avouer que je ne m’attendais pas forcément à ce que Nicky aille sur ce chemin là mais cela permet aussi de mettre en avant le fait qu’elle est vouée à devenir une femme forte, dans la veine d’une Erin même si elle peut faire des erreurs. Si je peux comprendre que Erin ne soit pas contente, elle devrait malgré tout être satisfaite du fait que Nicky ait l’audace de dire ce qu’elle pense. Car c’est aussi ça le but. Mais en tout cas, au delà de tout ça, cet épisode tente de créer quelque chose d’assez sympathique dans son ensemble autour de chacun des personnages de la série.

Je pense par exemple à Danny qui va poursuivre un homme dans « Excessive Force » pour une histoire de vol à main armée. Sauf que l’homme responsable va sauter d’une fenêtre et Danny être accusé d’abus de force. Il fallait bien s’attendre à quelque chose dans ce registre là quand l’homme a sauté. Mais cela fonctionne bien car justement, on sent que la série veut mettre en avant les problèmes que la police peut rencontrer sur le terrain. Danny est quelqu’un que j’apprécie beaucoup même s’il n’a pas forcément les meilleures intrigues. Il est souvent au centre même des histoires policières mais ce n’est pas bien grave car de toute façon, le but de Blue Bloods n’est clairement pas de nous bousculer de trop avec certaines parties de la série. Le cas de la semaine en fait partie. Si Blue Bloods s’autorise par moment à sortir des règles, ce n’est fait que très rarement. Dans « Loose Lips », Danny et Baez vont se retrouver sur une petite enquête qui nous est présentée grâce aux talents de Jamie. Ce dernier sait répéter les femmes en détresse mais il ne sait pas repérer les femmes qui l’aime et qu’il aime. Jamie et Eddie c’est un duo qui fonctionne une fois de plus et ce même si la série ne sait pas vraiment quoi faire.

Le problème avec Blue Bloods ces derniers temps c’est que la série a beau avoir énormément de potentiel, elle semble aller parfois de partout avec certains personnages sans vraiment savoir leur donner une vraie direction. Et je parle bien évidemment du personnage de Jamie. Ce dernier est le personnage le plus adorable de la série, celui qui est amené à grandir au fil des saisons. Bien qu’il n’ait pas vraiment changé de poste (pour le moment en tout cas), c’est celui par qui tout a commencé finalement. Et c’est donc celui auquel je me suis le plus attaché (sans pour autant ne pas avoir de compassion pour les autres personnages de la série). Pour en revenir à « Excessive Force », dans cet épisode là aussi Jamie se retrouve encore une fois mis en avant alors qu’il rencontre le Dr. Jennifer Bennett quand lui et Eddie ont besoin d’emmener un suspect aux urgences. Forcément, cette histoire de rendez vous galant était ridicule car l’on sait très bien que Eddie a raison d’être jalouse. Par ailleurs, Frank va rencontrer le révérend Potter en privé. Dans l’épisode précédent il avait déjà pu l’avoir en entretien également en parallèle d’un épisode parlant d’homosexualité.

Mais le révérend est là aussi un personnage intéressant puisque dans l’épisode précédent il était question de la foi de Frank. Cette question est intéressant à poser et la série s’en sort très bien une fois de plus. Notamment car Tom Selleck est l’homme de la situation. Leurs petites discussions tout au long de l’épisode servent une fois de plus le récit comme il se doit.

Frank - « How much mercy am I required to show? »
Cardinal - « Well there isn't any metric that I know of. You show as much mercy as you can. It's as simple and as complicated as that. »

Je ne sais pas forcément dans quelle direction Blue Bloods veut bien aller mais pour le moment, ce que je vois là est plutôt bien ficelé. Dans le second épisode, Frank n’a pas une place aussi importante bien évidemment mais c’est l’occasion pour lui d’aider Henry à faire sa petite apparition tous les deux épisodes comme un preux chevalier sur son cheval blanc. Henry est quelqu’un qui n’a pas sa langue dans sa poche et c’est toujours un problème pour tout le monde. Mais bon, on ne peut pas lui en vouloir non plus. Ce serait bête. Finalement, ces deux épisodes servent une fois de plus quelque chose de très classique mais avec le classicisme de Blue Bloods ce qui en fait de bons épisodes. L’un est bien évidemment plus réussi que l’autre mais c’est le lot de toutes les deux semaines.

Note : 5.5/10 et 7/10. En bref, deux épisodes sympathiques aux thématiques très différentes.

Critiques Séries : Blue Bloods. Saison 5. Episodes 4 et 5.

Commenter cet article