Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Downton Abbey. Saison 5. Episode 4.

19 Octobre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Downton Abbey

Critiques Séries : Downton Abbey. Saison 5. Episode 4.

Downton Abbey // Saison 5. Episode 4. Four.


Dans l’épisode précédent, Downton Abbey expérimentait des choses autour de Mary et Gillingham. Je dois avouer que c’était une excellente idée et la façon dont la série avait fait en sorte que cette histoire soit réellement l’un des atouts de l’épisode m’avait beaucoup plu. Surtout qu’au premier abord les deux ne savaient pas forcément au premier abord si poursuivre leur relation était une brillante idée. Surtout avec Charles Blake toujours dans le fond, presque là à clamer sa présence. Mais cet épisode, se concentre sur d’autres choses notamment avec le retour de Sarah Banting pour un petit dîner. Elle va tout de même réussir à mettre Robert dans une telle colère qu’il va lui demander de tout simplement ne jamais revenir à Downton Abbey. Sarah apporte donc quelque chose de merveilleux dans un épisode qui cherche à donner au personnage une vraie place, un vrai intérêt particulier. Car son but n’est pas que de mettre Robert hors de lui. Après tout ce dernier est facile à mettre en rogne ces derniers temps et il a des raisons de l’être. Mais la façon dont elle s’accapare l’épisode est tout de même très intelligent. Le dîner en lui-même était donc un brillant moment qui met en avant tout ce que j’aime dans cette série et surtout cette saison.

Car cette saison s’est transformé en un vrai soap, changeant en grande partie la mécanique de la série. Je sais que beaucoup n’apprécient pas du tout ce qui est fait mais au contraire, je vois ici une façon de se renouveler tout aussi fascinante que passionnante. Les intrigues sont simplistes mais les personnages restent complexe. Cet épisode est là pour mettre en avant une fois de plus la complexité des choix qu’ils font et qu’ils se donnent à faire. Sarah n’est qu’un pion dans cette mécanique finalement. Mais c’est une chouette idée qui délivre une fois de plus des faces à faces et des dialogues succulents. Surtout quand Violet commence à ouvrir la bouche. Cette dernière reste d’ailleurs un véritable atout dans la série et elle nous le prouve toujours dès qu’elle a quelque chose à dire. Ce n’est jamais pour en rien dire et c’est tout ce que j’aime chez elle, sa franchise. Par ailleurs, Shrimpie et Susan, les parents de Rose, vont divorcer. Ce n’est pas forcément l’intrigue la plus passionnante de l’épisode dans le sens où je pense que tout le monde s’en doutait déjà bien avant que cela soit annoncé.

Et Isobel de son côté fait les choses à sa façon. Comme le les aime, tout simplement. Par ailleurs, il y a Mrs. Patmore qui est là pour nous émouvoir comme il se doit. Je dois avouer que je ne m’attendais pas forcément à ce que cela soit aussi touchant mais le résultat est bel et bien là. Je pourrais dire la même chose de Thomas qui est de retour de son petit voyage mais c’est légèrement différent surtout que les émotions chez Thomas, on ne les a pas vraiment vu depuis la saison 3 si je ne m’abuse. Finalement, cet épisode fonctionne en grande partie autour d’un dîner efficacement mis en scène. C’est tout simplement jouissif de voir qu’une série comme Downton Abbey peut encore se renouveler après 5 saisons. Je sais que ce n’est pas l’avis de tous mais je suis convaincu que la série a encore énormément de choses en réserve pour nous. Si Mrs. Patmore a pu délivrer de belles choses cette semaine ce n’est pas la seule. Il y a tout un tas d’autres bonnes idées chez les personnages de la série. Je pense par exemple à Thomas qui, derrière ses airs de vilain, pourrait bien être encore plus touchant que l’on ne pourrait le penser. Il se cache derrière tout un tas de méchanceté alors qu’au fond on sait pertinemment que c’est aussi quelqu’un de sensible. Et le cliffangher pourrait bien changer la donne.

Note : 8/10. En bref, un beau et bon dîner.

Critiques Séries : Downton Abbey. Saison 5. Episode 4.

Commenter cet article